Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Libreville devient la capitale du réseau anticorruption d’Afrique centrale

  • Date de création: 10 octobre 2015 18:57

(Agence Ecofin) - Libreville a été désignée comme siège du Réseau des Institutions Nationales Anticorruption d’Afrique centrale (RINAC) et Dieudonné Odounga Awassi en assurera la présidence.

Pour la quarantaine d’experts ayant pris part, du 7 au 9 octobre 2015, aux délibérations, le RINAC est désormais opérationnel. Statuts, Règlement Intérieur et Financier, Code d’Ethique et de Déontologie ont été adoptés, ainsi que la « Déclaration de Libreville » ci dessous.

Président de la Commission Nationale de Lutte contre l'Enrichissement Illicite (CNLCEI) du Gabon, Dieudonné Odounga Awassi et les membres du Comité Exécutif Transitoire du RINAC ont été chargés d’établir la feuille de route du Réseau pour la période transitoire. 

Le RINAC est une association publique indépendante qui a pour mission de coordonner les stratégies et actions de lutte contre la corruption transfrontalière et dans les pays membres du réseau.

DECLARATION DE LIBREVILLE EMISE PAR LES PARTICIPANTS

« Nous nous engageons sans réserve à travailler ensemble pour combattre la corruption et les infractions assimilées dans l’espace de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) ;

Nous adoptons, sous réserve des amendements proposés, les textes fondateurs du Réseau des Institutions Nationales Anti-corruption d’Afrique centrale (espace CEEAC), soumis à notre examen, notamment : les Statuts, le Règlement Intérieur et Financier ainsi que le Code d’Ethique et de Déontologie ;

[Nous] décidons que ladite adoption consacre le lancement officiel du Réseau des Institutions Nationales Anti-corruption d’Afrique centrale en abrégé le RINAC;

[Nous] Choisissons la République  Gabonaise pour abriter le siège du RINAC ;

[Nous] adoptons également, sous réserve des amendements proposés, le budget transitoire du RINAC couvrant la période transitoire de douze mois ;

[Nous] engageons les institutions Anti-corruption de l’Afrique centrale à tout mettre en œuvre pour finaliser et adopter, le plus rapidement possible, les textes fondateurs du RINAC;

[Nous] demandons aux gouvernements des pays membres du RINAC d’apporter tous leurs concours à la mise en œuvre de cette coopération sous-régionale ;

[Nous] sollicitons que le RINAC soit arrimé au Secrétariat Général de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) ;

[Nous] désignons :

M. Dieudonné ODOUNGA AWASSI, Président de la Commission Nationale de Lutte Contre l’Enrichissement Illicite (CNLCEI) de la République Gabonaise comme Président du RINAC pour la période transitoire, à compter d’octobre 2015, avec pour mandat de prendre toutes les dispositions nécessaires pour que le RINAC soit opérationnel le plus tôt possible ;

[Nous] remercions la CEA et la CNLCEI pour l’organisation de cette importante rencontre qui a permis le lancement du RINAC ;

[Nous] exhortons la CEA, la CEEAC, la CUA, la BAD, le PNUD, la Banque Mondiale, les organisations internationales, ainsi que les autres partenaires techniques et financiers à appuyer les pays d’Afrique centrale pour rendre opérationnel le Réseau en lui apportant les moyens financiers, matériels et logistiques nécessaires pour son fonctionnement ;

[Nous] remercions le Gouvernement de la République Gabonaise pour avoir accepté d’abriter le siège du RINAC ;

[Nous] remercions le peuple et le Gouvernement Gabonais pour l’accueil et l’hospitalité accordés aux délégations. »


 
GESTION PUBLIQUE

Réforme du Franc CFA : les parlements africains ne seront pas consultés sur un point essentiel

Le Togo déploie des laboratoires mobiles à l'intérieur du pays pour dépister les cas d’infection

Les femmes et la « gig economy » digitale : mêmes problèmes, mêmes inégalités

7 pays accordent au Cameroun la suspension du service de sa dette, conformément à l’initiative du G20

 
AGRO

Cargill va mettre en place une traçabilité complète de sa chaîne d’approvisionnement de cacao au Cameroun

Kenya : l’industrie floricole reprend progressivement ses activités

Afrique du Sud : la volaille américaine poursuit sa percée

Criquets pèlerins : la Banque mondiale apporte un soutien de 500 millions $ aux pays affectés

 
ELECTRICITE

Le Niger recadre l'attribution des licences dans le secteur de l'énergie électrique

EIG Global Energy Partners crée un fonds de 1,1 milliard $ pour le développement des énergies renouvelables

Zambie : la Power China construira 600 MW de centrales solaires pour 548 millions $

Algérie : les autorités prévoient de construire 3 milliards $ de centrales solaires

 
HYDROCARBURES

Côte d’Ivoire : PGS publie les résultats d’une étude sismique améliorée du bloc pétrolier CI-706

Afrique du Sud : Sasol s’attend à une baisse d’au moins 20 % de ses bénéfices pour l’ensemble de l’année

Selon un juge londonien, l’Angleterre n’est pas compétente pour statuer sur l’affaire OPL 245

Nigéria : l’armée démantèle des sites de raffinage illégal de pétrole d’une capacité de 14 434 b/j

 
MINES

Zambie : Volt Resources acquiert un nouveau projet aurifère pour 4 millions de dollars

Ghana : Golden Star place 60 employés en quarantaine après la découverte de deux cas positifs au coronavirus

Botswana : Galileo Resources finalise l’acquisition de plusieurs actifs de cuivre

Namibie : Deep South publie une « solide » évaluation économique préliminaire pour le projet de cuivre Haib

 
TELECOM

Le Rwanda se dote d’une agence spatiale dont l’entrée en service est prévue pour juillet

Zambie : MTN injecte 9,8 millions $ dans la mise à niveau de son réseau

Afrique du Sud : Naspers investit 100 millions de rands dans l'agritech

L’Angola accorde à Africell la 4e licence mobile du pays

 
TRANSPORT

Air France relance ses vols commerciaux vers le Cameroun dès le 25 mai

L’Angola et la Chine signent l’addenda au contrat de construction du nouvel aéroport international de Luanda

Le Cameroun automatise 14 de ses 44 postes de péage routier

20 millions de passagers ont été transportés entre la France et l’Afrique en 2019

 
ENTREPRENDRE

Une start-up nigériane réussit à réaliser 1 million de dollars de revenus avec l’exportation de déchets plastiques

Au Gabon, une jeune entrepreneure réussit à créer une start-up de jus de fruits avec 25 000 FCFA

Côte d’Ivoire, Rita Dro installe des mini-bibliothèques dans les rues pour promouvoir la culture littéraire

La Gabonaise Imoni Romba fait de la confiture d’oseille de Guinée, une plante d’Afrique Centrale et Occidentale

 
MULTIMEDIA

A la rencontre de René Téwou, entrepreneur et évangéliste de l'exode citadin (Vidéo)

Un dispositif automatique de lavage des mains made in Cameroun (Vidéo)

Le marché de la tomate au Nigéria - (Infographie)

Le Bénin est le premier producteur africain de coton - (Infographie)

 
FORMATION

Maroc : inauguration de la première académie virtuelle dans le domaine de la santé

Guinée : INTEGRA lance un programme de formation en ligne pour 200 jeunes

Tchad : l’UNESCO forme les enseignants-chercheurs à l’ingénierie pédagogique en ligne

Tunisie : Gomycode et Tunisia Jobs lancent le programme « Re-skill, Up-skill » pour former 2000 développeurs

 
COMM

Sénégal : une minisérie prend le pari de sensibiliser la population sur la pandémie

Afrique francophone subsaharienne : le Discop va organiser un marché virtuel pour les acteurs du secteur audiovisuel de la région

Un fonds d’aide à la presse divise les journalistes gabonais

Afrique du Sud : l'éditeur musical Sheer Music Publishing racheté