Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Agro

Cameroun : le Turc Paksan Tekstil Sanayii veut planter 5000 hectares de maïs dans la région de l’Adamaoua

  • Date de création: 08 octobre 2019 08:00

(Agence Ecofin) - Dans une correspondance, datée du 27 septembre 2019 et révélée par le trihebdomadaire régional L’œil du Sahel, le ministre camerounais de l’Agriculture, Gabriel Mbairobe, autorise la mise à disposition à Wassande, dans la région de l’Adamaoua, d’une superficie de 5000 hectares au profit de la société turque Paksan Tekstil Sanayii.

Ces terres, apprend-on de la même source, serviront à l’implémentation d’un projet de production du maïs à l’échelle industrielle.

Selon les prescriptions ministérielles, les investissements devant permettre la mise en valeur dudit site et la production industrielle du maïs sur « au moins 500 hectares de terres », pour un début, devront être effectifs « au plus tard en 2020 ».

Dans la localité de Wassande, où l’Etat camerounais conduit depuis quelques années un programme d’installation de jeunes agriculteurs, sur les décombres de l’ancienne Sodéblé, le projet n’est pas encore connu. Mais, souligne L’œil du Sahel, bien que l’industrialisation de la production du maïs ne soit pas une mauvaise nouvelle, les rares personnes au courant de l’arrivée prochaine de la société Turque Paksan Tekstil Sanayii s’insurgent contre la manière anarchique dont les terres de Wassande sont attribuées.

Déficit de production de plus de 200 000 tonnes…

« Il y a un cafouillage à Wassandé au sujet des attributions de sites. Normalement, c’est un domaine national et non une propriété du ministère de l’Agriculture et du Développement rural (Minader). C’est le sous-préfet et le préfet qui le gèrent, et logiquement, c’est à eux d’attribuer les espaces. Mais le sous-préfet n’est pas souvent consulté, et c’est quand il y a des problèmes qu’on requiert son intervention. Normalement, il faut une commission multipartiste pour voir la situation et élire des sites avant de les octroyer à qui que ce soit. Mais, c’est devenu comme une propriété du Minader. On voit des responsables du ministère de l’Agriculture qui débarquent et vous disent : “je prends telle parcelle et je l’attribue à untel”. Ils menacent même souvent les occupants des sites de quitter les lieux », peste Hamadama Hassan, un élu local.

Au Cameroun, la production de maïs se situait officiellement autour de 1,8 million de tonnes en 2013, pour une demande estimée à environ 2 millions de tonnes (en tenant compte des besoins de l’industrie brassicole locale), soit un déficit de production de 200 000 tonnes. Ce déficit est généralement imputé aux semences traditionnelles toujours prisées par les producteurs au détriment des semences améliorées offrant des rendements plus intéressants et à l’absence de producteurs à l’échelle industrielle.

L’industrialisation de la production de cette céréale, que vise le projet de Paksan Tekstil Sanayii à Wassandé, pourrait aider à réduire ce déficit, surtout dans la partie septentrionale du Cameroun (à laquelle fait partie la région de l’Adamaoua), où les céréales (riz, sorgho, maïs, mil) sont l’aliment de base des populations.

Brice R. Mbodiam


 
GESTION PUBLIQUE

La Somalie obtient l'annulation de 67% de sa dette envers les pays du Club de Paris

Côte d’Ivoire : le gouvernement mobilise 46 millions $ pour le renforcement de la lutte contre le Coronavirus

Mauritanie : 133 millions $ de la Banque mondiale pour améliorer la fourniture des services essentiels

La Cemac prend des mesures fiscales et budgétaires pour soutenir les entreprises face au coronavirus

 
FINANCE

UMOA : un guide pour l’émission d’obligations vertes sur le marché financier

Les obligations vertes devraient être privilégiées par les investisseurs pour leur résistance aux chocs

Dr Edoh Kossi Amenounve prend les commandes de l’ASEA, l’organisation continentale des bourses

Afrique : peu de sociétés cotées ont annulé les dividendes pour le compte de l'exercice 2019, malgré le covid-19

 
ELECTRICITE

Malawi : le gouvernement prévoit de distribuer 2 millions de fourneaux améliorés en 2020

Kenya : Metier acquiert 40 % de la future centrale hydroélectrique de Kaptis (14,7 MW)

Afrique du Sud : l’Eskom limitera les rachats d’électricité auprès des centrales éoliennes

Total s’allie à Next2Sun pour développer des panneaux solaires bifaces verticales à des fins agrivoltaïques

 
HYDROCARBURES

Trump veut ramener Poutine et ben Salmane à la table de négociations, afin de stabiliser les prix du pétrole

Le Nigéria peine à commercialiser ses stocks de pétrole brut

Le Cameroun sollicite un prêt de 300 millions € d’Afreximbank pour l’importation de produits pétroliers

Libye : les pertes résultant de la fermeture des ports pétroliers approchent les 4 milliards de dollars

 
MINES

Coronavirus : les orpailleurs africains affectés par les restrictions liées à la pandémie

Tanzanie : Mahenge Liandu a la capacité de produire annuellement 90 000 tonnes de graphite (DFS)

Ghana : le projet Edikan pourrait produire plus d’or selon un nouveau plan minier

Afrique du Sud : les plus grands producteurs de platine déclarent un cas de « force majeure » en plein Covid-19

 
TELECOM

La connexion Internet de nouveau stable dans plusieurs pays africains, le câble SAT3 est réparé

Guinée équatoriale : GITGE augmente la vitesse d’accès à Internet pour soutenir la lutte contre le Covid-19

Ghana: l'entrée en vigueur du capital minimum pour les fournisseurs de services d’e-paiement reportée au 31 décembre 2020

MTN Group compte réduire de 15% ses parts dans sa filiale nigériane

 
TRANSPORT

RwandAir va relancer ses vols commerciaux, mais uniquement en tout cargo

Les ports sud-africains restent ouverts et opérationnels en dépit du confinement

Au Cameroun, la compagnie de transport urbain Stecy dématérialise le paiement des frais de passagers à cause du Covid-19

Transport en commun : le Cameroun réduit de 5% les droits de douane sur les importations des véhicules sur deux ans

 
ENTREPRENDRE

Au Bénin, une entrepreneure montre comment gagner plus de la culture des légumes

Le sud-africain Shalton Mothwa fabrique un sac qui permet de recharger les appareils portables

Burkina Faso : l’autonomisation des femmes rurales grâce à la transformation du lait

Produire du bio-carburant : cas du biodiesel

 
MULTIMEDIA

Le pharmacien camerounais Tebimosa veut produire des anticancéreux pour le marché local (Vidéo)

Retrouvez le classement de l’opacité financière des pays africains (Infographie)

Tous les ivoiriens seront désormais à l’école de la finance ! (Vidéo)

Des étudiants sénégalais fabriquent une voiture utilitaire fonctionnant comme un générateur d’énergie (Vidéo)

 
FORMATION

Zimbabwe : 15 banques locales formées par Afreximbank sur le financement du commerce

La Commission européenne propose des cours en ligne aux jeunes d’Afrique du Nord

Afrique centrale : le RIFFEAC envisage une formation pour les agents de la conservation et les écogardes

L’Université d'Edimbourg propose des bourses d’études en ligne de niveau master aux étudiants africains

 
COMM

Nigeria : à la demande des autorités, les opérateurs de télévision payante décryptent les chaînes locales

DStv ajoute la chaîne japonaise NHK World à ses bouquets de télévision payante

Afrique du Sud : l’iconique studio de production Metro Goldwyn Mayer souhaite lancer un service de vidéo à la demande

Afrique du Sud : Amazon Prime Video propose gratuitement du contenu pour enfant en streaming pour aider au confinement