Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Quatre pays européens rejoignent la banque de financement multilatéral créée par la Chine

  • Date de création: 20 mars 2015 04:01

(Agence Ecofin) - Le Royaume-Uni, l’Allemagne, la France et l’Italie viennent de rejoindre la liste des pays fondateurs de la Banque asiatique d’investissement dans les infrastructures (AIIB), une banque de financement multilatéral créée par Pékin.

L’acte de naissance de l’AIIB avait été signé en octobre dernier à Pékin par une vingtaine de pays, dont  l’Inde, Singapour, le Kazakhstan, Pakistan, le Vietnam et le Qatar. Les financements  qui seront accordés par cette banque de développement devraient notamment servir à développer des infrastructures dans toute la région, dont une ligne de chemin de fer colossale reliant Pékin à Bagdad.

La nouvelle institution constitue un mouvement qui illustre avec éclat l’émergence de la Chine en tant que puissance de premier plan et le déclin corrélatif des Etats-Unis.Alors que le porte-parole de la diplomatie chinoise, Hong Lei, s’est sobrement contenté d’un message de «bienvenue» aux quatre pays du G7, le vice-ministre chinois des Finances, Shi Yaobin, s’est dit,  sur un ton faussement naïf, prêt à accueillir les Etats-Unis au sein de l’AIIB.

Mais dans les médias chinois, la fierté est beaucoup plus perceptible. Le Quotidien du Peuple ne fait pas de mystère sur le fait que Washington a tenté par tous les moyens de bloquer ce projet. L’agence officielle Xinhua juge les Etats-Unis «irascibles et cyniques», mais aussi «isolés et hypocrites». Le Global Times juge que «c’est, au plan symbolique, la victoire de  l’harmonie chinoise contre l’agressivité américaine».

L’attachement de Pékin à mettre en place un concurrent à la Banque mondiale reflète en effet sa frustration devant la domination des pays occidentaux sur la gouvernance des différents bailleurs de fonds multilatéraux, notamment le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale.

Le mouvement lancé par Pékin pour casser le monopole de ces institutions sous domination occidentale est d’ailleurs manifeste depuis un an: au-delà des presque 50 milliards de dollars qu’elle va mobiliser pour l’AIIB,  la Chine va allouer 40 milliards à un fonds pour la «nouvelle route de la soie», destiné à asseoir son influence dans les pays de son pourtour via des chantiers d’infrastructures. Il faut y ajouter 10 milliards au sein d’une nouvelle banque créée par les « BRICS » (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) et 41 milliards pour un fonds d’urgence lancé par les mêmes pays pour prévenir les risques de crise.

Lire aussi

24/10/2014 - La Chine et 20 autres pays asiatiques lancent une banque rivale à la Banque mondiale

17/07/2014 - Le FMI serait «ravi» de travailler avec les nouvelles institutions financières des Brics

16/07/2014 - Les Brics surmontent leurs divergences et s’entendent sur le siège de leur banque de développement

09/07/2014 - Les Brics vont signer la création d’une banque de développement et d’un fonds, concurrents de Bretton Woods


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

Côte d’Ivoire : le gouvernement veut faire passer le couvert végétal de 11 à 20 % d’ici 2040

Sao Tomé-et-Principe: le gouvernement révèle l'existence d'une dette cachée de plus de 70 millions $

Le président Adesina attendu au Sommet du G7 à Biarritz : entreprenariat féminin, climat et fragilité, au cœur des débats.

L'Angola met fin à la privatisation de ses usines de textile

 
AGRO

Le changement climatique pourrait faire grimper les prix mondiaux de la banane

Angola : Biocom réalise une production de 65 000 tonnes de sucre sur son premier semestre 2019

Zambie : la flambée des prix de la semoule de maïs fait réagir le gouvernement

Gabon : le gouvernement promet l’ouverture de 80 nouvelles usines de transformation de bois cette année

 
ELECTRICITE

Afrique du Sud : l’UK Climate Investment injecte 17 millions $ dans 250 MW de parcs éoliens

Sénégal : les consultations publiques bientôt conduites pour la centrale solaire de Niakhar

La Zambie veut alimenter Kariba avec l’eau du fleuve Congo : impossible, selon les experts

Le Nigeria ambitionne de connecter son réseau électrique à celui de 8 pays d’Afrique de l’Ouest

 
HYDROCARBURES

En 2017, la vente de pétrole et de gaz naturel a rapporté 14,5 milliards de dollars au Nigeria

La banque américaine d’Export-Import va soutenir le projet Mozambique LNG avec un apport de 5 milliards $

Soudan du Sud : Salva Kiir met en garde les compagnies pétrolières contre la mauvaise gestion

103 milliards $ d’investissements attendus dans le secteur africain du gaz naturel liquéfié, avant fin 2019

 
MINES

La Zambie ne veut plus de Vedanta Resources sur la mine Konkola

La demande de charbon de la Chine commencera à baisser à partir de 2025 (rapport)

Mali: African Gold Group lève 5 millions de dollars pour son projet Kobada

Mali : vers une coentreprise entre Altus et Glomin sur les projets aurifères Lakanfla et Tabakorole

 
TELECOM

Le Maghreb Start-up Network : une initiative soutenue par la Banque Mondiale et la SFI pour renforcer les écosystèmes start-up au Maghreb

L’Ethiopie va reporter à décembre 2019 le lancement de son premier satellite

Niger : Orange va finalement céder ses parts à Rimbo Holding

Camtel et Huawei dotent la police camerounaise d’un centre national de commandement de vidéosurveillance

 
FORMATION

Le gouvernement suédois octroie 35 millions $ à l'Université du Rwanda pour soutenir la formation et la recherche scientifique

La Fondation Oprah Winfrey propose des bourses d’études aux femmes africaines dans les domaines liés aux politiques publiques

L’Université Senghor d’Egypte lance un cours en ligne grand public sur la paix et la sécurité en Afrique francophone

Les universités anglophones sont les plus présentes sur le Web en Afrique, selon le classement Webometrics

 
COMM

Zimbabwe : Econet décide finalement de vendre son pôle média

Tunisie : les autorités interdisent à 3 médias de couvrir les prochaines élections présidentielles

Kenya : Madgoat TV veut obtenir une licence de télévision en clair

Afrique : l'influence chinoise croissante sur le paysage médiatique ouvre un nouveau champ de bataille avec les USA

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique