Malgré une progression constante entre 2011 et 2016, la production laitière au Cameroun affiche encore un déficit de 120 000 tonnes

Malgré une progression constante entre 2011 et 2016, la production laitière au Cameroun affiche encore un déficit de 120 000 tonnes

(Agence Ecofin) - Sur la période de 5 ans allant de 2011 à 2016, la production de lait sur le territoire camerounais a connu une augmentation de près de 70 000 tonnes, passant de 109 000 à 172 000 tonnes, a révélé dans une interview au journal Défis actuels, Dr Taïga, le ministre camerounais de l’Elevage, des Pêches et des Industries animales (Minepia).

En dépit de cette augmentation qui est consécutive à la mise en place de programmes gouvernementaux visant la promotion de l’élevage et la production du lait, cette statistique révèle un déficit de production d’un peu plus de 120 000 tonnes, puisque selon des sources internes au Minepia, la demande nationale des ménages et des industries de transformation du lait est estimée à environ 297 000 tonnes par an.

Pour combler ce déficit que les experts mettent sur le compte du faible rendement des espèces de vaches utilisées par les producteurs, le manque de structures de production modernes, l’enclavement des principaux bassins de production…, les opérateurs économiques camerounais ont dépensé 31 milliards de francs Cfa en 2015 pour importer du lait, selon les officiels.

Afin d’échapper aux coûts élevés des importations qui explosent les coûts de production, certains industriels locaux explorent de nouvelles solutions. A Camlait, par exemple, 3 milliards de francs Cfa ont été investis dans le montage d’une unité de production de yaourt à base du soja.

Selon Paulin Toukam Zuko, le PDG de Camlait, les coûts de production du yaourt à base de soja sont de 50% inférieurs à celui fait à base de lait. Aussi, cette unité agro-alimentaire camerounaise mise-t-elle désormais sur ces produits à base du soja produit localement, pour réaliser 65% de son chiffre d’affaires sur le moyen terme.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi:

04-02-2016 - 2016 est déclaré «année du lait» par le ministère camerounais de l’Elevage et des Pêches

17-12-2013 - Le Cameroun recherche un partenaire privé pour relancer le complexe laitier de Ngaoundéré


Ecofin Agro     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro