Nigeria : Muhammadu Buhari valide la hausse des droits d’accise sur le tabac et l’alcool

(Agence Ecofin) - Le président nigérian Muhammadu Buhari a donné son feu vert à l’augmentation des droits d’accise sur les produits du tabac et les boissons alcoolisées. L’annonce a été faite hier par le Ministère des finances qui indique que la mesure entrera en vigueur à partir du 4 juin prochain.

D’après Reuters, outre la taxe de 20% qui frappe déjà le tabac, l’exécutif ajoutera une taxe supplémentaire fixe sur la cigarette.    

Dans le même temps, la taxe d’imposition sur les boissons alcoolisées exprimée en pourcentage, sera remplacée par un prélèvement sous la forme d’un montant fixe basé sur le volume.

Selon les autorités, le nouveau régime fiscal s’inscrit dans la droite ligne des directives de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), relatives à l’harmonisation des droits d’accise des pays du bloc économique sur lesdits produits.   

Il devrait également permettre d’augmenter les revenus fiscaux du gouvernement et réduire les risques sanitaires liés à l’abus de l’alcool et des produits du tabac.

 Du côté de l’industrie du tabac, le durcissement du contexte fiscal pourrait s’avérer comme un nouveau coup de massue. Le secteur se remet à peine d’une année 2016 difficile, marquée par une baisse des ventes en raison de la dépréciation du naira.

Cette baisse de la valeur de la devise nationale a aggravé la facture des importations et s’est traduite par la plus forte hausse du prix unitaire de la cigarette en une décennie, selon le cabinet d’étude de marché Euromonitor international. 

L'impact de cette mesure devrait également être ressenti par l'industrie de la bière qui depuis quelques années multiplie les investissements sur un marché nigérian, qui est le second en termes d'importance, derrière l'Afrique du Sud. 

Espoir Olodo 


Ecofin Agro     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro