Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Ghana : l'élection présidentielle de 2020, un frein supplémentaire pour les performances déjà pas bonnes de la Bourse d'Accra

Ghana : l'élection présidentielle de 2020, un frein supplémentaire pour les performances déjà pas bonnes de la Bourse d'Accra
  • Date de création: 09 octobre 2019 13:01

(Agence Ecofin) - L'élection présidentielle prévue au Ghana en 2020 constitue un frein supplémentaire aux performances déjà pas très bonnes du Ghana Stock Exchange, le marché financier local basé à Accra, la capitale du pays. Le Ghana Stock Exchange Composite Index, le principal indice de cette place boursière, affiche déjà un rendement négatif (pris en dollar US) de +24,5% depuis le début de l'année 2019.

C'est la troisième plus mauvaise performance d'indice boursier au monde. Les investisseurs ne craignent pas ici un risque de débordement suite aux résultats du scrutin.

Le Ghana est l'un des rares pays d'Afrique subsaharienne à avoir connu près de 7 élections présidentielles à l'issue plutôt pacifique. Les inquiétudes viennent surtout du surplus de dépenses publiques à la veille de ces élections, qui ont souvent pour corolaire une hausse du niveau des prix et une dévaluation de la monnaie, du fait de la pression sur les réserves de change.

Dans le sillage de la précédente élection présidentielle de 2016, le déficit budgétaire avait atteint 8,7% du produit intérieur brut contre un objectif de 5,3%, l’inflation a clôturé l’année à 15,4%, tandis que le cedi a fléchi de 10%. Le souvenir de cette affaire reste dans l’esprit des investisseurs surtout étrangers, qui représentent généralement les trois quarts des transactions sur le Ghana Stock Exchange.

Le même constat semble se faire cette fois encore. Alors que les niveaux de valorisation sont assez bas sur ce marché financier, et donc présentent un potentiel de hausse pour les actions, les investisseurs n'affluent pas. La valeur des actions négociées sur la Bourse du Ghana, entre janvier et août 2019, a été de 142 millions de cedis (26 millions de dollars) contre 485 millions de cedis un an auparavant, selon des données publiées par le dépositaire central du pays. Les investisseurs étrangers étaient responsables de 74% d’actions vendues et de 61% de celles achetées.

En dehors des élections, d'autres facteurs constituent un risque pour la performance du Ghana Stock Exchange. Selon de récentes prédictions de « The Economist Intelligence Unit », le cedi ghanéen risquerait de connaître une dévaluation ; toute chose qui viendra en rajouter au stress des investisseurs étrangers.

Enfin, les banques commerciales sortent d'une difficile épreuve de renforcement de leurs fonds propres, et prennent donc très peu de risques. Cela ralentit le processus de relance et de diversification de l'économie locale.

A la Banque centrale, on est assez confiant toutefois des perspectives à moyen terme. « Normalement, en août / septembre, les réserves de la Banque centrale seraient à leur plus bas niveau, mais cette année, nos réserves sont assez fortes même avant l’entrée attendue du prêt de 1,3 milliard de dollars US pour le cacao. Nous sommes donc dans une meilleure position pour faire face aux chocs défavorables sur le taux de change au cours du prochain trimestre », a déclaré le gouverneur de l'institution, le 4 octobre dernier, lors d'une rencontre avec des journalistes.

Idriss Linge


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

Le Fonds Monétaire International trouve enfin un accord avec la Guinée Equatoriale pour un programme économique

Finance climat : le Fonds vert ambitionne d’obtenir 9,3 milliards $ de promesses pour son réapprovisionnement

Ethiopie : 74,5 millions d’euros de l’Allemagne pour l’insertion professionnelle et la création d’emplois

Le Cameroun s’intéresse à l’acquisition du système antiaérien russe Pantsir-S1

 
AGRO

Gambie : le gouvernement lance un projet de 26 millions $ en faveur des petits ruminants

L’Ouganda anticipe une hausse de 16 % des exportations de café en 2019/2020

Ethiopie : les autorités enquêtent sur un potentiel détournement de fonds destinés aux sucreries

Tunisie : la BAD organise un séminaire d’achèvement du projet pilote d’utilisation des drones dans le secteur agricole

 
ELECTRICITE

Congo : l’E2C renforce sa capacité à détecter et à résoudre les pannes des équipements souterrains

Ghana : l’annulation de la concession de l’ECG fait perdre 190 millions $ de financement à l’Etat

Gambie : 30 % de la population rurale électrifiée grâce aux solutions solaires off-grid d’ici à 2030

Cameroun : 20% des connexions au réseau électrique sont illégales

 
HYDROCARBURES

Panoro Energy signe un accord de cession de ses parts, au terme duquel il se retirera du Nigéria

Libye : Petrofac empoche des contrats d’ingénierie avec la Waha Oil Company

Nigeria : Eni démarre la production de gaz et de condensats sur sa dernière découverte Obiafu 41

Angola : Sonangol augmente sa participation dans la plus grande banque privée du Portugal

 
MINES

La construction du plus grand projet de platine du Zimbabwe commencera début 2020

Burkina Faso : Nordgold veut alimenter ses mines Bissa et Bouly avec de l’énergie solaire

Guinée : à Kourakoto, la SMB fait preuve d’exemplarité dans la gestion du risque environnemental et social

Sundance Resources espère conclure un nouvel accord avec le Cameroun sur le projet de fer de Mbalam avant juin 2020

 
TELECOM

Telkom et Airtel reprochent au gouvernement kenyan un silence qui a accentué le retard de leur fusion

Kenya : l’université Moi injectera 2 millions $ dans l’extension de son usine d’assemblage d’appareils informatiques

La Tanzanie fournira de la connectivité Internet à haut débit au Burundi

Cameroun : MTN, Orange et le consortium Arago-Epi Use se disputent le marché de la digitalisation de la fonction publique

 
FORMATION

Afrique du Sud : UNISA s’associe à Snapplify pour améliorer l’accès aux contenus de formation à ses étudiants

US News & World Report classe 52 universités africaines parmi les 1500 meilleures du monde

L’Université virtuelle du Sénégal s’associe à l'Institut Pasteur pour proposer une formation en ligne sur la résistance aux agents antibactériens

Afrique du Sud : l’Université de Stellenbosch lance une formation d'ingénieurs de données, accréditée par le Conseil d'ingénierie

 
COMM

Togo : le délai d’appel d'offres pour la mise en place de nouvelles stations radios privées est prolongé jusqu’au 4 novembre

Sénégal : RFI inaugure les locaux de ses rédactions mandenkan et fulfulde

Côte d’Ivoire : la foire internationale des radios, services et télévisions se tiendra finalement du 9 au 14 décembre

Ghana : le régulateur des médias se défend d’empêcher la liberté d’expression

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique