Ecofin Hydrocarbures

Le Ghana veut se protéger du marché volatile des produits pétroliers

(Agence Ecofin) - Au Ghana, le gouvernement va acheter au troisième trimestre, des produits pétroliers à moindre coût pour se protéger d’une éventuelle hausse des prix pour les consommateurs à la pompe, rapporte Bloomberg. Une décision qui fait suite à l’augmentation progressive des prix des produits pétroliers sur les marchés internationaux.

« Le gouvernement met en place un programme de gestion des risques dans un mois ou deux pour les options sur le pétrole, le prix d'exercice restant à déterminer (…) Il prévoit d'acheter le produit à des prix plus bas puis de le vendre quand il augmentera, en utilisant le solde pour subventionner les importations de carburants raffinés.», a expliqué Charles Adu Boahen (photo), le ministre des finances.

Chaque fois que les prix du pétrole brut augmentent, l'impact est ressenti six fois plus du côté des importations que du côté des exportations, poursuit le responsable. Les efforts consistent donc à plafonner le prix de l’essence à la pompe.

Alors que la hausse des prix du pétrole est considérée comme une bouffée d’air importante pour les caisses publiques, il y a des risques qu’elle fausse les objectifs macroéconomiques tels que la maitrise de l'inflation.

Le Ghana qui est un producteur de pétrole depuis 2010, utilisera le Ghana Stabilization Fund pour financer la couverture dont les gains lui reviendront.

Olivier de Souza


Ecofin Hydrocarbures     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Hydrocarbures / Oil and Gas