Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Tanzanie : le barrage de Stiegler’s Gorge pourrait coûter plus du double des 3 milliards $ projetés

  • Date de création: 15 février 2019 13:48

(Agence Ecofin) - En Tanzanie, la construction de la centrale hydroélectrique de Stiegler’s Gorge coûtera plus du double de la prévision gouvernementale. C’est ce que révèle une évaluation réalisée par l’expert Joerg Hartmann et publiée par OECD Watch, une organisation de la société civile réunissant plus de 100 membres issus de 55 pays.

Selon l’évaluation, la construction de la centrale, d’une capacité de 2 115 MW, coûtera, non pas 3 milliards $ comme prévu par le gouvernement, mais environ 7,58 milliards $. Avec l’inclusion des autres coûts liés à la mise en place de l’infrastructure, ce coût devrait monter à 9,85 milliards $.

La centrale sera implantée dans la réserve naturelle de Selous Game, l’une des plus grandes et des plus riches du continent. Cette situation géographique suscite l’inquiétude des environnementalistes. Le gouvernement a obtenu, en décembre dernier, l’appui de la compagnie égyptienne El Sewedy pour la construction de l’infrastructure.

Les autorités nationales ne se sont pas encore prononcées sur cette évaluation.

Cependant, la compagnie égyptienne Arab Contractors, l’une des deux entreprises chargées de l’édification du barrage, a affirmé qu’elle était contre la construction de l’infrastructure, car l’offre la plus élevée pour sa construction était de 3,2 milliards $.

Selon l’Agence internationale des énergies renouvelables, les coûts des infrastructures de la même ampleur, construites entre 2010 et 2017, ont augmenté, en moyenne, de 31%.

Gwladys Johnson Akinocho


Ecofin Electricité     



 
GESTION PUBLIQUE

Egypte: le FMI donne son accord de principe pour le versement d’une tranche de prêt de 2 milliards $

Le Kenya espère conclure un accord avec le FMI sur un nouveau prêt d’ici deux mois

Zambie: 100 millions $ de la Banque mondiale pour améliorer la gestion des ressources naturelles

La Banque mondiale débloque près de 100 millions $ en faveur du Kenya  

 
FINANCE

Oragroup annonce des résultats 2018 en forte progression et la nomination d’un nouveau DG

Le gestionnaire sud-africain Investec Asset Management devient le premier actionnaire du fournisseur de logiciels wiGroup

MTN Nigeria est déjà en bourse, mais le grand public devra encore patienter pour acquérir ses actions

Cameroun: 15 milliards FCFA de dividende pour les actionnaires du groupe SABC au compte de l'exercice 2018

 
AGRO

Sénégal : les producteurs de la région de Kaffrine mieux outillés grâce à l’information climatique

Afrique du Sud : le bénéfice d’exploitation d’Astral Foods dégringole sur le premier semestre 2019

Kenya : les importations de vêtements d'occasion ont atteint 170 millions $ en 2018

Côte d'Ivoire: le volume de noix de cajou transformé prévu pour atteindre 130 000 tonnes en 2019

 
HYDROCARBURES

Nigeria : la police de l’Etat de Rivers révèle que cinq travailleurs du secteur pétrolier ont été enlevés

Libye : la Sirte Oil Company achève avec succès un programme de tests de puits sur le champ Istiklal

L’Italie s’engage à importer du gaz naturel algérien jusqu'en 2027

Tanzanie : le retard du projet de GNL pourrait amenuiser les chances du pays d’attirer des IDE (Deloitte)

 
MINES

Afrique du Sud : l’AMCU n’obtient pas l’annulation de la transaction entre Sibanye et Lonmin  

Madagascar : Denham Capital veut investir dans le projet de zircon Beravina

Guinée : le milliardaire Robert Friedland envisagerait d’investir dans le secteur du fer

Namibie : Debmarine investira 468 millions $ pour construire un septième navire de récupération de diamants  

 
TELECOM

Les Seychelles envisagent une stratégie pour développer la technologie financière

Ouganda: MTN remporte le marché de fourniture de l’accès à Internet aux députés, évalué à 16,5 millions de shillings par mois

Côte d’Ivoire : les MTNers se sont enjaillés à la Djossy Party

Kaspersky Lab ouvrira un bureau au Rwanda, avec l’ambition d’étendre sa présence en Afrique de l’Est

 
COMM

L’Etat camerounais est désormais propriétaire d’Afrimedia SAS, le diffuseur d’Africa 24

Côte d’Ivoire : au Discop, les acteurs de l’audiovisuel veulent penser l’avenir du secteur

Nigeria : le ministre de l’information aurait validé, dans le cadre du passage à la TNT, un paiement à l’origine d’un scandale de corruption

Côte d’Ivoire-TNT : le gouvernement plafonne les prix du décodeur et de l’antenne UHF

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Electricité