Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Oragroup obtient un financement de 20 millions d’euros du fonds Africa Agriculture and Trade Investment Fund (AATIF)

Oragroup obtient un financement de 20 millions d’euros du fonds Africa Agriculture and Trade Investment Fund (AATIF)
  • Date de création: 19 août 2019 17:35

(ORAGROUP ) - Le groupe bancaire panafricain ORAGROUP annonce l’obtention d’un prêt de 20 millions d’euros auprès d’AFRICA AGRICULTURE AND TRADE INVESTMENT FUND (AATIF), une société d’investissement spécialisée dans le financement agricole en Afrique dont les investisseurs principaux sont le gouvernement allemand et la Banque de développement allemande KfW. Les fonds reçus par Oragroup serviront au financement d’entreprises privées intervenant sur les campagnes agricoles dans les pays de présence de la filiale Orabank Côte d’Ivoire (Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Guinée Bissau, Mali, Niger et Sénégal).

L’investissement dans des campagnes agricoles est un engagement fort de la part d’ORAGROUP dans sa volonté de participer au financement de l’économie réelle tout en soutenant les secteurs ayant un impact sur le développement des économies.

Ce financement vient également appuyer les efforts du Groupe, qui a créé en 2018 un département Matières Premières au sein de sa filiale Orabank Côte d’Ivoire. L’objectif de ce dernier est d’enrichir son offre de financements destinés au secteur agricole dont les besoins annuels augmentent de façon continue à la faveur de la croissance économique et démographique.

Par ailleurs, le Groupe est soucieux d’apporter dans ce secteur son expertise sur les enjeux de responsabilité civile et sociale pour une utilisation éthique et vertueuse du financement dans le strict respect des procédures de contrôle et de gestion des risques mis en place par le Groupe dans l’ensemble de ses filiales. « Ce financement confirme notre engagement auprès du secteur privé et de l’agriculture, qui sont deux leviers essentiels au développement de nos économies avec à la clé des créations de richesse et d’emplois », explique Ferdinand Ngon Kemoum, Directeur Général d’Oragroup.

« Nous sommes très heureux de ce partenariat avec Oragroup qui se décline par ce prêt car nous sommes convaincus que le développement du secteur agricole passe par un meilleur accès au financement des opérateurs privés », conclut Dr. Thomas Duve, Président du Conseil d’Administration d’AATIF.

À propos d'Oragroup

Oragroup est présent dans 12 pays de l’Afrique de l’Ouest et Centrale (Bénin, Burkina, Côte d’Ivoire, Gabon, Guinée Conakry, Guinée Bissau, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Tchad, Togo) et dans quatre zones monétaires (UEMOA, CEMAC, Guinée Conakry, Mauritanie). Avec 149 agences bancaires et 1 857 collaborateurs, Oragroup propose à ses 485 000 clients (grandes entreprises, nationales et internationales, PME et particuliers) une gamme élargie de produits et de services bancaires selon des principes de proximité et de réactivité.

Œuvrant à l’inclusion financière par le déploiement de solutions innovantes, Oragroup se concentre sur des segments de population jusque-là délaissés. Cet engagement se traduit dans sa démarche RSE qui fait partie intégrante de sa stratégie et constitue une priorité de ses instances dirigeantes, axée autour de la transition énergétique, du management des risques environnementaux et sociaux, et du bien-être du public et de ses employés.

Pour de plus amples informations, veuillez consulter www.orabank.net ou suivez-nous sur LinkedIn, @Groupe Orabank on Twitter, Facebook, Instagram, YouTube. Découvrez également KEAZ, la nouvelle plateforme digitale du groupe Orabank.

12 orange


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

L'économie togolaise victime collatérale de la « petite guerre » aux frontières que se livrent le Nigeria et le Bénin

La Chine prête 600 millions $ au Soudan du Sud pour payer ses fonctionnaires

Burkina Faso : face aux défis sécuritaires, le business de la discrétion prend de l'ampleur dans la capitale Ouagadougou

Changement climatique : l’Afrique est largement sous-informée (Afrobarometer)

 
AGRO

Côte d’Ivoire : 4 nouvelles entreprises bénéficieront d’un soutien dans la transformation d’anacarde

Rwanda : baisse de 10 % des exportations agricoles à 465 millions $ en 2018/2019

Nigeria : l’usine de tomate de Dangote poursuit sa descente aux enfers

Mali : l’AFD va subventionner sur quatre années la transition agro-écologique dans le coton

 
ELECTRICITE

Ethiopie : Acwa Power construira deux centrales photovoltaïques d’une capacité globale de 250 MW

Solaire : Fenix fait son entrée sur son sixième marché africain en s’introduisant au Mozambique

Bénin : la gestion de la SBEE, la compagnie électrique nationale, confiée au Canadien Manitoba Hydro International

Large soutien des chefs d’Etat des pays du G5 Sahel à l’initiative Desert to power

 
HYDROCARBURES

La Guinée étudie la possibilité d’intégrer le gaz naturel liquéfié dans son mix énergétique

Au vu de la situation en Arabie Saoudite, Donald Trump ordonne la libération des réserves stratégiques américaines de pétrole

Niger : la contribution de l’or noir au PIB devrait passer de 4% en 2017 à 24% en 2025

ION Geophysical empoche un contrat de levés multiclients 2D qui couvrira les eaux angolaises et namibiennes

 
MINES

Mali : Robex enregistre une production record au mois d’août à Nampala

Namibie : la mine d’étain d’Uis héberge également du lithium et du tantale

Mauritanie : Kinross veut investir 150 millions $ pour améliorer la production de la mine Tasiast

Mali : l’étude de faisabilité du projet Kobada sera publiée en mars 2020

 
TELECOM

Le Burkina Faso clôt le Programme d’appui au renforcement des infrastructures de communication

L’Afrique a besoin de près de 5 milliards $ par an pour développer son infrastructure TIC, selon Oliver Chinganya

Botswana : BTC double sa capacité sur le satellite de communication AMOS-7

13 pays sur 15 de la SADC ont signé le protocole d’accord sur l'abolition des frais de roaming

 
FORMATION

Gabon : bientôt la création d’une filière agricole dans les centres de formation

6 millions d'enfants subsahariens risquent de ne pas recevoir une formation de base (Unesco)

Sénégal : le gouvernement n’orientera pas les nouveaux bacheliers vers les établissements privés

L’Union européenne investit dans l’accompagnement des étudiants et universitaires africains

 
COMM

Ouganda : MultiChoice s’associe à l’entreprise locale Pep Stores pour distribuer ses produits

Netflix sera disponible parmi les offres françaises de Canal+ dès le 15 octobre

Rwanda : StarTimes encourage la création de contenu local

L'Erythrée est le pays où la censure est la plus forte au monde

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique