Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Agro

Cameroun : CDC enregistre une chute vertigineuse de sa production d’huile de palme suite à la « crise anglophone »

Cameroun : CDC enregistre une chute vertigineuse de sa production d’huile de palme suite à la « crise anglophone »
  • Date de création: 15 juillet 2019 05:55

À côté des déboires de la production bananière, la filière huile de palme à la Cameroon Development Corporation (CDC) a également entamé une véritable descente aux enfers. Selon les chiffres révélés le 5 juillet 2019, au cours d’une descente sur le terrain du ministre de l’Agriculture, cette entreprise publique n’a pu produire que 2 100 tonnes d’huile de palme au cours des six premiers mois de l’année courante, sur des prévisions de 17 400 tonnes.

À en croire les responsables de la CDC, cette contre-performance est la conséquence de l’abandon de certaines plantations, à cause de l’insécurité créée par les séparatistes anglophones. Fort de cette insécurité, apprend-on officiellement, seulement trois plantations de palmiers à huile sur sept sont fonctionnelles.

De sources bien informées, en plus de ce que les activités dans les plantations fonctionnelles tournent généralement au ralenti, il n’est pas rare que les noix de palme de la CDC soient transformées dans les usines de la Socapalm, un autre opérateur du secteur de l’huile de palme. 

16 employés tués

En effet, depuis le déclenchement des revendications séparatistes dans les régions camerounaises du Nord-Ouest et du Sud-Ouest (cette dernière abrite la majeure partie des plantations et usines de la CDC) en 2017, la CDC broie du noir. L’entreprise, 2e employeur du pays après l’État, a disparu du fichier des exportateurs de bananes depuis septembre 2018. Pour cause, certaines de ses plantations sont devenues des camps d’entraînement des séparatistes. Ceux-ci n’hésitent pas à brutaliser voire à tuer les ouvriers qui s’entêtent à venir au travail.

Au total, révèle le top mangement de la CDC, depuis le déclenchement de la crise anglophone, 16 employés de cette entreprise ont perdu la vie, tandis que plus de 98 ouvriers ont été plus ou moins grièvement blessés, au cours des attaques perpétrées par des militants séparatistes.

Mais au-delà de ce bilan humain, la CDC est économiquement lessivée. Selon ses dirigeants, cette unité agro-industrielle publique, qui emploie 22 000 personnes, a besoin de financements d’un montant de 29 milliards de FCFA pour se relever des ravages de la crise dans les régions anglophones du Cameroun. « Sept milliards sont nécessaires dans le secteur de l’hévéa, 14 milliards pour les bananeraies, sept milliards pour les palmeraies. Le reste devrait servir à financer les arriérés de salaires », détaille Franklin Ngoni Njie, le directeur général de la CDC.

Brice R. Mbodiam


Ecofin Agro     


 
GESTION PUBLIQUE

Le port de Douala entend poursuivre la procédure d’attribution de son terminal à conteneurs, en dépit des actions en justice de Bolloré

Electrification : 20 millions $ supplémentaires obtenus par la Facilité d’inclusion énergétique auprès du CTF

Ghana : le taux de chômage en baisse à 7,1% en 2019 (Gouvernement)

Nigeria : en 2018, les envois de fonds de la diaspora ont été 11 fois supérieurs aux IDE captés (PWC)

 
FINANCE

Ghana : la Banque centrale proroge jusqu’en 2020, le délai accordé aux banques rurales et institutions de microfinance pour se recapitaliser

Quelques astuces pour les Institutions de Microfinance qui souhaitent réussir leur transformation digitale

La seconde phase du projet d’unification de la bourse de la Cemac est soutenue par la Banque mondiale

La Société de fabrication des boissons de Tunisie termine le premier semestre 2019 avec un chiffre d’affaires en hausse de 4,5 %

 
ELECTRICITE

Egypte : Lekela a achevé la mobilisation financière de la centrale éolienne de West Bakr

RDC : Félix Tshisekedi appelle à lever le paradoxe de l’électricité, 100 GW de potentiel pour 1 GW disponible

L’Algérie démarre son projet de construction de 5600 MW de centrales solaires

Mozambique : un appel d’offres bientôt lancé pour l’électrification de 260 000 ménages

 
HYDROCARBURES

L’OPIC finalise son accord de prêt de 40 millions $ avec la société énergétique sud-africaine Renergen

Gabon : BW Offshore fournit une mise opérationnelle de ses activités pétrolières

La Guinée équatoriale va se doter de la première usine de stockage et de regazéification de GNL d’Afrique subsaharienne

Le Ghana n’atteindra pas les objectifs qu’il s’est fixé dans sa politique du contenu local pour le secteur pétrolier

 
MINES

L’avalanche de nouvelles sources d’approvisionnement n’augure pas d’un bon avenir pour le lithium (CRU)

Burkina Faso : le principal actionnaire d’Avesoro Resources veut prendre le contrôle total de la société

Les exportations de phosphates de l’UEMOA sont en hausse de 18,6% en 2018

Mali : African Gold Group engage une firme pour l’étude de faisabilité de son projet aurifère Kobada

 
TELECOM

Selon Gartner, les smart cities, l’IoT et les satellites en orbite basse transformeront le monde des affaires en Afrique d’ici 2029

Harriet Thompson : « la Grande-Bretagne porte un grand intérêt au secteur nigérian des TIC »

Nigeria : 693 tours télécoms menacées de destruction par la NCC, après les 7 000 de la NCAA

L’UIT va renforcer les compétences des acteurs publics congolais en économie numérique

 
FORMATION

Tchad : 19 établissements privés de l’enseignement supérieur fermés

Le Centre pour la science et l’environnement organise deux formations sur la gestion des eaux usées en milieu urbain en Afrique du Sud

Sénégal : le gouvernement vient d’ouvrir sa plateforme d’orientation académique pour l’année 2019

La Sierra Léone bénéficiera de l’expertise du Maroc en matière d’éducation et de formation professionnelle

 
COMM

Gabon : l’opérateur TV Satcon devra verser 20 millions de FCFA à Canal+ pour piratage d’images

Maroc : les investissements publicitaires en baisse de 4,6 % au premier semestre 2019

L'Afrique du Sud accueille la première édition de l’Advertising Week Africa organisée en Afrique

Sénégal : le passage à la TNT devrait être achevé avant la fin 2019

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro