Ecofin Droits

Nigeria: chaque année, environ 1,27 milliard $ sont déboursés par les citoyens pour corrompre les fonctionnaires

Nigeria: chaque année, environ 1,27 milliard $ sont déboursés par les citoyens pour corrompre les fonctionnaires

(Agence Ecofin) - Dans un rapport publié ce mercredi, le bureau des statistiques du Nigéria (NBS) a révélé qu’un Nigérian sur trois soudoie les fonctionnaires. La NBS précise que le montant total des pots-de-vin s’élève à 400 milliards de nairas (1,27 milliard $) par an.

L'étude qui a reçu l’appui de l’ONU et de l’Union européenne, est basée sur une population de 33 067 Nigérians adultes se trouvant dans le pays. Elle indique que le montant déboursé par ces derniers pour obtenir les faveurs des agents de l’Etat entre juin 2015 et mai 2016 s’élève à 1,27 milliard $, soit 39% du budget fédéral pour l’éducation.

Bien que le rapport de la NBS n’inclue pas les cas majeurs comme le détournement de revenus pétroliers, il indique clairement qu’en dépit des efforts mis en œuvre par l’exécutif pour mettre fin à la corruption, celle-ci demeure une réalité quotidienne.

« En moyenne, environ 5 300 nairas sont versés sous forme de pots-de-vin aux fonctionnaires pour les corrompre.», révèle le rapport.

Par ailleurs, 42% de la population interrogée dans le cadre de l’étude ont affirmé avoir eu à corrompre les fonctionnaires pour obtenir des documents administratifs, comme les passeports ou les permis de conduire. 18% de cette population essayait d’éviter d’avoir à payer des amendes et 13% d’empêcher la suspension de services publics tels que la fourniture d’eau.

D’après le rapport, les policiers constituent le groupe le plus important d’agents corrompus, en ce qui concerne le nombre. Toutefois, en ce qui concerne la valeur financière, les agents des impôts sont en tête de liste, suivis par les juges.

BoutonRS
Enveloppe Recevez chaque semaine la lettre
Ecofin Droits
App Agence
Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android