Ecofin Hydrocarbures

Gabon : la Caistab met en place un système de géolocalisation et de contrôles pour lutter contre la fraude en matière des produits pétroliers

Gabon : la Caistab met en place un système de géolocalisation et de contrôles pour lutter contre la fraude en matière des produits pétroliers

(Agence Ecofin) - La fraude en matière des produits pétroliers au Gabon atteint désormais des proportions inquiétantes. Pour remédier à cette situation l’Etat, par le biais de la Direction générale des caisses de stabilisation et de péréquation (Caistab) vient de mettre en place un système de géolocalisation et contrôles.

L’implémentation de ce mécanisme, permet aujourd’hui de récolter les premiers résultats. Car, entre juin 2018 et décembre 2018, grâce à ce mécanisme, l’Etat a pu réaliser des économies de 65 623 111 FCFA en termes de péréquation et 325 565 317 FCFA, en termes de stabilisation sur le pétrole lampant, soit un gain total de 391 188 428 FCFA, uniquement sur le réseau Libreville.

Cette performance est à inscrire à l’actif du service de géolocalisation et de contrôle. Grâce à son action, les ventes de pétrole lampant en stations-services et de gaz, ont connu une tendance haussière. Notamment à travers des contrôles inopinés qui ont permis de mettre hors d’état de nuire, tous les gérants et autres opérateurs économiques impliqués dans la vente illicite de ce produit. Il en est de même pour la géolocalisation des camions gaz.

A ce jour, grâce à ce système, en termes de résultats, la Caistab annonce plusieurs prises de ventes illicites de pétrole, gasoil et même d’essence. Le butin semble sérieux. Car, vingt cas de fraude ont été identifiés et deux stations-services temporairement fermées pour fraude.

Faut-il le relever, le long des routes gabonaises, des points de vente illicites entretenus par certains chauffeurs des sociétés de transport agréées, sont fréquents. Ils servent entre autres de point de livraisons des détournements de cargaisons (livraisons aux industriels à partir des stations-service), de frelatage des carburants livrés aux usagers en vue de l’augmentation des marges bénéficiaires, etc.

Pour mener à bien leurs missions, tous les agents assignés à ce service ont été outillés sur la notion du « Contrôle en station-service ». Cela, afin qu’ils puissent se doter des rudiments nécessaires pour beaucoup plus d’efficacité dans leurs actions. Ce processus, indique-t-on, se poursuivra cette année, et permettra également d’assoir une efficace sur le contrôle gaz.

Toujours dans le cadre des perspectives, des contrôles en stations, ainsi que le service géolocalisation et de contrôle, seront déployés sur Port-Gentil, dont l’urgence est avérée au regard des chiffres qui y reviennent. Cela, afin de réduire de façon significative les sorties pétrole lampant. Ce d’autant plus que la provine affiche une légère baisse des ventes de pétrole lampant.

Stéphane Billé


Ecofin Hydrocarbures     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Hydrocarbures / Oil and Gas