Ecofin Hydrocarbures

La Guinée Equatoriale devient le 14e membre de l’OPEP

(Agence Ecofin) - Jeudi, la Guinée Equatoriale est devenue le 14e membre de l’organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et le 6e en provenance d’Afrique. Avec, en 2015, des réserves prouvées estimées à 1,1 milliard de barils de pétrole, c’est désormais le plus petit membre de l’OPEP, en ce qui concerne les réserves de pétrole brut, souligne Kallanish Energy.

Cependant, le Gabon reste le plus petit producteur du groupe avec 200 000 b/j, bien qu’ayant des réserves prouvées de 2 milliards de barils. La Guinée Equatoriale en produit environ 300 000 par jour.

Malabo avait déposé sa candidature pour intégrer le cartel en janvier 2017. Il a notamment reçu le soutien de l’Arabie Saoudite, le plus importateur producteur du groupe. Sa candidature a été validée lors de la 172e réunion générale à Vienne. «Nous sommes heureux d’accueillir la Guinée Equatoriale au sein de l’OPEP », a annoncé Khalid Al-Falih, le ministre saoudien du Pétrole et président de l’OPEP.

L’officiel équato-guinéen avait, à plusieurs reprises, rencontré les responsables du groupe qui l'ont assuré de leur soutien à l’adhésion de son pays. Malabo avait indiqué qu’il souhaite pleinement contribuer aux efforts de réduction de l’offre mondiale pour stabiliser le marché ainsi que son économie lourdement tributaire de la ressource. Un argument qui a sûrement dû peser dans son dossier de candidature.

Selon l’Agence Internationale de l’Energie, la Guinée Equatoriale est le 36e plus gros producteur d’or noir au monde. Le pétrole constitue environ 95% de son PIB.

Olivier de Souza


Ecofin Hydrocarbures     




Player


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Hydrocarbures / Oil and Gas