Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Libreville - Genève

« Entreprenante Afrique », un livre de Jean-Michel Severino et Jérémy Hajdenberg

  • Date de création: 29 septembre 2016 10:58

(I&P) - Dans leur dernier essai chez Odile Jacob, Jean-Michel Severino et Jérémy Hajdenberg apportent la démonstration que l’essor économique du continent africain se construit pour une large part sur les entreprises, les PME et start-up notamment.

Portée par des taux de croissance économique supérieurs à 5 % par an depuis le début des années 2000, l’Afrique subsaharienne se transforme à grande vitesse. En 2050, le PIB du continent (+ 611% depuis 2010) pourrait se rapprocher de celui de l’Union européenne, tandis que sa population comptera plus de deux milliards d’habitants, soit 20 % de la population mondiale, analysent Jean-Michel Severino et Jérémy Hajdenberg dans leur dernier essai
Entreprenante Afrique (Odile Jacob, 2016).

Au cœur de cette expansion en marche, selon les auteurs, on trouve un secteur privé en plein essor, des PME dynamiques et une nouvelle génération d’entrepreneurs ; souvent jeunes, la plupart du temps très bien formés et fréquemment issus de la diaspora. « Ils sont créatifs et inventifs, proposent des biens et des services adaptés à la demande intérieure et se positionnent sur des parts de marchés à fort potentiel laissées par les groupes internationaux », résume Jean-Michel Severino, président d’Investisseurs & Partenaires (I&P), un groupe de fonds d’impact investment destiné aux PME africaines.

 1

Jean-Michel Severino


« 
Les entreprises employant moins de 250 personnes représentent environ 20% des emplois en Afrique du Sud, au Burundi et au Cameroun ; entre 30% et 40% en Côte d’Ivoire, au Kenya, au Malawi et en Tanzanie. Elles sont donc en quelque sorte le creuset actuel et potentiel de la croissance économique du continent », écrivent Jean-Michel Severino et Jérémy Hajdenberg qui retracent dans leur livre des parcours héroïques de patrons africains et de formidables réussites, comme celles d’Aliko Dangote ou de Mo Ibrahim.

Jéremy 

Jérémy Hajdenberg


« 
Ces parcours sont emblématiques, mais dans leurs garages ou ateliers, dans des entrepôts ou de petites usines, nous avons rencontré une multitude de ces héros de l’entrepreneuriat qui sont les champions de demain », explique Jérémy Hajdenberg, directeur général adjoint d’Investisseurs & Partenaires (I&P).

De l’agro-alimentaire à la téléphonie, du bâtiment à la santé en passant par le tourisme et l’énergie, les deux auteurs décryptent une microéconomie africaine, inclusive, créatrice d’emplois, distributrice de richesses et tirée par l’émergence d’une nouvelle classe moyenne estimée à plus de 370 millions de personnes actuellement et 582 millions en 2030, selon la Banque africaine de développement (BAD).

« Pourquoi cette classe moyenne explique-t-elle le mouvement entrepreneurial ? Tout d’abord, parce qu’elle constitue progressivement un marché intérieur sans lequel le potentiel économique des entrepreneurs serait bien limité. Mais aussi parce que le vivier de fondateurs de PME, c’est bel et bien la classe moyenne », expliquent les deux auteurs qui battent en brèche deux idées fausses.

« Grâce à son secteur privé dynamique, l’Afrique gagne en compétitivité depuis 1980 avec une progression moyenne des exportations de produits manufacturés de 8 % par an tandis que son économie est beaucoup plus portée par son marché intérieur que par les exportations de matières premières, avec une consommation des ménages en hausse de 5 % par an depuis 2000 », explique Jean-Michel Severino.

« L’aventure entrepreneuriale que connaît l’Afrique ne parle pas qu’à elle-même. Elle parle au monde, à l’Europe et à la France », concluent Jean-Michel Severino et Jérémy Hajdenberg qui rappellent que ce « moteur africain » offre une réserve de croissance et d’emplois au monde entier. Exemple en France : 830 000 emplois pourraient être créés d’ici à 2030 du seul fait du commerce avec l’Afrique subsaharienne et 1 200 000 avec le continent dans son ensemble.

Présentation des deux auteurs

Jean-Michel Severino préside Investisseurs & Partenaires (I&P), un groupe d’impact investment destiné aux PME africaines. Il a été vice-président de la Banque mondiale et directeur général de l’Agence française de développement (AFD). Il a par ailleurs écrit avec Olivier Ray, Le Temps de l’Afrique (Odile Jacob, 2010) et Le Grand basculement (Odile Jacob, 2011).

Jérémy Hajdenberg, directeur général adjoint de I&P, spécialiste de la microfinance, accompagne depuis des années des entrepreneurs africains dans leur gestion et leurs stratégies de développement.

IP



Banner LNG Gestion et Economie

 
GESTION PUBLIQUE

La Côte d'Ivoire s'est dotée d'un nouveau Centre hospitalier régional de plus de 53 millions $ à Aboisso

L'adaptation en Afrique subsaharienne nécessitera un investissement de 30 à 50 milliards $ par an (FMI)

Mali : le gouvernement affirme n'avoir mandaté personne pour négocier avec les leaders de groupes armés terroristes

Le financement de l'adaptation au changement climatique sera très rentable en Afrique (Banque mondiale)

 
AGRO

Algérie : l’exécutif prévoit la création de 500 microentreprises dans le secteur halieutique d’ici 2024

Bénin : la filière agrumes veut transformer 50 000 tonnes de fruits d’ici la fin 2023

Egypte : Port-Saïd disposera d’un nouveau silo de stockage de 100 000 tonnes de céréales

Fairtrade augmentera les prix minimums pour la banane à partir de janvier 2022

 
ELECTRICITE

Nigeria : la France alloue 60 millions € aux énergies renouvelables

Sénégal : l’ITFC accorde 116 millions $ à la Senelec pour le développement du secteur de l’énergie

Afrique du Sud : Eskom cherche des partenaires privés qui utiliseront ses terres pour la production d’énergie renouvelable

Le Zimbabwe envisage la gazéification par plasma des déchets municipaux comme source d’énergie alternative

 
HYDROCARBURES

Congo-Brazzaville : le gouvernement table sur une augmentation de 13% des recettes pétrolières en 2022

Gambie : PetroNor bénéficie d’une prolongation d’une année sur la licence d’exploration A4

Gabon : « 100% de l’électricité qui alimente la ville de Port-Gentil est produite à base du gaz de torche » (Yann Yangari)

Tchad : Exxon Mobil suspend la production du champ de Doba suite aux protestations des travailleurs

 
MINES

Rio Tinto va consacrer 7,5 milliards $ jusqu’en 2030, à la réduction de son empreinte carbone

Le Brazil Africa Forum 2021, centré sur les ressources naturelles et les actions urgentes pour parvenir à un développement durable.

Agyapa Royalties : le Ghana indique une voie pour mieux valoriser les ressources minières africaines

Garantir l’approvisionnement mondial en cuivre nécessitera davantage de volonté politique (Freeport-McMoRan)

 
TELECOM

Les Togolais pourront bientôt migrer d'un opérateur télécoms à un autre sans changer de numéro

Comment la politique des fréquences radio peut contribuer à lutter contre le changement climatique

Angola : Africell a investi dans un centre de données qui soutiendra l’ensemble de ses activités télécoms

La stratégie de Huawei pour renforcer la connectivité et insuffler une nouvelle dynamique de croissance

 
TRANSPORT

Les compagnies aériennes africaines vont acquérir 1 030 nouveaux avions d’ici à 2040 (Boeing)

Tanzanie : le tchèque ŠKODA fournira les équipements électriques des locomotives commandées à Hyundai Rotem

Bolloré Transport & Logistics nomme Patrick Bitature, président de son CA en Ouganda

La flambée du taux de fret maritime des conteneurs s’exacerbe (Drewry)

 
ENTREPRENDRE

De retour au Niger, Mamadou Sow devient agriculteur

Au Malawi, Martin Masiya s’illustre dans l’énergie solaire en zone rurale

La plateforme de Duhqa révolutionne la chaîne logistique au Kenya

Des étudiants ougandais améliorent la vie des réfugiés grâce à l’agriculture

 
ECHO

King Café, première marque de capsules de café fabriquée au Togo

Les 5 meilleures écoles de commerce africaines pour 2022 - (Quacquarelli Symonds)

Emmanuel Kablan s’illustre dans l’élevage d’aulacodes en Côte d’Ivoire

63,89% des 767 milliards USD échangés par mobile money dans le monde en 2020 étaient en Afrique subsaharienne

 
FORMATION

Le fonds de réserve de l’université de Harvard dépasse les 50 milliards $

La BVMAC annonce la création d’une école de la bourse au Cameroun

Niger : 382 jeunes femmes formés dans plusieurs métiers dans la région de Zinder

Sikul, la plateforme gabonaise veut introduire l'e-learning au pré-primaire et au primaire.

 
COMM

Ouganda : le gouvernement ordonne aux stations TV de diffuser les émissions de potins seulement entre 22h et 5h

Egypte : JustWatch lance son guide international de streaming dans le pays

PayPal en passe de racheter Pinterest dans le cadre d'une transaction de 45 milliards de dollars

Afrique : SportyBet devient le premier partenaire officiel du Real Madrid sur le continent

Enveloppe
Recevez votre lettre Ecofin personnalisée selon vos centres d’intérêt

sélectionner les jours et heures de réception de vos infolettres.

Les 5 premiers pays africains de l’UEMOA en valeur des transactions mobile money (2020)

InfographieFinance top5 valeur transactions mobile money uemoa