Ecofin Gestion Publique

Après l’Érythrée, les Emirats arabes unis vont installer une base militaire au Somaliland

(Agence Ecofin) - Le Parlement du Somaliland a donné, le 12 février, son feu vert à la construction d’une base militaire émiratie dans la ville portuaire de Berbera.

La nouvelle base navale et aérienne deviendrait la propriété de cet Etat auto-proclamé situé dans la Corne de l’Afrique en 2042, selon les termes l’accord conclu entre les deux parties.

En contrepartie, l’opérateur aéroportuaire émirati Dubaï Ports World s’est engagé à agrandir le port de Berbera pour un investissement de plus de 400 millions d’euros à l’horizon 2019 et à le gérer pendant 30 ans.

Les Emirats arabes unis pourraient utiliser la nouvelle base pour combattre les rebelles Houthis qui, de l’autre côté de la mer Rouge, qui mènent la vie dure au gouvernement du Yémen. Ce pays du Golfe, qui soutient Aden, utilise déjà Assab, sa base militaire en Erythrée, ou des avions de combat, y compris des Mirages, ont été déployés, selon la presse spécialisée.

Malgré une superficie d'environ 137 600 km² et une population estimée à 3,5 millions d’habitants, le Somaliland constitue une pièce clé dans la région stratégique de la Corne de l’Afrique. L’Ethiopie, en plein essor économique et voulant s’affirmer comme puissance régionale, a cruellement besoin d’un accès à la mer autre que celui de Djibouti.

Les pays du Golfe entendent aussi reprendre leur contrôle naturel sur un carrefour maritime crucial. Le Somaliland est en effet situé sur les rives du détroit de Bab Al Mandab, une voie par laquelle transite 40 % du trafic maritime mondial.

Lire aussi

12/05/2016 - Somaliland: Dubaï Ports World va investir 442 millions $ dans le port de Berbera  


Ecofin Gestion Publique     


LES PLUS LUS 7 jours
1 mois
6 mois
Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance

GESTION PUBLIQUE TV

BoutonRS