Ecofin Telecom
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

L’AFD s’engage aux côtés de Smart Africa pour la numérisation du continent

L’AFD s’engage aux côtés de Smart Africa pour la numérisation du continent
  • Date de création: 26 juin 2019 08:39

(SMART AFRICA) - Le numérique, voie royale pour bâtir une économie africaine inclusive ? C’est la vision ambitieuse et pragmatique que partagent Smart Africa et l’Agence française de développement (AFD). Elle s’est vue concrétisée ce 21 juin à travers la signature d’un protocole d’accord par Rémy Rioux, directeur général de l’AFD, et Lacina Koné, directeur général du Secrétariat de Smart Africa.

Au cœur de ce protocole unique : une transition numérique continentale et multiforme visant à atteindre les Objectifs de développement durable (ODD) – 17 objectifs définis par les Nations Unies à l’horizon 2030 – afin de bâtir une économie toujours plus connectée et sécurisée. « Les technologies de l’information et de la communication (TIC) sont l’avenue par laquelle les ODD et le développement socio-économique seront réalisés dans l’ensemble de l’Afrique », explique Lacina Koné.

« Notre partenariat avec le groupe AFD, concrétisé dans le protocole d’accord que nous avons signé, nous permet d’intégrer davantage de personnes dans le processus de développement. » Une vision partagée par Rémy Rioux, pour qui « l’utilisation des technologies numériques pour accélérer la réalisation des ODD est au cœur de la stratégie du groupe AFD. C’est donc un privilège de sceller un partenariat avec Smart Africa ! »

Quatre leviers de développement

Ce partenariat entérine un projet de développement pluridisciplinaire pour l’Afrique reposant sur quatre piliers principaux :

  •    L’émergence de smart cities africaines en faisant des TIC un vecteur d’inclusion, de durabilité et de dynamisme pour les villes actuelles, à l’instar des objectifs de développement prioritaires affichés par le Rwanda et le Niger, au sein de Smart Africa. 
  •    Le soutien d’écosystèmes entrepreneuriaux numériques fertiles et connectés, dans le sillage des partenariats signés lors du Transform Africa Summit (TAS) 2019 avec le ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement (Allemagne) et avec Bamboo Capital (Luxembourg) pour la création d’un fonds pour startups et le développement de l’entrepreneuriat.
  •    L’extension de l’accès au haut débit par la facilitation des interconnexions internationales entre pays. Mali, Sierra Leone, du Cap au Caire, de Nairobi au Sénégal, de la Guinée à tous ses pays limitrophes : les ponts numériques se multiplient.
  •    Instaurer la confiance dans l’espace numérique, notamment par la protection des données à caractère personnel et à la cybersécurité. A l’occasion du TAS 2019, Immersat, VIPPS et DXC se sont ainsi engagés à développer une expertise en identité numérique sur le continent. Un protocole d’accord sur la formation à l’identité numérique à grande échelle a aussi été signé avec le réseau Omidyar. 

À travers cette collaboration intercontinentale, Smart Africa et l’AFD expriment leur conviction que l’Afrique a le potentiel requis pour devenir le continent des « digital natives ». Un continent capable d’unir ses membres sous l’égide d’un Marché commun, d’une économie numérique prometteuse et d’un écosystème entrepreneurial inclusif, sécurisé et en croissance exponentielle. Ce partenariat confirme que la transition numérique est un levier majeur au service des Objectifs de Développement Durable en Afrique.

73 smart


Ecofin Télécom     




 
GESTION PUBLIQUE

Finance climat : l’UE octroie 80 millions € pour le renforcement de la résilience aux catastrophes climatiques

Côte d'Ivoire: 360 millions $ pour construire et équiper six nouveaux centres hospitaliers

Kenya: 445 millions $ de dépenses budgétaires en moins pour l'année 2019/2020

La coopération allemande apporte son soutien financier au processus de décentralisation du Togo

 
FINANCE

Un industriel camerouais projette de fabriquer chaque mois 10 000 réfrigérateurs - congélateurs et 5000 climatiseurs

La SFI et Water.org envisagent de mobiliser 100 millions $ pour soutenir des banques commerciales kényanes

L'américain Warburg Pincus en voie d'entrer dans la distribution des antirétroviraux en Afrique du Sud

Après le Kenya, la firme égyptienne Swvl prévoit d’étendre ses opérations au Nigeria, d’ici fin 2019

 
AGRO

Niger : à Tillabéri, plus de 3000 hectares de culture de riz sauvés de justesse des inondations

Cameroun : le prix moyen bord champ du kilogramme de cacao atteint 1060 FCFA, malgré la saison des pluies

L’UE ne renouvellera pas son soutien à la filière banane africaine après 2019

Ghana : signature d’un accord pour l’édification d’une usine de transformation de cacao à Sefwi-Wiawso

 
ELECTRICITE

Zambie : la KfW alloue 46 millions $ pour la réhabilitation et l’extension à 15 MW du barrage de Chishimba

Energies renouvelables : l’AIE s’attend à une croissance de 12 % cette année

Google fait passer son portefeuille à 5 500 MW et devient le 1er acheteur privé d’énergie renouvelable

Sénégal : la Senelec et les mairies songent au solaire pour régler le problème des endettements croisés

 
HYDROCARBURES

Au premier semestre, le Nigéria a perdu 1,35 milliard de dollars à cause du siphonnage de pétrole à partir des oléoducs

TGS démarre un programme de levées sismiques 3D en offshore ultra-profond dans les eaux sénégalaises

Egypte : nouvelle découverte de pétrole pour SDX Energy dans le permis West Gharib

Maroc : les ressources récupérables de gaz sur le permis offshore Lixus, revues à la hausse

 
MINES

Giyani Metals quitte l’Afrique du Sud pour se concentrer sur ses projets botswanais

Zimbabwe : Prospect Resources fait son entrée sur la bourse de Francfort

Zambie : vers un rachat de First Quantum Minerals ?

Ouganda : le gouvernement cherche des investisseurs pour rouvrir les mines de Kilembe

 
FORMATION

Côte d’Ivoire : la Foire de l’enseignement supérieur américain se tiendra le 21 septembre 2019

La société de formation d’ingénieurs codeurs, Andela, met fin à ses programmes au Nigeria, au Kenya et en Ouganda

Le Cradat, institution africaine de formation en administration du travail, en session ordinaire à Yaoundé, en quête d’un nouveau souffle

Guinée : l’enseignement de l’anglais est désormais officiel dans les écoles

 
COMM

Burkina Faso : les télévisions privées devront payer 75 millions FCFA par an pour la TNT

Le Rwandais Arthur Asiimwe plaide pour l’accélération de la migration numérique de la radiodiffusion en Afrique

Suspendu par Gabon Télécom, le site d’information Gabon Review invite ses lecteurs à utiliser un VPN

Fort Boyard Afrique, la première émission d’aventure africaine sur Canal + en Afrique

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom