Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Agro

Cameroun : le Turc Paksan Tekstil Sanayii veut planter 5000 hectares de maïs dans la région de l’Adamaoua

Cameroun : le Turc Paksan Tekstil Sanayii veut planter 5000 hectares de maïs dans la région de l’Adamaoua
  • Date de création: 08 octobre 2019 08:00

(Agence Ecofin) - Dans une correspondance, datée du 27 septembre 2019 et révélée par le trihebdomadaire régional L’œil du Sahel, le ministre camerounais de l’Agriculture, Gabriel Mbairobe, autorise la mise à disposition à Wassande, dans la région de l’Adamaoua, d’une superficie de 5000 hectares au profit de la société turque Paksan Tekstil Sanayii.

Ces terres, apprend-on de la même source, serviront à l’implémentation d’un projet de production du maïs à l’échelle industrielle.

Selon les prescriptions ministérielles, les investissements devant permettre la mise en valeur dudit site et la production industrielle du maïs sur « au moins 500 hectares de terres », pour un début, devront être effectifs « au plus tard en 2020 ».

Dans la localité de Wassande, où l’Etat camerounais conduit depuis quelques années un programme d’installation de jeunes agriculteurs, sur les décombres de l’ancienne Sodéblé, le projet n’est pas encore connu. Mais, souligne L’œil du Sahel, bien que l’industrialisation de la production du maïs ne soit pas une mauvaise nouvelle, les rares personnes au courant de l’arrivée prochaine de la société Turque Paksan Tekstil Sanayii s’insurgent contre la manière anarchique dont les terres de Wassande sont attribuées.

Déficit de production de plus de 200 000 tonnes…

« Il y a un cafouillage à Wassandé au sujet des attributions de sites. Normalement, c’est un domaine national et non une propriété du ministère de l’Agriculture et du Développement rural (Minader). C’est le sous-préfet et le préfet qui le gèrent, et logiquement, c’est à eux d’attribuer les espaces. Mais le sous-préfet n’est pas souvent consulté, et c’est quand il y a des problèmes qu’on requiert son intervention. Normalement, il faut une commission multipartiste pour voir la situation et élire des sites avant de les octroyer à qui que ce soit. Mais, c’est devenu comme une propriété du Minader. On voit des responsables du ministère de l’Agriculture qui débarquent et vous disent : “je prends telle parcelle et je l’attribue à untel”. Ils menacent même souvent les occupants des sites de quitter les lieux », peste Hamadama Hassan, un élu local.

Au Cameroun, la production de maïs se situait officiellement autour de 1,8 million de tonnes en 2013, pour une demande estimée à environ 2 millions de tonnes (en tenant compte des besoins de l’industrie brassicole locale), soit un déficit de production de 200 000 tonnes. Ce déficit est généralement imputé aux semences traditionnelles toujours prisées par les producteurs au détriment des semences améliorées offrant des rendements plus intéressants et à l’absence de producteurs à l’échelle industrielle.

L’industrialisation de la production de cette céréale, que vise le projet de Paksan Tekstil Sanayii à Wassandé, pourrait aider à réduire ce déficit, surtout dans la partie septentrionale du Cameroun (à laquelle fait partie la région de l’Adamaoua), où les céréales (riz, sorgho, maïs, mil) sont l’aliment de base des populations.

Brice R. Mbodiam


Ecofin Agro     


 
GESTION PUBLIQUE

L’Angola inaugure son centre de production de carte nationale d’identité construit à 243 millions $

Au Forum africain pour l’investissement, Cyril Ramaphosa exhorte les investisseurs à aller au-delà des promesses

L'Egypte table sur une croissance économique à 6,4% pour l'exercice 2020/2021

Côte d’Ivoire : le groupe marocain SGTM va réaliser les travaux de l’ouverture de l’embouchure du fleuve Comoé pour un coût de 64 millions $

 
FINANCE

Namibie : la BAD finance l’étude de faisabilité du chemin de fer « Trans-Zambezi »

La société indienne Hero Future Energies mobilise 150 millions $ pour financer son expansion dans plusieurs régions du monde, y compris en Afrique

Zimbabwe : la bourse a perdu son statut de lieu de placement refuge, depuis la réintroduction du dollar zimbabwéen

Maroc : Label’Vie veut financer l’ouverture de 48 nouveaux magasins entre 2019 et 2021 grâce à l’émission d’un emprunt obligataire

 
ELECTRICITE

Afrique : les investissements privés sont primordiaux pour relever le défi de l’électrification (AIE)

Egypte : 30 millions $ alloués par la BERD et l’AFD pour l’efficacité énergétique des entreprises privées

Zimbabwe : le déficit électrique a fait baisser la production aurifère de 20 %

Ghana : un secteur énergétique en surcapacité et endetté en raison d’une approche non coordonnée (Ken Ofori-Atta)

 
HYDROCARBURES

Algérie : Sonatrach attribue le contrat EPC de construction d’une nouvelle raffinerie à Tecnicas Reunidas et Samsung

Petronas présente ses nouvelles opportunités de développement au Gabon

Avant la fin de ce mois, la Guinée équatoriale va offrir 7 ou 8 blocs d’exploration pétrolière

Côte d’Ivoire : Tullow Oil attribue à Sinopec Geophysical un contrat de levés sismiques 2D

 
MINES

Côte d’Ivoire : IronRidge découvre une anomalie « encourageante » sur son permis Zaranou

Burkina Faso : la réouverture de la mine Boungou dépendra du niveau de sécurité (Semafo)

RDC : le Chinois Yibin Tianyi acquiert une participation de 12 % dans AVZ Minerals

Madagascar : le gouvernement suspend le développement du projet de sables minéraux Toliara

 
TELECOM

Nigeria : Tizeti lance son réseau 4G sans fil dans le pays

Amazon annonce l’installation de son unité Cloud au Kenya l’année prochaine

La Chine planche déjà sur la 6e génération de télécommunications mobiles

Kenya : l’EACC continue son enquête sur Telkom et interdit à toute administration d’approuver sa fusion avec Airtel

 
TRANSPORT

Les quatre propositions clés de l’IATA pour le développement du transport aérien en Afrique

La Namibie amorce l’extension du chemin de fer « Trans-Zambezi » qui connectera la région minière de la Copperbelt en Zambie au port de Walvis Bay

Mauritanie : un fonds koweïtien octroie 32,9 millions USD pour le financement d’un projet routier dans l’est du pays

L’AFRAA appelle à un changement de paradigme majeur pour faire face à la croissance en vue du transport aérien en Afrique

 
FORMATION

FastTrackTech Africa ouvre les candidatures pour les entrepreneurs numériques d’Afrique de l’Ouest et de l’Est

Les formations en médecine nucléaire du Centre marocain de l'énergie seront ouvertes à toute l’Afrique

La Fondation Thomson Reuters ouvre les candidatures de son programme de formation pour les journalistes et reporters en Afrique

Gabon : le gouvernement définit les modalités de mise en œuvre de la filière agricole dans les centres de formation professionnelle

 
COMM

Discop Johannesburg : la liste des 133 vendeurs de contenus attendus, du 20 au 23 novembre

Also Known As Africa, l’unique foire d’art contemporain africain à Paris ouvre ses portes ce week-end pour sa 4ème édition

Nigeria : le film choisi pour représenter le pays aux Oscars exclu à cause du trop grand nombre de dialogues en anglais

Cameroun : le régulateur de la communication organise un séminaire sur le piratage du contenu audiovisuel via Internet

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro