Ecofin Agro

Le Mali, le Burkina-Faso, le Tchad et le Sénégal produiront 2,95 millions de tonnes de coton en 2017/2018 (USDA)

(Agence Ecofin) - D’après les dernières prévisions du Département américain de l’agriculture (USDA), la récolte globale de coton du Mali, du Burkina Faso, du Tchad et du Sénégal devrait s’établir à 2,95 millions de tonnes durant la saison 2017/2018.

Ce volume marque une légère progression de 2,75% par rapport à la saison précédente et s’explique non seulement par les bons prix d’achat minimum qui devraient encourager les producteurs de la fibre, mais aussi par les conditions météorologiques favorables.

Cette performance sera principalement portée par le Mali et le Burkina-Faso qui fourniront 94% de la production totale. D’après l’USDA, pendant que le Burkina-Faso enregistrera un stock en hausse de 9,2% à 1,42 millions de tonnes affirmant ainsi son leadership, le Mali verra son volume croître de 11,8% à 1,37 millions de tonnes.

Hormis ces deux poids lourds, l’institution indique que le Sénégal connaîtra également une amélioration de sa production de 28 000 tonnes à 54 000 tonnes à la faveur d’une hausse des superficies emblavées (+30%) et des mesures d’incitation à la production mises en place par le Gouvernement notamment le paiement de l’assurance gratuite aux exploitants.

Du côté du Tchad, la production devrait baisser de 65%, passant de 325 000 tonnes à 114 000 tonnes. Cette chute drastique s’explique selon l’USDA, par la persistance des difficultés financières affectant la CotonTchad Société Nouvelle (CotonTchad SN), entreprise majoritairement étatique détenant les monopoles d’achat de coton graine, d’égrenage et de commercialisation.      

Espoir Olodo


Ecofin Agro     


Player


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro
App Agence
Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android