Marché international des capitaux : la BAD baissera ses sollicitations en 2019, mais maintient ses priorités de financement

Marché international des capitaux : la BAD baissera ses sollicitations en 2019, mais maintient ses priorités de financement

(Agence Ecofin) - En 2019, la Banque Africaine de Développement (BAD) devrait moins solliciter le marché international des capitaux dont elle est l'un des principaux émetteurs africains.

Dans une communication publiée mi décembre 2018, l'institution a dévoilé qu'elle émettrait 7,2 milliards $ d'obligations internationales.

Ce chiffre demeure assez important en rapport aux activités des pays africains sur ce même marché. Toutefois, il s'affiche en baisse pour la deuxième fois consécutive, après les 9,4 milliards $ de 2017 et les 8 milliards $ de 2018, a pu constater l'Agence Ecofin des archives d'émissions internationales de l'institution.

Ce qui ne changera pas, par contre, c'est que la BAD maintient une présence active dans le domaine des investissements socialement responsables. Ses interventions répondent désormais à une demande croissante d’investissements à impact, tout en lui permettant de mettre en avant son mandat de développement et de promotion de croissances durables et inclusives en Afrique. 

Idriss Linge


Ecofin Gestion Publique