Yaoundé-Genève | 16 septembre 2014

Alink Telecom

Cardiopad, la tablette camerounaise qui ausculte les malades du cœur

Cardiopad, la tablette camerounaise qui ausculte les malades du cœur

(Agence Ecofin) - Après l’X-Net Phone, un téléphone portable conçu par des ingénieurs camerounais, voici Cardiopad, la première tablette tactile camerounaise, conçue par Arthur Zang, un jeune ingénieur de 24 ans. A usage médical, cette tablette sert à ausculter des malades du cœur et permettra, selon son inventeur « de réaliser des examens médicaux et de transmettre les résultats à distance, sans que le patient ait besoin de se déplacer en ville où se concentrent généralement tous les spécialistes du cœur ».

Selon Arthur Zang, la tablette Cardiopad, est dotée d’un système embarqué et d’une encyclopédie de maladies cardiovasculaires. Après avoir enregistré les fréquences cardiaques d’un malade, il en transfère les données à un cardiologue distant utilisant une tablette identique. Une fois en possession de ces données, le spécialiste peut les analyser et les interpréter avant de prescrire son ordonnance.

Ancien étudiant à l’Ecole nationale supérieure polytechnique de Yaoundé, Arthur Zang avait, en 2010, présenté ses travaux de recherche sous le titre « Conception et réalisation d’un système d’acquisition, de traitement et de transmission via le réseau GSM du signal cardiaque ». A la recherche de connaissances techniques, il s’inscrira par la suite dans une université indienne, option électronique numérique, pour pouvoir passer « à la phase de conception de la tablette après avoir acquis suffisamment de bases en électronique ».

Il a lui-même effectué le montage de l’appareil avec des composants importés de Chine, et installé les programmes et le système d’exploitation.

 

Cardiopad, dit-il « sera très utile au Cameroun où il y a 30 cardiologues pour 20 millions d’âmes ». Si le prix de la commercialisation semble élevé – environ un million de francs CFA (1525 euros) –, il est bien plus abordable que celui des électrocardiographes vendus sur le marché à 2,5 millions de FCFA au moins (3813 euros). Reste à trouver les financements nécessaires pour la production. En Afrique, c’est souvent une autre histoire.

App Agence Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android

ARTICLES TELECOM LES PLUS LUS