Ecofin Electricite

Kenya: le gouvernement passe à la vitesse supérieure dans l'utilisation des chauffe-eau solaires

Kenya: le gouvernement passe à la vitesse supérieure dans l'utilisation des chauffe-eau solaires

(Agence Ecofin) - Les propriétaires des grands immeubles résidentiels et des immeubles commerciaux qui n’ont pas encore installé des chauffe-eau solaires au Kenya, s’exposent désormais à une amende de 1 million de shillings kényans (environ 9 700$) ou à un risque d’emprisonnement. Cette mesure vise à permettre l’application d’une loi entrée en vigueur en 2012 et exigeant ce type d’installation dans tous les immeubles utilisant des chauffe-eau de plus de 100 litres.

« A partir du mois prochain, la Commission de régulation de l’énergie (ERC) et les officiers de police débuteront la surveillance afin de vérifier la conformité à la norme. Les personnes qui ne sont pas encore en règle se verront accorder un délai de 6 mois avant l’application des différentes sanctions.», a confié Pavel Oimeke, le directeur général par intérim de l’ERC, selon le Daily Nation.

Les enquêtes préliminaires de la commission ont révélé que, seulement 150 000 immeubles sur les 3 millions concernés étaient en règle par rapport à la régulation. Le milieu hospitalier enregistre les meilleures performances en matière de respect de cette réglementation tandis que les internats scolaires sont les plus à la traîne. Le coût assez élevé de l’installation de cet équipement entre 125 000 et 150 000 shillings (1 500 $ environ) pour les résidences et 600 000 à 2 millions de shillings pour les immeubles commerciaux est le principal frein à l’application de ces règles.

L’institution des chauffe-eau solaires devrait permettre, selon les autorités locales, une meilleure conservation de l’énergie, une baisse de la demande énergétique, une amélioration de l’activité économique.

Gwladys Johnson


Ecofin Electricité     


LES PLUS LUS 7 jours
1 mois
6 mois
BoutonRS
Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Electricité
App Agence
Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android