ENTETE PUB ECOFIN Gestion

Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Ouganda : les investissements dans les infrastructures pourraient booster la croissance au cours des cinq prochaines années, mais…

Ouganda : les investissements dans les infrastructures pourraient booster la croissance au cours des cinq prochaines années, mais…
  • Date de création: 09 mai 2019 14:42

(Agence Ecofin) - L’économie ougandaise pourrait croître en moyenne de 6 à 7 % au cours des cinq prochaines années, grâce aux investissements dans les infrastructures. C’est ce qu’a indiqué le FMI dans son dernier rapport sur le pays, publié ce mercredi.

Ces prévisions confirment l’embellie qu’enregistre l’économie ougandaise ces dernières années. En 2017, la croissance du pays s’était établie à 5 % avant de grimper à 6,2 % en 2018.

La multiplication des projets d’infrastructures pour profiter des ressources pétrolières du pays dont la production est prévue pour démarrer d’ici 2022 s’est révélée l’un des principaux moteurs de cette croissance.

Cependant, le FMI indique que la stratégie d’endettement du gouvernement ougandais pour financer ces projets d’infrastructure pourrait à terme peser sur les finances publiques. 

La hausse de 8,9 % des investissements, principalement dans les infrastructures au cours de l’exercice fiscal 2017/2018 s’est accompagnée d’une hausse de la dette publique à 41,3 % du PIB au cours de la même année (contre 38 % au cours de l’exercice précédent). De plus la part de la dette extérieure a grimpé à 27,8 % contre 24,3 % au cours de l’exercice précédent.

« Bien que le niveau d'endettement de l'Ouganda demeure peu exposé au risque de surendettement, les administrateurs [du FMI, ndlr] ont averti que les paramètres de la dette s'étaient affaiblis, que certains projets d'investissement pourraient ne pas générer le rendement escompté et que les paiements d'intérêts sont en hausse », a indiqué le FMI.    

D’après les projections, la dette ougandaise devrait en effet grimper à 42,2 % du PIB à la fin de l’exercice budgétaire en cours pour atteindre les 50,7 % du PIB au cours de l’exercice 2021/2022. La part de la dette extérieure devrait atteindre les 33,9 % en 2021/2022 contre 27,7 % prévu pour l’exercice en cours.

Notons que les paiements d'intérêts devraient représenter jusqu'à 20 % des recettes ougandaises en 2019-2020, un niveau généralement associé uniquement aux pays à haut risque ou en situation de surendettement, selon le FMI.

Moutiou Adjibi Nourou


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

La banque américaine Citibank va rouvrir son bureau de représentation en Angola

Afrique du sud: le spécialiste de l’immobilier commercial NEPI Rockcastle va rejoindre le marché boursier A2X Markets

Kenya: une amnistie fiscale pour encourager les PME à s’introduire sur la Bourse de Nairobi

Le Sud-africain Inclusivity Solutions lève 1,6 million $ pour financer son expansion

 
AGRO

Nigeria : le gouvernement veut injecter 500 millions $ dans l’huile de palme d’ici 2027

Côte d'Ivoire: KFC lance ses ventes en ligne sur la plateforme Jumia Food

Ghana : la faible production de cacao pousse les transformateurs à se tourner vers les importations

« Il y a matière à promouvoir la consommation de chocolat sur le continent africain » (expert)

 
ELECTRICITE

Seychelles : les entreprises présélectionnées pour la 1re centrale solaire flottante soumettent leurs offres en septembre

Tunisie : l’intégration du renouvelable au mix énergétique avance bien et pourrait même être accélérée selon le ministre

Bénin : le gouvernement donne son aval pour la construction de 4 centrales photovoltaïques d’une capacité totale de 50 MW

Energies renouvelables : 11 millions d’emplois fournis pour le compte de l’année 2018

 
HYDROCARBURES

L’Egypte envisage de lancer un nouveau cycle de licences dans la partie occidentale de la Méditerranée

Une compagnie énergétique veut saisir jusqu’à 9 milliards de dollars d’actifs du gouvernement nigérian

La société nigériane Pelfaco signe un accord de partage de production pour un bloc pétrolier au large du Congo

Tchad : Glencore met en vente ses gisements de pétrole dans le pays (Sources)

 
MINES

Congo : Kore Potash veut lever 13 millions $ pour son projet Kola

Burkina Faso : Sarama Resources reprend l’exploration à Houndé Sud

Zambie : le président Lungu menace d’infliger des amendes aux compagnies minières qui enfreignent la loi

Mali : Oklo Resources acquiert 65% de participation dans le projet Sari

 
TELECOM

Madagascar : Airtel propose de nouveaux tarifs de communication avec le lancement « Airtel M’Lay »

L’Egypte et la Russie veulent coopérer dans le domaine de la cybersécurité

Algérie: Ooredoo adopte la passerelle mobile virtuelle de Nokia pour être prêt à la nouvelle génération de services à haut débit

Ethiopie : le gouvernement annonce l’attribution de licences télécoms privées en fin d’année  

 
FORMATION

University of People : une opportunité d’obtention d’un Master en Administration des Affaires à coût réduit

Des bourses du gouvernement indien accessibles à des professionnels africains

Des bourses disponibles pour des études au Ghana dans les domaines de la biodiversité et l'économie bleue

L’agence italienne pour la coopération au développement finance des bourses d’études doctorales pour les étudiants Africains

 
COMM

Nigeria : en attendant le règlement définitif de leur litige avec le régulateur Raypower FM et Africa Independent Television peuvent émettre

Algérie : « TSA » le principal site d’information francophone du pays est inaccessible depuis le territoire national

Opinion & Public, une nouvelle offre « innovante et qualitative » des métiers de relations publiques pour l’Afrique

Boomplay ajoute les titres du distributeur de contenu musical ghanéen Apprise Music à sa plateforme

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance