Ethiopie : une nouvelle loi ouvre le sous-secteur des biocarburants aux investisseurs privés

Ethiopie : une nouvelle loi ouvre le sous-secteur des biocarburants aux investisseurs privés

(Agence Ecofin) - L’Ethiopie vient d’adopter une nouvelle loi qui permet au secteur privé de développer, de produire et de distribuer des biocarburants. « Le secteur est sous-développé et fait face à de nombreux challenges.», a affirmé à ce propos, Michael Gessese, le directeur du département biocarburant au ministère éthiopien de l’Energie.

Les principaux points de la loi sont l’établissement d’une autorité de gestion du sous-secteur et la mise en place d’incitations à l’endroit des entreprises intéressées. En outre, les investisseurs individuels et ceux disposant de peu de moyens pourront également s’associer aux grandes industries du domaine afin d’intégrer le sous-secteur.

Le pays a le potentiel de produire 30 millions de litres d’éthanol par an. Les grands groupes pétroliers présents dans le pays à savoir ; Nile Petroleum, National Oil Corporation, OilLibya et Total Ethiopia doivent combiner 5 à 10% d’éthanol avec leur carburant selon les directives de ministère de l’Energie. Cette mesure a déjà permis au pays, d’économiser 50 millions $ de devises étrangères par an.  

Le ministère encourage l’utilisation des cultures non-comestibles pour la fabrication de biocarburant. Il a identifié plus de 40 plantes qui pourraient potentiellement être utilisées.

Gwladys Johnson Akinocho


Ecofin Electricité     


Player


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Electricité