Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Cameroun : le gouvernement exprime sa volonté d'aller en guerre contre une des pratiques récurrentes des abus fiscaux internationaux

Cameroun : le gouvernement exprime sa volonté d'aller en guerre contre une des pratiques récurrentes des abus fiscaux internationaux
  • Date de création: 06 décembre 2019 17:24

(Agence Ecofin) - Le gouvernement camerounais a affiché sa volonté d’entrer dans la lutte contre les abus fiscaux internationaux à travers une exploitation frauduleuse de la règle dite des prix des transferts ; une pratique qui caractérise la valeur à laquelle des entreprises d'un même groupe multinational effectuent des transactions entre elles.

« Les entreprises relevant de la structure en charge de la gestion des grandes entreprises qui sont sous la dépendance ou qui contrôlent d’autres entreprises au sens de l’article 19 bis du présent code, sont tenues de déposer une déclaration annuelle sur les prix de transfert, par voie électronique, suivant le modèle établi par l’administration », peut-on lire dans le projet de Loi de finances exercice 2020 qui a été déposé à l'examen des députés et des sénateurs.

Le texte est nouveau et peut être perçu comme une victoire de la société civile camerounaise qui, pendant plusieurs années, a dénoncé l'absence d'une réglementation des transactions entre les groupes, et qui sont présentées clairement comme des moyens, soit d'accroître la sortie des capitaux, soit de réduire la base d'imposition. Les opérations concernées sont des accords de vente, d’achats, ou même de réalisation des prêts.

Ainsi, les filiales de multinationales présentes au Cameroun devront désormais prouver qu'elles ont traité avec une entreprise sœur, de la même façon qu'elles l'auraient fait si l'opération s'était déroulée dans le cadre d'une concurrence parfaite. La loi va plus loin en indiquant que ces conditions ne sont pas nécessaires, si la société avec laquelle on traite est dans un paradis fiscal, ou une juridiction qui offre un régime fiscal avantageux.

Si cette proposition de loi est un pas de géant, elle souffre néanmoins d'un certain nombre de faiblesses. La première est que les parlementaires camerounais ne s'intéressent pas particulièrement à la question. Plusieurs d'entre eux ont été invités à discuter des résultats d'études sur les prix de transferts par des sociétés pétrolières, mais cela n'a pas forcément déclenché le débat parlementaire souhaité.

La deuxième faiblesse réside dans le fait que le projet de loi conditionne l'entrée en vigueur de cette disposition fiscale par la publication d'un décret d'application. L’expérience camerounaise montre que ces textes d'application prennent parfois du temps à être signés, diluant pour un temps bien long, les effets bénéfiques d'une loi. De même, le positionnement du Cameroun sur les prix de transfert arrive à un moment où le débat fiscal international a beaucoup évolué.

En effet, la société civile internationale milite désormais pour une taxation unifiée des entreprises dites multinationales ou transfrontalières. Elle souhaite une plus grande transparence dans la publication des comptes et que le principe de base de l'impôt soit que le pays qui subit le plus le business d'une société puisse recevoir le maximum des impôts.

Au sein de l'administration fiscale camerounaise, il y a une réelle volonté de lutter contre les prix de transfert. Une initiative d'autant plus pertinente dans les secteurs du pétrole, du gaz et des mines solides, où une part importante des ressources naturelles recueillies, sont données aux entreprises partenaires, au titre de compensation pour les dépenses. Mais parfois, la qualité et la pertinence de ces dépenses ne sont pas connues, du fait des discrétions sur les contrats qui les encadrent.

Idriss Linge



 
GESTION PUBLIQUE

Togo : la plateforme en ligne « e-foncier » permet désormais de procéder aux formalités foncières sans se déplacer

Sénégal : les exportations de biens ont chuté de 25,3% à fin novembre 2019

Le Nigeria veut mobiliser 4,2 milliards $ en 2020 pour financer ses dépenses

La Banque mondiale accorde au Maroc une ligne de précaution de 270 millions $ contre les risques liés aux catastrophes naturelles

 
AGRO

Cameroun : le prix bord champ du cacao est en légère baisse, mais reste au dessus de 1000 FCFA le kg

Tunisie : les exportateurs d’huile d’olive appellent à une hausse du contingent d’importation de l’UE

Côte d’Ivoire : la production de caoutchouc naturel a bondi de 25 % en 2019

Le français Carrefour poursuit sa percée en Afrique de l’Est avec une entrée sur le marché ougandais

 
ELECTRICITE

Seychelles : Quadran construira la première centrale solaire flottante à Providence

Niger : un consortium d’entreprises dont le français Vergnet remporte le marché de la centrale hybride d’Agadez

Afrique du Sud : dépités des performances de l’Eskom, les grands consommateurs désirent se lancer dans l’autoconsommation

Infinity Energy s’associe à Masdar pour aller à la conquête du marché africain des énergies renouvelables

 
HYDROCARBURES

Eni et Total sont les plus grands gagnants du dernier cycle de licences pétrolières lancé par le gouvernement angolais

Maroc : le gouvernement approuve l’EIE du gazoduc de 120 km de Sound Energy

Sénégal : le prochain cycle de licences pétrolières sera lancé le 28 janvier prochain à l’hôtel King Fahd

Kenya : Tullow suspend le camionnage du pétrole de la région du Turkana vers le port de Mombasa

 
MINES

Côte d’Ivoire : le gouvernement accorde 4 permis de recherche minière valables pour l’or

Burkina Faso : Roxgold rate son objectif de production annuelle à Yaramoko

Un an après la fusion avec Randgold Resources, Barrick Gold enregistre une production record sur ses opérations

RDC : la mine de cuivre-cobalt Deziwa entre en production commerciale

 
TELECOM

L’OIF et Smart Africa s'unissent pour le développement numérique en Afrique

MTN Côte d’Ivoire donne plus d’explications suite à la rupture du câble sous-marin WACS ayant affecté la connectivité Internet

Kenya : Liquid Telecom a déjà déployé 138 stations émettrices pour son réseau d’Internet des objets

Zimbabwe : les employés de Telecel interpellent le gouvernement sur un risque de faillite imminente de la société

 
TRANSPORT

Côte d’Ivoire : création d’un registre d’immatriculation des navires et mise en œuvre de la réglementation sur la navigation

South African Airways met en vente neuf des seize Airbus A340

Côte d’Ivoire : lancement des travaux de construction du terminal céréalier du Port Autonome d’Abidjan pour un coût de 127 millions $

Côte d’Ivoire : 25 hectares du parc national du Banco seront détruits pour la construction du métro d’Abidjan

 
ENTREPRENDRE

Cameroun : Jeannette Angoun veut développer la filière locale de l’élevage des poissons

Karimou Ba fabrique un jouet à l’image du car utilisé dans les transports en commun au Sénégal

Cameroun : Danielle Akini forme les enfants à la programmation informatique, dès 4 ans

Mali : Coumba Diakité recycle les pneus usés en meubles de maison

 
MULTIMEDIA

Cameroun : un plan directeur de 9240 km de routes à 5 373 milliards FCFA (infographie)

Blocages d’Internet : 2,16 milliards $ de pertes financières pour l’Afrique subsaharienne en 2019 (Infographie)

Samuel Mathey, prédicateur de l’auto-emploi

Les banques africaines entreront en zone de turbulences en 2020 (Moody’s)

 
FORMATION

L’ONU lance un programme de bourse en droit international pour les juristes professionnels des pays en développement

20 nouvelles universités d’Afrique dont 5 francophones dans le RUFORUM

Kabakoo Academies et le projet Kakuma parmi les 16 écoles du futur du Forum économique mondial

La commission européenne va allouer 6,5 millions d'euros à deux projets pour l'enseignement et la formation professionnelle en Afrique

 
COMM

Bénin : suspendue pour défaut de licence, la radio Soleil FM met la clé sous le paillasson

Finalement Facebook ne va pas ramener de publicité dans les conversations WhatsApp

EXCAF condamné une nouvelle fois pour piratage au Sénégal

Afrique : le continent va-t-il emboiter le pas à l’Europe en matière de régulation de l’audiovisuel ?

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique