Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Libreville - Genève

Le gouvernement français s'engage à verser 130 millions d'euros dans le milieu des start-up technologiques en Afrique

Le gouvernement français s'engage à verser 130 millions d'euros dans le milieu des start-up technologiques en Afrique
  • Date de création: 11 octobre 2021 16:35

A Ouagadougou en 2017, Emmanuel Macron a annoncé un soutien financier au développement des start-up technologiques africaines. Quelques mois plus tard, Digital Africa est né pour conduire cet engagement. Il bénéficie désormais d’un nouvel investissement.

Le président français Emmanuel Macron a annoncé le samedi 9 octobre, le renouvellement pour les trois prochaines années de l’engagement financier de 130 millions d’euros à l’endroit de 500 start-up technologiques en Afrique. Cette annonce a été faite lors du sommet Afrique-France, à Montpellier, où il a également défini les nouvelles ambitions de Digital Africa pour soutenir l'entrepreneuriat et l'innovation technologique sur le continent.

Financé par l’Agence française de développement (AFD), Digital Africa est une association mise en place en 2018 par des spécialistes africains et français du numérique, dans le but de « servir la tech » en Afrique. En difficulté, elle a été reprise en mai dernier par l’AFD qui en a fait une filiale de Proparco, sa structure dédiée au secteur privé.

« La nouvelle organisation de Digital Africa, redéfinie avec nos partenaires, nous permet de renforcer notre engagement en faveur des innovations technologiques "made in Africa" et de devenir une usine pour les futures licornes africaines », a déclaré Stéphan-Eloïse Gras (photo), PDG de Digital Africa.

Dans les mois à venir, l’association va lancer de nouveaux programmes, dont le projet Fuzé. Elle soutiendra au moins 200 start-up technologiques dès l’année prochaine, grâce à des prêts remboursables allant de 10 000 à 200 000 euros.

De plus, elle s'associe à l’initiative Make IT et au gouvernement allemand pour mettre en place Talent4StartUps, un programme de bourses destiné à répondre aux besoins des talents formés en technologie et au numérique. Les bénéficiaires seront mis en relation avec des start-up qui recherchent ces profils. Par ailleurs, Digital Africa a toujours la possibilité de lever des fonds auprès d’autres bailleurs publics ou privés.

Adoni Conrad Quenum (stagiaire)                                 

Enveloppe
Recevez votre lettre Ecofin personnalisée selon vos centres d’intérêt

sélectionner les jours et heures de réception de vos infolettres.

Top 5 des économies innovantes en Afrique Subsaharienne (2021)

InfographieFormation top5 economies inovantes afrique subsaharienne