Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Comm

Bénin : colère des web-activistes après une déclaration du ministre des finances sur la taxe sur l’utilisation d’internet

  • Date de création: 30 août 2018 08:33

(Agence Ecofin) - « […] Vous faites des transferts d’images WhatsApp qui critiquent le gouvernement, […] Libre à vous de le faire, mais vous payez le prix.». Ces paroles prononcées, visiblement sur un ton badin, par Romuald Wadagni (photo), le ministre béninois de l’économie et des finances, lors du Bénin Investissement Forum 2018, ont déclenché un véritable tollé sur les réseaux sociaux.

La tentative de plaisanterie du ministre, concernant la très décriée taxe sur l’utilisation d’internet au Bénin, n’a pas fait rire les web-activistes présents à l’évènement. Les messages attaquant les propos du ministre se sont multipliés sur les réseaux sociaux, allant jusqu’à mettre la nouvelle taxe sur le compte d’une volonté manifeste des autorités de limiter la liberté d’expression.

En attendant, les autorités justifient la taxe par l’impossibilité d’imposer les services over the top (OTT), comme WhatsApp, qui ont contribué à une considérable baisse de l’utilisation des services voix et SMS fournis par les opérateurs télécoms.  

Face à la diminution des taxes perçues sur la voix et les SMS, l’Etat a donc décidé de s’attaquer à Internet, principalement aux OTT, et de faire payer les utilisateurs.

Pourtant, le problème posé par les OTT est mondial et seules des nations africaines ont décidé de taxer les utilisateurs. L’Union européenne envisage plutôt une taxe de 3% sur les chiffres d'affaires générés au sein des Etats membres de l’organisation par les géants du numérique.

Il faut savoir qu’en Afrique, où la tendance de la taxation de l’utilisateur du web se répand de plus en plus, la limitation de l’utilisation d’Internet est souvent associée à des restrictions de liberté. Au Cameroun, l’Etat a par exemple coupé Internet dans la zone anglophone sécessionniste. En Gambie, au Tchad, l’accès à Internet a été limité, voire coupé, en période électorale. De quoi comprendre les craintes des web-activistes béninois.

Pour finir, la décision des autorités béninoises de taxer les OTT est incompréhensible sachant que ces derniers font partie des premiers vecteurs de la pénétration d’Internet dans un pays, et que le Bénin souhaite devenir le carrefour du numérique en Afrique de l’Ouest. Une tâche presque impossible si l’accès à la toile est découragé.

Servan Ahougnon


Ecofin Comm     


 
GESTION PUBLIQUE

Egypte: 1,2 milliard de dollars pour la construction d’une cité dédiée au tourisme médical

Le Soudan du Sud va emprunter 500 millions de dollars auprès d’Afreximbank

Facebook s’associe avec un pool de géants pour lancer Libra, une monnaie digitale qui sera gérée à Genève

Tanzanie: pour financer son budget le gouvernement introduit une taxe sur les perruques et extensions

 
FINANCE

La banque américaine Citibank va rouvrir son bureau de représentation en Angola

Afrique du sud: le spécialiste de l’immobilier commercial NEPI Rockcastle va rejoindre le marché boursier A2X Markets

Kenya: une amnistie fiscale pour encourager les PME à s’introduire sur la Bourse de Nairobi

Le Sud-africain Inclusivity Solutions lève 1,6 million $ pour financer son expansion

 
AGRO

Nigeria : le gouvernement veut injecter 500 millions $ dans l’huile de palme d’ici 2027

Côte d'Ivoire: KFC lance ses ventes en ligne sur la plateforme Jumia Food

Ghana : la faible production de cacao pousse les transformateurs à se tourner vers les importations

« Il y a matière à promouvoir la consommation de chocolat sur le continent africain » (expert)

 
ELECTRICITE

Seychelles : les entreprises présélectionnées pour la 1re centrale solaire flottante soumettent leurs offres en septembre

Tunisie : l’intégration du renouvelable au mix énergétique avance bien et pourrait même être accélérée selon le ministre

Bénin : le gouvernement donne son aval pour la construction de 4 centrales photovoltaïques d’une capacité totale de 50 MW

Energies renouvelables : 11 millions d’emplois fournis pour le compte de l’année 2018

 
HYDROCARBURES

L’Egypte envisage de lancer un nouveau cycle de licences dans la partie occidentale de la Méditerranée

Une compagnie énergétique veut saisir jusqu’à 9 milliards de dollars d’actifs du gouvernement nigérian

La société nigériane Pelfaco signe un accord de partage de production pour un bloc pétrolier au large du Congo

Tchad : Glencore met en vente ses gisements de pétrole dans le pays (Sources)

 
MINES

Congo : Kore Potash veut lever 13 millions $ pour son projet Kola

Burkina Faso : Sarama Resources reprend l’exploration à Houndé Sud

Zambie : le président Lungu menace d’infliger des amendes aux compagnies minières qui enfreignent la loi

Mali : Oklo Resources acquiert 65% de participation dans le projet Sari

 
TELECOM

Madagascar : Airtel propose de nouveaux tarifs de communication avec le lancement « Airtel M’Lay »

L’Egypte et la Russie veulent coopérer dans le domaine de la cybersécurité

Algérie: Ooredoo adopte la passerelle mobile virtuelle de Nokia pour être prêt à la nouvelle génération de services à haut débit

Ethiopie : le gouvernement annonce l’attribution de licences télécoms privées en fin d’année  

 
FORMATION

University of People : une opportunité d’obtention d’un Master en Administration des Affaires à coût réduit

Des bourses du gouvernement indien accessibles à des professionnels africains

Des bourses disponibles pour des études au Ghana dans les domaines de la biodiversité et l'économie bleue

L’agence italienne pour la coopération au développement finance des bourses d’études doctorales pour les étudiants Africains

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Comm