Yaoundé-Genève | 2 septembre 2014

Algérie : Mobilis poursuit des journalistes en justice pour diffamation

Algérie : Mobilis poursuit des journalistes en justice pour diffamation

(Agence Ecofin) - L’opérateur des télécommunications Mobilis, branche mobile d’Algérie Télécom, a annoncé que des actions judiciaires sont en cours contre des journalistes algériens.

Saad Damma (photo), le président directeur général de cette société les accuse de diffamation et d’atteinte à sa personne après que ceux-ci aient publié des articles de presse pour dénoncer la somme d’un million d’euros qui aurait été versée à Diego Maradona pour le convaincre de venir lancer la 3G de Mobilis en Algérie.

Sans nommer les médias qui l’ont accusé de dilapidation, et sous le coup de la poursuite judiciaire qu’il a entamé, Saad Damma a déclaré n’avoir rien dépensé pour Maradona.

« Mobilis n’a pas payé un dinar ni un dollar » comme il n’a pas versé un sou pour faire venir l’équipe de Real Madrid, attendue à Alger en mai prochain, a soutenu le Pdg de Mobilis.

Lire aussi 

22/08/2013 - Mobilis offre le Real Madrid aux Algériens

App Agence Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android

ARTICLES COMMUNICATION LES PLUS LUS