Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Les organisations de la société civile affichent des réserves sur les propositions de l'OCDE pour une meilleure fiscalité dans le monde

Les organisations de la société civile affichent des réserves sur les propositions de l'OCDE pour une meilleure fiscalité dans le monde
  • Date de création: 18 novembre 2019 19:01

(Agence Ecofin) - Plusieurs organisations de la société civile internationale ont exprimé des réserves quant à la capacité des nouvelles propositions de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) en matière fiscale, à pouvoir résoudre les injustices et inégalités qui existent dans ce domaine aujourd'hui, a appris l'Agence Ecofin, de plusieurs avis collectés sur cette question.

L'une des organisations à avoir fait entendre sa voix est la Commission indépendante pour la réforme de la fiscalité internationale des entreprises (ICRICT). Elle s'est positionnée comme le porte-voix du G24, groupe de pays travaillant sur les questions financières dans le monde, et qui compte plusieurs pays d'Afrique subsaharienne dont le Kenya, la Côte d'Ivoire et le Nigeria.

Elle a publié un avis qui fait ressortir au moins 7 reproches à l'initiative actuelle de l'OCDE. L'un d'eux est l'absence de clarté qui l'entoure et qui n’avantage notamment pas les pays pauvres. Elle estime précisément que l'organisation européenne invite aujourd'hui les pays à s’engager dans un « consensus » sans que l'impact économique ne soit rendu public.

« Nous exhortons le Secrétariat de l'OCDE à publier cette analyse de la réunion du « Cadre inclusif » en janvier 2020, ainsi que les données complètes des rapports des multinationales pays par pays. Sans cela, les 134 membres ne peuvent évaluer pleinement s'il est dans leur intérêt de s'engager dans cette réforme », a fait savoir l'ICRICT.

Tax Justice Network est l'autre organisation active depuis des années pour une meilleure justice fiscale et sociale dans le monde. Alex Cobham, son directeur exécutif, a dans une note publiée sur le processus de l'OCDE, indiqué que celui-ci n'atteint aucun des objectifs d'une justice fiscale effective dans le monde, notamment au profit des pays pauvres qui sont les principales victimes de l'évasion et des abus fiscaux internationaux.

Pour M. Cobham, les propositions de l'OCDE ne tiennent pas suffisamment compte du lieu où se déroule l'essentiel des activités économiques notamment des multinationales. Il pense aussi que ces outils ne seront pas à même de garantir une répartition équitable des paiements fiscaux. Il reproche enfin la complexité et les incertitudes sur le mode de calcul de l'impôt proposé.

Plus globalement, les ONG internationales sont sceptiques sur la capacité de l'OCDE à mener un processus de cette ampleur sans être influencée par de nombreuses firmes d'audit et de conseil, qui font le lobbying pour des multinationales. Même si l'Afrique n'est pas la seule victime des abus fiscaux, elle est la région du monde qui en souffre le plus. Pendant des années, elle a été poussée à accorder des avantages fiscaux pour attirer des investisseurs internationaux. De nombreuses analyses prouvent aujourd'hui que cette option n'a pas été efficace.

Via de nombreuses techniques et montages financiers, les multinationales notamment celles qui consolident leurs activités au niveau international, ont la possibilité de réduire suffisamment la base imposable faisant perdre au continent noir, des centaines de milliards de dollars dont ses pays ont besoin pour leur développement.

En substance, les propositions de l'OCDE tournent autour de deux points. Une répartition fiscale qui tient compte du pays de vente, et non celui de la production, et la fixation d'un seuil minimum d'imposition du bénéfice des sociétés, mais dont le niveau ne semble pas suffisamment pertinent pour contrer les effets de la guerre fiscale, à l'origine des pertes de ressources pour l'Afrique.

Idriss Linge



 
GESTION PUBLIQUE

Sénégal : les exportations de biens ont chuté de 25,3% à fin novembre 2019

Le Nigeria veut mobiliser 4,2 milliards $ en 2020 pour financer ses dépenses

La Banque mondiale accorde au Maroc une ligne de précaution de 270 millions $ contre les risques liés aux catastrophes naturelles

L’action climatique sera au cœur des préoccupations du 50e Forum économique mondial à Davos

 
AGRO

Tunisie : les exportateurs d’huile d’olive appellent à une hausse du contingent d’importation de l’UE

Côte d’Ivoire : la production de caoutchouc naturel a bondi de 25 % en 2019

Le français Carrefour poursuit sa percée en Afrique de l’Est avec une entrée sur le marché ougandais

Cameroun : en 2020 les importations de blé vont croître à 900 000 tonnes, en hausse de 8,4%

 
ELECTRICITE

Seychelles : Quadran construira la première centrale solaire flottante à Providence

Niger : un consortium d’entreprises dont le français Vergnet remporte le marché de la centrale hybride d’Agadez

Afrique du Sud : dépités des performances de l’Eskom, les grands consommateurs désirent se lancer dans l’autoconsommation

Infinity Energy s’associe à Masdar pour aller à la conquête du marché africain des énergies renouvelables

 
HYDROCARBURES

Eni et Total sont les plus grands gagnants du dernier cycle de licences pétrolières lancé par le gouvernement angolais

Maroc : le gouvernement approuve l’EIE du gazoduc de 120 km de Sound Energy

Sénégal : le prochain cycle de licences pétrolières sera lancé le 28 janvier prochain à l’hôtel King Fahd

Kenya : Tullow suspend le camionnage du pétrole de la région du Turkana vers le port de Mombasa

 
MINES

Burkina Faso : Roxgold rate son objectif de production annuelle à Yaramoko

Un an après la fusion avec Randgold Resources, Barrick Gold enregistre une production record sur ses opérations

RDC : la mine de cuivre-cobalt Deziwa entre en production commerciale

Mali : la production industrielle d’or a augmenté de 7 % en 2019

 
TELECOM

L’OIF et Smart Africa s'unissent pour le développement numérique en Afrique

MTN Côte d’Ivoire donne plus d’explications suite à la rupture du câble sous-marin WACS ayant affecté la connectivité Internet

Kenya : Liquid Telecom a déjà déployé 138 stations émettrices pour son réseau d’Internet des objets

Zimbabwe : les employés de Telecel interpellent le gouvernement sur un risque de faillite imminente de la société

 
TRANSPORT

South African Airways met en vente neuf des seize Airbus A340

Côte d’Ivoire : lancement des travaux de construction du terminal céréalier du Port Autonome d’Abidjan pour un coût de 127 millions $

Côte d’Ivoire : 25 hectares du parc national du Banco seront détruits pour la construction du métro d’Abidjan

Le Kenya, l'Ethiopie et le Soudan du Sud se tournent vers le crowdfunding pour accélérer le financement du corridor LAPSSET

 
ENTREPRENDRE

Cameroun : Jeannette Angoun veut développer la filière locale de l’élevage des poissons

Karimou Ba fabrique un jouet à l’image du car utilisé dans les transports en commun au Sénégal

Cameroun : Danielle Akini forme les enfants à la programmation informatique, dès 4 ans

Mali : Coumba Diakité recycle les pneus usés en meubles de maison

 
MULTIMEDIA

Cameroun : un plan directeur de 9240 km de routes à 5 373 milliards FCFA (infographie)

Blocages d’Internet : 2,16 milliards $ de pertes financières pour l’Afrique subsaharienne en 2019 (Infographie)

Samuel Mathey, prédicateur de l’auto-emploi

Les banques africaines entreront en zone de turbulences en 2020 (Moody’s)

 
FORMATION

L’ONU lance un programme de bourse en droit international pour les juristes professionnels des pays en développement

20 nouvelles universités d’Afrique dont 5 francophones dans le RUFORUM

Kabakoo Academies et le projet Kakuma parmi les 16 écoles du futur du Forum économique mondial

La commission européenne va allouer 6,5 millions d'euros à deux projets pour l'enseignement et la formation professionnelle en Afrique

 
COMM

Finalement Facebook ne va pas ramener de publicité dans les conversations WhatsApp

EXCAF condamné une nouvelle fois pour piratage au Sénégal

Afrique : le continent va-t-il emboiter le pas à l’Europe en matière de régulation de l’audiovisuel ?

Cameroun : la Confédération africaine de football confirme le déroulement de la CAN 2021, du 9 janvier au 6 février

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique