Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Le Groupe Canal+ poursuit « l’Afrique au féminin » : formation de talents africains aux métiers de la production audiovisuelle

(CANAL+) - Lancée en mai 2018, la deuxième édition de l’Afrique au féminin se poursuit avec deux semaines de formation à Abidjan du 5 au 17 novembre 2018. Créée en 2013, cette initiative vise à offrir à des journalistes reporter d’images (JRI), des séminaires de formation en écriture de scénarios, tournage, montage vidéo et utilisation des outils digitaux. L’objectif étant de professionnaliser le secteur de l’audiovisuel en Afrique sub-saharienne afin de faire émerger de futurs producteurs de contenus. Ce vendredi 9 novembre 2018 marque le lancement officiel de la formation en présence de Françoise Remarck, Présidente du Conseil d’Administration de Canal+ Côte d’Ivoire et ambassadrice de la promotion 2018.

« Je me réjouis de voir que ce projet que j’ai initié il y a cinq ans, continue d’exister. L’Afrique au féminin est un véritable révélateur de talents. La première édition a permis à de très bonnes réalisatrices de se perfectionner et certaines ont aujourd’hui de belles carrières », déclare Françoise Remarck. 

24920 Partenariat

En partenariat avec CFI et Galaxie Africa, le Groupe Canal+ finance et forme sept talents issus de sept pays d’Afrique francophone. Le Mali, le Sénégal, la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Cameroun, le Tchad et le Congo seront représentés dans la promotion 2018. Les sept JRI (Journalistes Reporter d’image) vont à l’issue de la formation, produire chacun un reportage de société sur le thème : « La place de la femme dans la société africaine ».

Les productions seront diffusées en exclusivité lors de la 50ème édition du Fespaco (Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou) du 23 février au 2 mars 2019, puis à l’antenne à l’occasion de la journée de la femme 2019.

Le thème retenu est particulièrement important pour les équipes de CANAL+. Étant l’un des premiers producteurs de contenus en Afrique francophone, ils souhaitent diversifier les regards pour diversifier les histoires racontées sur les petits écrans.

« Cette initiative s’inscrit dans la volonté du Groupe de contribuer au développement des métiers de l’audiovisuel sur le continent africain à travers la formation de professionnels du cinéma et la mise en valeur de créations originales. » déclare David Mignot, Directeur Général de Canal+ Afrique.

À PROPOS DE CANAL+ EN AFRIQUE

CANAL+ est présent sur le continent depuis plus de 20 ans et couvre à ce jour plus de 25 pays à travers 11 filiales et plus de 30 partenaires et distributeurs. Avec son offre LES BOUQUETS CANAL+ (plus de 200 chaînes, radios et services), le groupe est le premier opérateur de télévision payante par satellite en Afrique francophone et compte plus de trois millions d’abonnés. CANAL+ édite 12 chaînes premium pour le continent (les chaînes CANAL+ de divertissement déclinépar région, 4 chaînes CANAL+ SPORT, ainsi que les chaînes cinéma, séries et famille). Le groupe produit également des programmes dédiés à ses abonnés du continent (+D’AFRIQUE, RÉUSSITE, TALENTS D’AFRIQUE...) et a lancé A+, une chaîne 100 % africaine, en 2015 et A+ SPORT, la nouvelle chaîne desport en Afrique, en juillet 2017. À travers sa filiale THEMA, CANAL+ permet à ses abonnés d’avoir accès à NOLLYWOOD TV, NOVELAS TV et GOSPEL MUSIC TV. L’offre TNT est déployée sous la marque EASYTV. CANAL+ est actionnaire majoritaire d’IROKO+, un service de SVOD unique en Afrique francophone. Le Groupe CANAL+ investit dans le cinéma africain et mène depuis une véritable politique ACTIVE de développement de la production audiovisuelle en Afrique : Achats, Pré-achats, Coproduction, Distribution de nouvelles productions. CANAL+ contribue également à la professionnalisation de talents africains dans différents domaines audiovisuels via des programmes de formation aux métiers de présentateurs, réalisateurs et journalistes reporters.

24920 Logo


Ecofin Comm     


 
GESTION PUBLIQUE

L'OPEP débloque 81 millions $ pour financer des projets dans 4 pays africains

Moussa Touré, DG de l’API-Mali : « La principale raison d’investir au Mali aujourd’hui, c’est d’abord la rentabilité de l’investissement ! »

Maroc : BMCE Bank of Africa lance une ligne de crédit destinée à la gestion optimale de l’eau

Ouganda : la Banque mondiale débloque plus de 150 millions $ pour un plan d'aide aux réfugiés

 
FINANCE

CEMAC: des crédits bancaires plus chers et peu tournés vers le financement de l'investissement au cours du second semestre 2018

Le Singapourien Olam fait une offre de 362 millions $ pour la reprise d’une des entreprises du milliardaire nigérian Aliko Dangote

Tunisie : le chiffre d’affaires à l’export de Délice Holding progresse de 141,8 % à fin mars 2019

Kenya: une compagnie mauricienne d'assurance renforce sa présence en Afrique de l'Est via un investissement de 30 millions $

 
AGRO

Kenya Breweries pourrait accroître le prix de la bière Tusker si la pression fiscale augmente

Maroc : trois barrages seront édifiés dans le Nord afin d'améliorer l’approvisionnement en eau

Afrique du Sud : l’industrie bovine retrouve l’accès à 10 marchés d’exportation

Afrique du Sud : la perspective d’augmentation des droits de douane sur la volaille inquiète

 
ELECTRICITE

Tanzanie : la puissance électrique sera multipliée par six, passant de 1 602 MW à 10 000 MW, d’ici à 2025

La Banque mondiale alloue 224 millions $ pour le déploiement du solaire off-grid en Afrique de l’Ouest et au Sahel

Zimbabwe : les institutions publiques et infrastructures sociales seront désormais gratuitement électrifiées

Nigeria : PAS Solar a levé 10 millions $ pour électrifier 150 000 ménages  

 
HYDROCARBURES

Sénégal / Mauritanie : Black & Veatch reçoit le top pour doter le FLNG Gimi de la technologie de liquéfaction PRICO

Algérie : le président par intérim limoge le patron de la société publique du pétrole et du gaz

Les perspectives de croissance du marché global du raffinage pétrolier s’appuient énormément sur la raffinerie de Dangote

L’ALSF accompagne le Rwanda dans la construction d’une centrale de 56 MW avec le méthane du lac Kivu

 
MINES

Côte d’Ivoire : le gouvernement octroie une licence d’exploration à IronRidge pour l’or de Zaranou

Le Congo exporte ses premières tonnes de minerai de fer

Guinée : la société guinéenne du patrimoine minier rattachée à la présidence

La BAD soutient la lutte contre le travail des enfants dans les mines de cobalt en RDC

 
TELECOM

Kenya: la CA a étendu sa mesure de la qualité de service aux autres acteurs numériques

En Afrique de l’Ouest, la Côte d’Ivoire a le plus avancé dans l’amélioration de la connectivité mobile, selon GSMA

L’Egypte et la Banque mondiale discutent des stratégies pour accroître la pénétration du haut débit dans le pays

Le zimbabwéen TelOne menacé d’éjection du capital de WIOCC pour défaut de règlement de ses engagements financiers

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Comm