Les emplois agricoles sont une piste de solution à l’immigration africaine, selon la FAO

(Agence Ecofin) - L’agriculture est l’une des solutions trouvées par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

En effet, selon José Graziano da Silva (photo), le directeur général de l’organisation : « Créer des opportunités d’emplois décents pour les jeunes africains dans le secteur de l’agriculture peut contribuer à réduire de manière importante la migration des jeunes ».

En effet, explique le responsable, entre 65 et 75% des migrants sont des jeunes à la recherche d’opportunités d’emploi. Des opportunités qu’ils n’auraient pas à aller chercher au péril de leurs vies si elles leur sont créées dans leur pays. « Nous possédons les moyens de fournir ces opportunités ici où vous pouvez voir et contribuer à bâtir l’avenir de vos pays et de votre continent », a affirmé le responsable.

Cependant, la création d’emplois pour les jeunes dans le secteur se heurte à de nombreux obstacles. Entre autres, l’accès difficile aux terres pour les jeunes désireux d’investir dans le domaine, mais surtout, l’image négative associée à l’agriculture.

L’Afrique, qui détient 65% des terres arables non exploitées du monde, importe 35 milliards $ d’aliments par an.

Gwladys Johnson Akinocho


Ecofin Agro     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro