Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Une assemblée générale chargée de défis s’annonce ce 15 mai pour la Société des Eaux Minérales du Cameroun

  • Date de création: 14 mai 2018 13:55

(Agence Ecofin) - La Société des Eaux Minéralières du Cameroun (SEMC), plus connue sous sa marque Tangui, tiendra ce mardi 15 mai 2018 une assemblée générale qui s’annonce chargée de défis. Pour la deuxième année consécutive, l’entreprise a terminé sur un résultat négatif et, à la fin 2017, cette perte a été de 936,8 millions de FCFA

Mais derrière cette contreperformance, se cache un volume important d’efforts réalisés par les dirigeants de la société, pour revenir à la rentabilité. A la lecture du bilan de l’entreprise pour le compte de l’exercice 2017, on note qu’elle est parvenue à réduire ses charges d’exploitation de près de 1,4 milliard de FCFA.

Toutefois, les ventes de produits fabriqués n’ont pas suivi, et se sont situées en 2017 à seulement 6 milliards de FCFA, contre 9,3 milliards de FCFA en 2016. Dans ces conditions, la marge d’exploitation (différence entre les charges et les ventes) a été de 1,4 milliard de FCFA. Mais l’entreprise a dû faire face à des dépenses de personnels de près d’un milliard et des provisions pour les amortissements d’environ 1,8 milliard de FCFA.

Chez SEMC on commente peu les raisons de ce niveau de performance. Mais il faut dire que le marché des eaux conditionnées au Cameroun est fortement déstructuré par l’entrée d’acteurs moins formels. A côté de sociétés plus formelles, on retrouve plusieurs vendeurs d’eau, qui n’ont pas le même niveau d’exigences et de charges, tant sur les ressources humaines, que sur la qualité des produits.

A la fin de l’exercice 2017, le marché de l’eau en bouteille a connu la vente de 2, 2 millions d’hectolitres selon des sources proches du secteur, dont une part de 65% pour Source du Pays, 30% pour la SEMC et 5% pour les autres. Avec la crise anglophone, la progression globale a été difficile.

Mais on peut aussi noter que la marque Supermont, produite par Source du Pays, a gagné des parts sur deux sections. D’une part, elle a connu une baisse de ses prix sur le marché et, d’autre part, elle a eu des coéquipière suite à l’acquisition d’autres marques par Source du Pays. Toutefois, il reste difficile de savoir comment cette dernière a financé cette acquisition et parvient à soutenir des prix bas.

Elle est protégée par la prérogative du pacte des actionnaires que confère l’OHADA et ne publie pas ses comptes, au contraire de la SEMC qui est cotée sur la Douala Stock Exchange.

Mais un expert analysant la situation indique que Source du Pays a bénéficié d’exonérations fiscales importantes, profite d’un environnement où le contrôle de qualité n’est pas suffisamment rigoureux de la part des autorités et investit essentiellemet sur des stratégies de court terme comme le marketing des prix. Or dans le même temps SEMC doit s’aligner sur des standards internationaux que lui imposent les partenaires internationaux (Vichy Saint Yorre), de sa maison mère, le Groupe SABC

Une fois de plus les actionnaires de SEMC ne devraient pas recevoir des dividendes pour l’exercice 2017, mais peuvent espérer que les choses iront dans un meilleur sens en 2018. Chez SEMC, dont les activités ont été consolidées au sein du groupe maison mère, la bataille est de revenir en force sur le marché des eaux et reprendre des parts à Source du Pays. Mais il faudra pour cela un environnement favorable, or la fiscalité d’accise appliquée au Cameroun sur un produit essentiel comme l’eau, peut rapidement devenir un défi difficile à surmonter.

Idriss Linge


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

Egypte: 1,2 milliard de dollars pour la construction d’une cité dédiée au tourisme médical

Le Soudan du Sud va emprunter 500 millions de dollars auprès d’Afreximbank

Facebook s’associe avec un pool de géants pour lancer Libra, une monnaie digitale qui sera gérée à Genève

Tanzanie: pour financer son budget le gouvernement introduit une taxe sur les perruques et extensions

 
AGRO

Nigeria : le gouvernement veut injecter 500 millions $ dans l’huile de palme d’ici 2027

Côte d'Ivoire: KFC lance ses ventes en ligne sur la plateforme Jumia Food

Ghana : la faible production de cacao pousse les transformateurs à se tourner vers les importations

« Il y a matière à promouvoir la consommation de chocolat sur le continent africain » (expert)

 
ELECTRICITE

Seychelles : les entreprises présélectionnées pour la 1re centrale solaire flottante soumettent leurs offres en septembre

Tunisie : l’intégration du renouvelable au mix énergétique avance bien et pourrait même être accélérée selon le ministre

Bénin : le gouvernement donne son aval pour la construction de 4 centrales photovoltaïques d’une capacité totale de 50 MW

Energies renouvelables : 11 millions d’emplois fournis pour le compte de l’année 2018

 
HYDROCARBURES

L’Egypte envisage de lancer un nouveau cycle de licences dans la partie occidentale de la Méditerranée

Une compagnie énergétique veut saisir jusqu’à 9 milliards de dollars d’actifs du gouvernement nigérian

La société nigériane Pelfaco signe un accord de partage de production pour un bloc pétrolier au large du Congo

Tchad : Glencore met en vente ses gisements de pétrole dans le pays (Sources)

 
MINES

Congo : Kore Potash veut lever 13 millions $ pour son projet Kola

Burkina Faso : Sarama Resources reprend l’exploration à Houndé Sud

Zambie : le président Lungu menace d’infliger des amendes aux compagnies minières qui enfreignent la loi

Mali : Oklo Resources acquiert 65% de participation dans le projet Sari

 
TELECOM

Madagascar : Airtel propose de nouveaux tarifs de communication avec le lancement « Airtel M’Lay »

L’Egypte et la Russie veulent coopérer dans le domaine de la cybersécurité

Algérie: Ooredoo adopte la passerelle mobile virtuelle de Nokia pour être prêt à la nouvelle génération de services à haut débit

Ethiopie : le gouvernement annonce l’attribution de licences télécoms privées en fin d’année  

 
FORMATION

University of People : une opportunité d’obtention d’un Master en Administration des Affaires à coût réduit

Des bourses du gouvernement indien accessibles à des professionnels africains

Des bourses disponibles pour des études au Ghana dans les domaines de la biodiversité et l'économie bleue

L’agence italienne pour la coopération au développement finance des bourses d’études doctorales pour les étudiants Africains

 
COMM

Nigeria : en attendant le règlement définitif de leur litige avec le régulateur Raypower FM et Africa Independent Television peuvent émettre

Algérie : « TSA » le principal site d’information francophone du pays est inaccessible depuis le territoire national

Opinion & Public, une nouvelle offre « innovante et qualitative » des métiers de relations publiques pour l’Afrique

Boomplay ajoute les titres du distributeur de contenu musical ghanéen Apprise Music à sa plateforme

AFFICHE PUB ECOFIN Finance

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique