Ecofin Gestion Publique

La Chambre algérienne de commerce et d’industrie créé une « cellule Afrique »

La Chambre algérienne de commerce et d’industrie créé une « cellule Afrique »

(Agence Ecofin) - La Chambre algérienne de commerce et d’industrie (CACI) a adopté, en assemblée générale ordinaire du 19 mars 2017, la création en son sein d’une « cellule Afrique ». Avec pour mission d’assurer le suivi et l’accompagnement des chefs d'entreprise algériens qui se lancent dans l'aventure africaine.

La création de ce nouvel organe fait partie des principales initiatives adoptées par la CACI dans le cadre de la mise en œuvre de son plan d’action 2017. Celui-ci s'articulant autour des axes liés à la refonte des statuts de la CACI, la réorganisation des structures opérationnelles et organes élus, le renforcement de la dynamique territoriale et le déploiement à l'international.

S’agissant particulièrement du déploiement à l’international, la CACI compte dans en premier renforcer son positionnement par rapport à l’Afrique. Ensuite viendra la Méditerranée et puis la zone Europe. Ce déploiement se poursuivra, dans un deuxième temps, vers la zone Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA), puis en direction de l’Asie et enfin vers le continent Américain.

A noter que cet intérêt croissant de l’Algérie pour le marché africain intervient dans un contexte marqué par l’adhésion de la Tunisie en tant que 20eme pays de la COMESA (Common Market for Eastern and Southern Africa), et de la volonté exprimée du Maroc de rejoindre la CEDEAO (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest). Attirés en cela par les perspectives économiques offertes par le continent.

BK

Lire aussi:

12/03/2017 - CEDEAO, COMESA : le Maghreb se sent de plus en plus africain

LES PLUS LUS 7 jours
1 mois
6 mois
Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance