Ecofin Finance

Ecobank affiche une exposition nouvelle à des titres obligataires, au terme du troisième trimestre 2018

(Agence Ecofin) - Le groupe bancaire panafricain Ecobank Transnational Incorporated, a présenté un aspect réorganisé de son portefeuille d’obligations, au terme du troisième trimestre de 2018, et qui se traduit par une baisse globale de son exposition à ces produits financiers.

L'encours de ses placements sur les titres de dette est passé de 4,27 milliards $ à la fin septembre 2017, à seulement 4 milliards $ pour la même période en 2018. Cette baisse globale dissimule cependant certaines disparités. Le groupe a connu une baisse significative de ses placements sur des titres de dettes non-cotées, et une hausse presque de même importance, pour les titres cotés.

Par ailleurs, on note un repli du portefeuille des crédits à la clientèle, qui est passé de 9,3 milliards $, à 8,6 milliards $ sur la même période. Toutefois, si les rendements sur les prêts ont connu une certaine baisse, ceux issus des intérêts sur les placements sont présentés en hausse remarquable. Ce qui a ainsi contribué à maintenir le niveau des revenus d'intérêts à une position quasi stable.

Par ailleurs, Ecobank a aussi bénéficié de solides revenus de frais et de commissions, notamment pour ses services de gestion de trésorerie. Dans ces conditions, le groupe panafricain a connu un bénéfice net de la période de 78,6 millions $, en hausse de 19%, comparé à celui de 2017.

Son bénéfice net consolidé aurait aussi pu être négativement affecté par un volume des provisions en hausse. Mais la banque a déclaré des gains potentiels de plus-value sur titres, de 100 millions $. Ce qui a dopé cet indicateur de 415%, le faisant passer 20 millions $ à 103 millions $.

Idriss Linge


Ecofin Finance     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance / Gestion Publique