Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Avec Africa 54, le groupe Mobilitas devient la première entreprise française implantée dans les 54 pays africains

  • Date de création: 27 septembre 2016 13:07

(MOBILITAS) - Le groupe français Mobilitas a officialisé aujourd’hui son implantation dans les 54 pays africains lors d’une conférence de presse qui s’est tenue avant une soirée au musée du Quai Branly-Jacques Chirac. La présence des différentes sociétés du groupe sur l’ensemble du continent constitue la réalisation de la première étape du projet Africa 54, mis en œuvre depuis 1993. Mobilitas est la première ETI française dont les activités couvrent toute l’Afrique.

Actif dans les métiers du déménagement, de la mobilité des cadres et de l’archivage documentaire, Mobilitas est aussi présent dans 38 autres pays à travers le monde et emploie 4325 personnes, dont 2807 en Afrique. Chaque année, 170 000 foyers bénéficient des services de Mobilitas. « Nos activités constituent de bons indicateurs de la santé économique des pays dans lesquels nous sommes installés. Par nos solutions de mobilité professionnelle et d’archivage, nous accompagnons et accélérons en effet la mutation et le développement économiques du continent. Un tiers des déménagements que nous effectuons chaque année en Afrique est intra-africain, ce qui confirme le renforcement de l’intégration et le potentiel du continent africain », analyse Alain Taïeb, Président du Conseil de surveillance de Mobilitas.

En 2016, la part des secteurs du transport, de la logistique et des communications représente 9,3% du PIB africain, avec une croissance de 16,25% depuis dix ans. L’essor économique du continent crée des besoins en matière de mobilité intra-africaine pour les particuliers et les entreprises. Ces flux en forte croissance représentent de 35% à 40% des activités de Mobilitas. La gestion et la conservation des archives deviennent aussi un enjeu important pour le secteur privé et les États africains, constituant un axe de développement stratégique pour Mobilitas.

Mobilitas met à présent en œuvre la deuxième étape de sa vision panafricaine avec une densification de ses implantations dans ses différents métiers. « La deuxième étape de notre projet Africa 54 est aussi ambitieuse que la première. Nous prévoyons d’accroitre notre activité en Afrique afin de répondre à la demande du marché dans la mobilité et l’archivage. Dans les prochaines décennies, nous triplerons nos effectifs et créerons 5800 emplois en Afrique », conclut Alain Taïeb.

logo mobilitas


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

Le Cap-Vert table sur une croissance économique à 5% en 2019 et 2020

Les mécanismes de financement durable ont permis la mobilisation de 1000 milliards $ en 12 ans

Côte d’Ivoire : 5 milliards $ d’investissements touristiques promis à l’issue de la table ronde de Dubaï

Afrique du Sud: les plans de sauvetage des entreprises publiques menacent d'accroître considérablement le déficit budgétaire en 2020

 
AGRO

Tchad : le FIDA lance un projet de renforcement de la productivité des exploitations agropastorales

Côte d’Ivoire : toute la production nationale de noix de cajou a été écoulée au cours de la campagne 2019, selon le GIE-GEPPA

Afrique du Sud : la province de Mpumalanga veut attirer 277 millions $ dans l’agriculture

Lesotho : l’industrie du mohair reprend ses activités après plus d’un an de blocage

 
ELECTRICITE

Soudan : l’absence de réglementation retarde l’inclusion des énergies renouvelables dans la production électrique

Afrique du Sud : l’éolien sera la technologie dominante de la prochaine décennie (IRP)

Nigeria : la Banque mondiale alloue 3 milliards $ pour l’extension du réseau de transmission

Sahel : l’Alliance Sahel ambitionne de doubler le taux d’électrification de la région en 3 ans

 
HYDROCARBURES

L’Afrique du Sud envisage de s’appuyer sur le gaz de schiste pour réduire le taux de chômage dans la région de Karoo

Le Nigeria première victime du vol de pétrole à travers le monde (Etude)

Shell prévoit de vendre ses actifs d’exploration dans le désert occidental égyptien

En 2020, Total se dotera d’un navire ravitailleur au GNL

 
MINES

Mali : la firme Hatch examinera la viabilité d’un traitement en aval de produits de lithium à Goulamina

Ghana : la mine Asanko atteint une production record au troisième trimestre

Tanzanie : l’Etat et Barrick créent une nouvelle entité pour gérer les mines Bulyanhulu, North Mara et Buzwagi

Togo : la Société Générale des Mines exploitera le gisement de manganèse de Nayéga

 
TELECOM

Nigeria : le régulateur autorise airtel à déconnecter partiellement Globacom pour une facture impayée

La Tanzanie a reçu 8 millions € de l’Allemagne pour améliorer son système national d’assurance maladie avec les TIC

Liberia : l'Autorité fiscale annonce un audit d'Orange et de Lonestar Cell MTN

Le Congo bientôt doté d’une stratégie nationale d’e-santé

 
FORMATION

RDC : Kinshasa Digital lance les inscriptions en vue de l’ouverture de sa première école de codage en janvier 2020

Ghana : l’enseignement du français bientôt obligatoire dans les écoles

L’Unesco et la Chine signent un accord en vue de soutenir la formation des enseignants en Afrique

Le programme sur la gouvernance et le développement en Afrique ouvre les candidatures pour 2020

 
COMM

Kenya : une série télévisée chinoise arrive sur la télévision publique grâce à un accord entre les deux pays

Nigeria : les autorités veulent mettre fin à l’hégémonie de MultiChoice sur le contenu sportif

Nigeria : lancement prochain du premier rapport analysant l’impact des publicités audiovisuelles

Tunisie : le régulateur de l’audiovisuel lance une brigade anti-infox

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique