Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Libreville - Genève

Togo : le Parlement adopte le projet de loi portant code du cinéma et de l’image animée

Togo : le Parlement adopte le projet de loi portant code du cinéma et de l’image animée
  • Date de création: 24 septembre 2021 18:41

(Agence Ecofin) - Le cinéma togolais a un fort potentiel à l’image de toute l’industrie cinématographique africaine. Cependant, il peine à prendre son envol, notamment à cause de l’absence de cadre juridique adéquat ; ce qui sape les efforts des autorités pour le développement du secteur.                                                  

Les députés togolais viennent d’adopter le projet de loi du gouvernement portant code du cinéma et de l’image animée dans le pays, le mardi 21 septembre lors de la troisième séance plénière de la deuxième session ordinaire de l’année en cours. Comportant 227 articles regroupés en 10 parties, le nouveau texte vise notamment à réglementer le secteur et à asseoir les actions destinées à sa structuration. Il permettra également la mise en place des mécanismes de financements appropriés afin de soutenir l’émergence, le développement et la professionnalisation de l’industrie cinématographique au Togo.

Le gouvernement ambitionne de doter le secteur du cinéma d’un cadre juridique adéquat, respectant les normes de l’UEMOA afin de faire du cinéma un important secteur pourvoyeur d’emplois et de richesses pour le pays. Selon Kossi Gbényo Lamadokou, ministre de la Culture et du Tourisme, l’avènement de cette nouvelle loi permet au Togo de franchir une étape importante dans sa politique de développement et de professionnalisation du secteur du cinéma.

Le nouveau code prévoit la création du « Centre national du cinéma et de l’image animée », qui remplacera à terme la direction nationale de la cinématographie (DNC) et sera chargé d’améliorer la gestion administrative et le contrôle de l’activité cinématographique au Togo. Une cinémathèque nationale sera également mise en place pour faciliter un meilleur accomplissement des formalités du dépôt légal notamment la collecte, le traitement documentaire, la conservation du patrimoine audiovisuel, la diffusion d’une bibliographie nationale et une billetterie nationale de la cinématographie destinée à assurer le contrôle des recettes et des entrées réalisées par les exploitants de films en salles.

En ce qui concerne la professionnalisation du secteur, le gouvernement mettra un accent particulier sur la formation des professionnels du secteur. Cela permettra également de relancer quantitativement et qualitativement les productions cinématographiques nationales. A l'instar du gouvernement, Yawa Djigbodi Tsegan, présidente de l’Assemblée nationale, espère que l’adoption de ce projet de loi ouvre enfin une nouvelle ère aux promoteurs et réalisateurs du septième art afin de tirer meilleur profit de l’industrie cinématographique togolaise.

Isaac K. Kassouwi (stagiaire)


 
GESTION PUBLIQUE

RDC : Denis Kadima Kazadi nommé à la tête de la CENI, l’opposition proteste

Dette du Tchad envers Glencore : de nouvelles discussions sont en cours

Togo : Faure Gnassingbé distingué par ONU Femmes pour sa politique d’égalité et d’équité genre

Le DG de l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle suspendu suite à des soupçons de détournements des fonds

 
FINANCE

Cameroun : l’État officialise le plan de remboursement de 261,4 milliards de FCFA dus par la Sonara à 9 banques locales

Le fonds Ideas axé sur les infrastructures en Afrique australe clôture à 1,4 milliard $

PaySika obtient son premier financement, un an après sa création

La banque entièrement digitale Sparkle mobilise 3,1 millions $ pour soutenir son activité au Nigeria

 
AGRO

Togo : une unité de transformation de fruits et légumes installée à Tsévié

Cameroun : le brasseur SABC lance une ferme avicole capable de produire 90 000 poussins et 112 500 œufs par semaine

Tunisie : la BERD octroie 6 millions d’euros au producteur d’huile d’olive COGIA SA

Le Kenya veut renforcer le contrôle phytosanitaire de ses produits horticoles destinés à l’UE

 
ELECTRICITE

Le français Bouygues livre les lignes de transport du projet hydroélectrique de Nachtigal, au Cameroun

La BAD obtient 150 millions $ du Fonds vert pour le climat afin « d’éclairer le Sahel » à l’énergie renouvelable

Afrique du Sud : Eskom devrait s’adapter à l’évolution du secteur énergétique, selon André de Ruyter

Ouganda : 250 000 ménages en attente de raccordement au réseau électrique

 
HYDROCARBURES

Angola : prolongation du contrat de forage pour un puits record du monde en termes de profondeur

Deux firmes égyptiennes choisies pour fournir un distillateur atmosphérique à la raffinerie pétrolière d’Assiout

Occidental Petroleum cèdera ses parts dans les champs ghanéens TEN et Jubilee pour 750 millions $

En cas de statu quo, la demande pétrolière en 2050 sera supérieure à 100 millions b/j

 
MINES

Rétrospective : le point de l’actualité minière africaine de la semaine en cinq infos marquantes

« Les nouvelles autorités guinéennes vont certainement renforcer l’application des règles prévues dans le code minier », (Me Hamidou Dramé)

L’Angola organise en novembre prochain sa première conférence internationale sur le diamant

Nouvel accord entre la Namibie et De Beers : 2,7 milliards $ de contribution fiscale en vue sur 20 ans

 
TELECOM

Cameroun : Orange a inauguré son Digital Center à Douala, et annonce des extensions dans les universités publiques

Le parc technologique du Cap-Vert, d’une valeur de 40 millions €, sera prêt en juin 2022

Tunisie : 11e édition du Orange Summer Challenge, placé sous la thématique du recyclage des déchets plastiques

Angola : Unitel révèle avoir déjà investi 25 millions $ dans la préparation de son réseau pour la 5G

 
TRANSPORT

Bolloré Africa Logistics, une des puissantes branches africaines de Bolloré, serait mise en cession

Sénégal : l'opérationnalisation du Train express régional fixé au 24 décembre 2021 après plusieurs reports

Zimbabwe : le projet de construction de l’échangeur de Mbudzi dans le sud de la capitale se précise

Congo : les échanges avec l’Union européenne ont atteint 1,5 milliard EUR en 2020

 
ENTREPRENDRE

Mymanu Click, les écouteurs sans fil de Danny Manu qui traduisent en temps réel

La Camerounaise Anastasie Obama, spécialiste des crevettes fumées, reconnue ‘’Food Hero’’ par la FAO

Nafissatou Mamane, juriste de formation et pâtissière à succès au Niger

Pourquoi les fonds d’investissements ne financent pas les start-up dirigées par des femmes en Afrique

 
ECHO

Magazine Investir au Cameroun : zoom sur la place du Cameroun dans le commerce international

Présences militaires étrangères sur le continent africain en 2021 (Control Risks)

Niveau d’adoption des crypto monnaies en Afrique : le Top 5

Passeports africains les plus puissants au troisième trimestre 2021 : le classement Henley & Partners

 
FORMATION

Le fonds de réserve de l’université de Harvard dépasse les 50 milliards $

La BVMAC annonce la création d’une école de la bourse au Cameroun

Niger : 382 jeunes femmes formés dans plusieurs métiers dans la région de Zinder

Sikul, la plateforme gabonaise veut introduire l'e-learning au pré-primaire et au primaire.

La Covid-19 favorise l’émergence de la presse spécialisée au Cameroun. Cas de Echos Santé