Ghana : la BAD prête 39 millions $ pour l’amélioration de la productivité agricole dans la zone de la savane

(Agence Ecofin) - La Banque africaine de développement (BAD) a accordé au gouvernement ghanéen, à travers le Fonds africain de développement (FAD), un prêt d’une valeur de 39 millions $, en vue de soutenir le Projet d’amélioration de la productivité agricole dans la zone de la savane (SAPIP). 

L’accord financier a été signé, la semaine dernière, par Ken Ofori-Atta (photo), ministre ghanéen des Finances, et Yero Baldeh, directeur des opérations de la BAD, au Ghana.

D’un coût global de 56,5 millions $, le projet ambitionne de transformer les chaînes de valeur agricoles et de contribuer à la création d’emplois dans la région qui reste l’une des plus pauvres du Ghana.

Il s’étendra sur la période 2018-2022 et s’accentuera, entre autres, sur la hausse de la productivité des cultures vivrières comme le riz et le maïs et le développement des chaînes de valeur ainsi que des entreprises agro-industrielles de la zone. 

Environ 50 000 petits exploitants agricoles sont prévus pour être impactés et 20 000 emplois devraient être générés, au terme de la mise en œuvre du projet.

L’initiative s’inscrit dans la droite ligne de la campagne Planting for Food and Jobs (PFJ) du gouvernement ghanéen. Ce programme vise l’amélioration de la productivité et de la production agricoles, à travers cinq piliers que sont les semences, les engrais, la commercialisation, les services de vulgarisation et la cyber-agriculture.

Espoir Olodo


Ecofin Agro     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro