Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Proparco, IFC et la BEI financent la construction de deux nouvelles centrales solaires au Sénégal dans le cadre du programme Scaling Solar

Proparco, IFC et la BEI financent la construction de deux nouvelles centrales solaires au Sénégal dans le cadre du programme Scaling Solar
  • Date de création: 18 juillet 2019 19:13

(PROPARCO) - En finançant la construction de deux centrales solaires au Sénégal, Proparco, IFC et la BEI réitèrent leur engagement au service du développement durable sur le continent africain. Ces deux nouvelles centrales à grande échelle, les 7ème et 8ème construites au Sénégal, illustrent la forte dynamique engagée dans le pays vers une transition énergétique bas carbone.

Proparco, la Société Financière Internationale (IFC, Groupe de la Banque mondiale) et la Banque européenne d'investissement (BEI) ont accordé des prêts d'un montant total de 38 millions d'euros pour la construction et l'opération de 2 centrales solaires au Sénégal. Proparco, forte de l'expérience acquise dans le financement apporté en 2016 pour la construction des centrales solaires Senergy et Ten Merina au Sénégal, a coordonné les interventions d'IFC et de la BEI dans cette opération. IFC apporte une portion du financement grâce au programme de Finland-IFC Blended Finance for Climate.

Ces deux centrales, d'une capacité installée totale de 60MWac, seront construites dans les régions rurales de Kahone et de Kael au centre du Sénégal. Le financement est accordé aux sponsors Meridiam et Engie et au Fonds Souverain d'Investissements Stratégiques (FONSIS).

« Grâce au volontarisme du gouvernement sénégalais, dont les intérêts dans les sociétés de projet sont portés par le FONSIS, à l'engagement des bailleurs de fonds comme Proparco et au savoir-faire des deux spécialistes français des énergies renouvelables que sont Meridiam et Engie, nous faisons de nouveau la preuve du grand potentiel de l'énergie solaire pour améliorer l'accès des Sénégalaises et Sénégalais à une énergie propre, renouvelable et moins chère. » a déclaré Gregory Clemente, Directeur général de Proparco.

Ces projets constituent les 2 premières réalisations au Sénégal du programme Scaling Solar du groupe de la Banque mondiale, dont l'objectif est de promouvoir les investissements dans les énergies solaires dans les marchés émergents. Ainsi, ces projets ont été attribués suite à un appel d'offres international pour lequel les équipes conseil d'IFC ont assisté le Gouvernement du Sénégal.

« Avec la signature de ce financement, le Sénégal démontre de nouveau que l'approche Scaling Solar permet d'obtenir des prix records en attirant des acteurs de premier plan au niveau mondial et en faisant jouer la concurrence. Nous nous réjouissons que de nombreux autres pays, en Afrique et au-delà, suivent cette voie et adoptent ce modèle pour accélérer le développement de l'énergie solaire » a déclaré Aliou Maiga, Directeur régional d'IFC pour l'Afrique de l'Ouest et l'Afrique centrale.

Ambroise Fayolle, vice-président de la Banque européenne d'investissement a ajouté : « La banque européenne d'investissement est le plus important bailleur public en termes d'action pour lutter contre le changement climatique. La BEI soutient l'internationalisation des énergies renouvelables et est heureuse de soutenir ce projet d'envergure mondiale au Sénégal avec Proparco et IFC. Les nouveaux investissements dans les énergies renouvelables sont la clé du développement économique et du progrès social en Afrique et par ce projet ambitieux, le Sénégal démontre les avantages d'un investissement dans les énergies propres et l'impact sur l'accès et le coût de l'électricité. »

Un nouvel exemple d'engagement pour un développement bas carbone du Sénégal
Les centrales solaires de Kahone et de Kael devraient permettre à près de 600 000 personnes de bénéficier d'un meilleur accès à une électricité de source renouvelable. Ces deux projets permettront d'éviter l'émission de 2,2 millions de tonnes de CO2 sur la durée de vie des installations tout en produisant l'énergie la moins chère du pays. Ils contribuent donc ainsi à la stratégie bas carbone du pays ainsi qu'à l'objectif ambitieux du Sénégal d'accroître la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique du pays. Ils permettront également de créer ou de soutenir plus de 2 300 emplois locaux directs et indirects.

À propos de Proparco

Filiale de l'AFD dédiée au secteur privé, Proparco intervient depuis 40 ans pour promouvoir un développement durable en matière économique, sociale et environnementale. Proparco participe au financement et à l'accompagnement d'entreprises et d'établissements financiers en Afrique, en Asie, en Amérique latine ou encore au Moyen-Orient, dont l'activité participe à la création d'emplois et de revenus décents, à la fourniture de biens et de services essentiels, ainsi qu'à la lutte contre le changement climatique. En 2018, Proparco a autorisé 1,6 milliard d'euros de financements. Les projets financés permettront de créer ou de soutenir plus de 1,4 millions d'emplois directs et indirects, d'éviter l'émission de plus de 1,5 millions de tonnes équivalent CO2 et d'améliorer l'accès aux biens et services essentiels de plus de 22 millions de personnes. Plus d'informations http://www.proparco.fr et @Proparco

A propos d'IFC

IFC, une organisation sœur de la Banque mondiale et un membre du Groupe de la Banque mondiale, est la principale institution internationale de développement dédiée au secteur privé dans les marchés émergents. Travaillant avec plus de 2 000 entreprises dans le monde, nous utilisons notre capital, notre expertise et notre influence pour créer des marchés et des opportunités dans les régions les plus difficiles du monde. Au cours de l'exercice fiscal 2019, nous avons fourni plus de 19 milliards de dollars en financements à long terme pour les pays en développement, tirant parti du pouvoir du secteur privé pour éliminer l'extrême pauvreté et promouvoir une prospérité partagée. Pour plus d'informations, rendez-vous sur : www.ifc.org

À propos de « Scaling Solar » 

Scaling Solar est la solution du Groupe de la Banque mondiale pour aider les gouvernements à financer grâce à des investissements privés et à développer des projets solaires à grande échelle plus facilement. Cette initiative offre un service tout-en-un d'assistance technique de documents formatés, de financements préapprouvés, de produits d'assurance et de garanties. Pour plus informations, merci de visiter : www.scalingsolar.org.

A propos de la BEI 

La Banque européenne d'investissement (BEI), dont les actionnaires sont les états membres de l'Union européenne (UE), est l'institution de financement à long terme de l'UE. La BEI met à disposition des financements à long terme destinés à appuyer des investissements de qualité afin de contribuer à la réalisation des grands objectifs de l'UE. www.eib.org/press.

proparco logo et la bei financent la construction de deux nouvelles centrales solaires au senegal dans le cadre du programme scaling solar 


Ecofin Electricité     


 
GESTION PUBLIQUE

Bientôt un forum africain pour la mobilisation des investissements climatiques

Le port de Douala entend poursuivre la procédure d’attribution de son terminal à conteneurs, en dépit des actions en justice de Bolloré

Electrification : 20 millions $ supplémentaires obtenus par la Facilité d’inclusion énergétique auprès du CTF

Ghana : le taux de chômage en baisse à 7,1% en 2019 (Gouvernement)

 
FINANCE

Egypte : Banque du Caire va accorder une ligne de crédit de 34,6 millions $ à la société immobilière Inertia

Ghana : la Banque centrale proroge jusqu’en 2020, le délai accordé aux banques rurales et institutions de microfinance pour se recapitaliser

Quelques astuces pour les Institutions de Microfinance qui souhaitent réussir leur transformation digitale

La seconde phase du projet d’unification de la bourse de la Cemac est soutenue par la Banque mondiale

 
AGRO

Afrique du Sud : la production de myrtilles devrait connaître une hausse de 45% en 2019

Afrique du Sud : l’inquiétude monte dans l’industrie de la laine face à l’interdiction chinoise

Zimbabwe : forte chute de la production cotonnière, attendue à 68 000 tonnes en 2019/2020

Le Rwanda obtient un prêt de 94 millions $ du Japon pour la lutte contre la malnutrition

 
HYDROCARBURES

103 milliards $ d’investissements attendus dans le secteur africain du gaz naturel liquéfié, avant fin 2019

Nigeria : le président Buhari limoge le ministre du Pétrole Ibe Kachikwu

L’OPIC finalise son accord de prêt de 40 millions $ avec la société énergétique sud-africaine Renergen

Gabon : BW Offshore fournit une mise opérationnelle de ses activités pétrolières

 
MINES

L’avalanche de nouvelles sources d’approvisionnement n’augure pas d’un bon avenir pour le lithium (CRU)

Burkina Faso : le principal actionnaire d’Avesoro Resources veut prendre le contrôle total de la société

Les exportations de phosphates de l’UEMOA sont en hausse de 18,6% en 2018

Mali : African Gold Group engage une firme pour l’étude de faisabilité de son projet aurifère Kobada

 
TELECOM

Selon Gartner, les smart cities, l’IoT et les satellites en orbite basse transformeront le monde des affaires en Afrique d’ici 2029

Harriet Thompson : « la Grande-Bretagne porte un grand intérêt au secteur nigérian des TIC »

Nigeria : 693 tours télécoms menacées de destruction par la NCC, après les 7 000 de la NCAA

L’UIT va renforcer les compétences des acteurs publics congolais en économie numérique

 
FORMATION

Les universités anglophones sont les plus présentes sur le Web en Afrique, selon le classement Webometrics

Tchad : 19 établissements privés de l’enseignement supérieur fermés

Le Centre pour la science et l’environnement organise deux formations sur la gestion des eaux usées en milieu urbain en Afrique du Sud

Sénégal : le gouvernement vient d’ouvrir sa plateforme d’orientation académique pour l’année 2019

 
COMM

Gabon : l’opérateur TV Satcon devra verser 20 millions de FCFA à Canal+ pour piratage d’images

Maroc : les investissements publicitaires en baisse de 4,6 % au premier semestre 2019

L'Afrique du Sud accueille la première édition de l’Advertising Week Africa organisée en Afrique

Sénégal : le passage à la TNT devrait être achevé avant la fin 2019

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Electricité