Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

La fintech burkinabé Mi Nafa présélectionnée par le concours Ecobank

  • Date de création: 25 mai 2017 13:38

(Agence Ecofin) - Mi Nafa, une fintech basé au Burkina Faso, est la seule start-up d'Afrique francophone au sud du Sahara, qui figure parmi les 20 entreprises présélectionnées par le groupe bancaire panafricain Ecobank, dans le cadre de son concours fintech lancé début 2017. L'autre fintech francophone retenue dans ce cadre est l'algérienne Payvite.

Sans grande surprise, les projets nigérians ont été les plus nombreux (8 au total), suivis des projets venus du Kenya (5), du Ghana (4) de l'Afrique du sud (1) et des USA (1). Ces entreprises présélectionnées seront officiellement présentées le 21 juin, lors d'une cérémonie officielle à Lome au siège du groupe bancaire.

Selon l'information qui avait annoncé ce concours, elles bénéficieront d'un accompagnement global de 500 000 $. Les projets les plus viables seront commercialisés à travers le réseau des filiales du groupe togolais qui est présent dans 33 pays africains. Dans le même sens, les candidats aux produits les plus performants seront aussi introduits dans le réseau plus large d'Ecobank, qui couvre celui de ses actionnaires principaux dont le Sud-africain Nedbank et le Qatari Qatar National Bank.

Mi-Nafa qui fait partie des élus, est une plate-forme qui permet aux banques d'accorder et de surveiller les microcrédits facilement et rapidement tout en réduisant les coûts opérationnels. La start-up place ainsi le mobile au cœur de sa technologie, en reliant les banques aux clients via une application, permettant à tous les Africains d'accéder à une offre interactive et innovante de services financiers.

Difficile de savoir si la fintech burkinabé dominera ses autres concurrentes. Cette dernière a dans tous les cas, de bonnes chances de séduire, car sa solution de technologie bancaire, apporte une réponse à la volonté des banques d'adresser des produits, à des clients difficiles à évaluer et pourrait permettre au groupe de réaliser au moins trois objectifs : l'amélioration de l'inclusion financière, en touchant un grand nombre de personnes, l’élargisseement de sa clientèle et l'augmentation de ses revenus.

Idriss Linge


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

Egypte: le FMI donne son accord de principe pour le versement d’une tranche de prêt de 2 milliards $

Le Kenya espère conclure un accord avec le FMI sur un nouveau prêt d’ici deux mois

Zambie: 100 millions $ de la Banque mondiale pour améliorer la gestion des ressources naturelles

La Banque mondiale débloque près de 100 millions $ en faveur du Kenya  

 
AGRO

Sénégal : les producteurs de la région de Kaffrine mieux outillés grâce à l’information climatique

Afrique du Sud : le bénéfice d’exploitation d’Astral Foods dégringole sur le premier semestre 2019

Kenya : les importations de vêtements d'occasion ont atteint 170 millions $ en 2018

Côte d'Ivoire: le volume de noix de cajou transformé prévu pour atteindre 130 000 tonnes en 2019

 
ELECTRICITE

La Namibie désire satisfaire elle-même 80% de sa demande électrique d’ici 2022

La Banque mondiale exclut pour 15 mois, la compagnie Sieyuan Electric pour fraudes

Le marché africain du solaire photovoltaïque pourrait peser 30 GW d’ici 2030 selon une étude allemande

L’initiative Power Africa a aidé à la mobilisation financière de 121 projets de 10 000 MW de capacité totale

 
HYDROCARBURES

Nigeria : la police de l’Etat de Rivers révèle que cinq travailleurs du secteur pétrolier ont été enlevés

Libye : la Sirte Oil Company achève avec succès un programme de tests de puits sur le champ Istiklal

L’Italie s’engage à importer du gaz naturel algérien jusqu'en 2027

Tanzanie : le retard du projet de GNL pourrait amenuiser les chances du pays d’attirer des IDE (Deloitte)

 
MINES

Afrique du Sud : l’AMCU n’obtient pas l’annulation de la transaction entre Sibanye et Lonmin  

Madagascar : Denham Capital veut investir dans le projet de zircon Beravina

Guinée : le milliardaire Robert Friedland envisagerait d’investir dans le secteur du fer

Namibie : Debmarine investira 468 millions $ pour construire un septième navire de récupération de diamants  

 
TELECOM

Les Seychelles envisagent une stratégie pour développer la technologie financière

Ouganda: MTN remporte le marché de fourniture de l’accès à Internet aux députés, évalué à 16,5 millions de shillings par mois

Côte d’Ivoire : les MTNers se sont enjaillés à la Djossy Party

Kaspersky Lab ouvrira un bureau au Rwanda, avec l’ambition d’étendre sa présence en Afrique de l’Est

 
COMM

L’Etat camerounais est désormais propriétaire d’Afrimedia SAS, le diffuseur d’Africa 24

Côte d’Ivoire : au Discop, les acteurs de l’audiovisuel veulent penser l’avenir du secteur

Nigeria : le ministre de l’information aurait validé, dans le cadre du passage à la TNT, un paiement à l’origine d’un scandale de corruption

Côte d’Ivoire-TNT : le gouvernement plafonne les prix du décodeur et de l’antenne UHF

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique