Ecofin Hydrocarbures
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Gabon : la Caistab met en place un système de géolocalisation et de contrôles pour lutter contre la fraude en matière des produits pétroliers

  • Date de création: 16 février 2019 18:26

(Agence Ecofin) - La fraude en matière des produits pétroliers au Gabon atteint désormais des proportions inquiétantes. Pour remédier à cette situation l’Etat, par le biais de la Direction générale des caisses de stabilisation et de péréquation (Caistab) vient de mettre en place un système de géolocalisation et contrôles.

L’implémentation de ce mécanisme, permet aujourd’hui de récolter les premiers résultats. Car, entre juin 2018 et décembre 2018, grâce à ce mécanisme, l’Etat a pu réaliser des économies de 65 623 111 FCFA en termes de péréquation et 325 565 317 FCFA, en termes de stabilisation sur le pétrole lampant, soit un gain total de 391 188 428 FCFA, uniquement sur le réseau Libreville.

Cette performance est à inscrire à l’actif du service de géolocalisation et de contrôle. Grâce à son action, les ventes de pétrole lampant en stations-services et de gaz, ont connu une tendance haussière. Notamment à travers des contrôles inopinés qui ont permis de mettre hors d’état de nuire, tous les gérants et autres opérateurs économiques impliqués dans la vente illicite de ce produit. Il en est de même pour la géolocalisation des camions gaz.

A ce jour, grâce à ce système, en termes de résultats, la Caistab annonce plusieurs prises de ventes illicites de pétrole, gasoil et même d’essence. Le butin semble sérieux. Car, vingt cas de fraude ont été identifiés et deux stations-services temporairement fermées pour fraude.

Faut-il le relever, le long des routes gabonaises, des points de vente illicites entretenus par certains chauffeurs des sociétés de transport agréées, sont fréquents. Ils servent entre autres de point de livraisons des détournements de cargaisons (livraisons aux industriels à partir des stations-service), de frelatage des carburants livrés aux usagers en vue de l’augmentation des marges bénéficiaires, etc.

Pour mener à bien leurs missions, tous les agents assignés à ce service ont été outillés sur la notion du « Contrôle en station-service ». Cela, afin qu’ils puissent se doter des rudiments nécessaires pour beaucoup plus d’efficacité dans leurs actions. Ce processus, indique-t-on, se poursuivra cette année, et permettra également d’assoir une efficace sur le contrôle gaz.

Toujours dans le cadre des perspectives, des contrôles en stations, ainsi que le service géolocalisation et de contrôle, seront déployés sur Port-Gentil, dont l’urgence est avérée au regard des chiffres qui y reviennent. Cela, afin de réduire de façon significative les sorties pétrole lampant. Ce d’autant plus que la provine affiche une légère baisse des ventes de pétrole lampant.

Stéphane Billé


Ecofin Hydrocarbures     




 
GESTION PUBLIQUE

Egypte: le FMI donne son accord de principe pour le versement d’une tranche de prêt de 2 milliards $

Le Kenya espère conclure un accord avec le FMI sur un nouveau prêt d’ici deux mois

Zambie: 100 millions $ de la Banque mondiale pour améliorer la gestion des ressources naturelles

La Banque mondiale débloque près de 100 millions $ en faveur du Kenya  

 
FINANCE

Oragroup annonce des résultats 2018 en forte progression et la nomination d’un nouveau DG

Le gestionnaire sud-africain Investec Asset Management devient le premier actionnaire du fournisseur de logiciels wiGroup

MTN Nigeria est déjà en bourse, mais le grand public devra encore patienter pour acquérir ses actions

Cameroun: 15 milliards FCFA de dividende pour les actionnaires du groupe SABC au compte de l'exercice 2018

 
AGRO

Sénégal : les producteurs de la région de Kaffrine mieux outillés grâce à l’information climatique

Afrique du Sud : le bénéfice d’exploitation d’Astral Foods dégringole sur le premier semestre 2019

Kenya : les importations de vêtements d'occasion ont atteint 170 millions $ en 2018

Côte d'Ivoire: le volume de noix de cajou transformé prévu pour atteindre 130 000 tonnes en 2019

 
ELECTRICITE

La Namibie désire satisfaire elle-même 80% de sa demande électrique d’ici 2022

La Banque mondiale exclut pour 15 mois, la compagnie Sieyuan Electric pour fraudes

Le marché africain du solaire photovoltaïque pourrait peser 30 GW d’ici 2030 selon une étude allemande

L’initiative Power Africa a aidé à la mobilisation financière de 121 projets de 10 000 MW de capacité totale

 
MINES

Afrique du Sud : l’AMCU n’obtient pas l’annulation de la transaction entre Sibanye et Lonmin  

Madagascar : Denham Capital veut investir dans le projet de zircon Beravina

Guinée : le milliardaire Robert Friedland envisagerait d’investir dans le secteur du fer

Namibie : Debmarine investira 468 millions $ pour construire un septième navire de récupération de diamants  

 
TELECOM

Les Seychelles envisagent une stratégie pour développer la technologie financière

Ouganda: MTN remporte le marché de fourniture de l’accès à Internet aux députés, évalué à 16,5 millions de shillings par mois

Côte d’Ivoire : les MTNers se sont enjaillés à la Djossy Party

Kaspersky Lab ouvrira un bureau au Rwanda, avec l’ambition d’étendre sa présence en Afrique de l’Est

 
COMM

L’Etat camerounais est désormais propriétaire d’Afrimedia SAS, le diffuseur d’Africa 24

Côte d’Ivoire : au Discop, les acteurs de l’audiovisuel veulent penser l’avenir du secteur

Nigeria : le ministre de l’information aurait validé, dans le cadre du passage à la TNT, un paiement à l’origine d’un scandale de corruption

Côte d’Ivoire-TNT : le gouvernement plafonne les prix du décodeur et de l’antenne UHF

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Hydrocarbures