Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Libreville - Genève

Humanitaire: l'Union européenne ferait-elle preuve de mauvaise foi dans sa gestion de la crise des migrants africains ?

  • Date de création: 21 juin 2018 18:36

(Agence Ecofin) - L’Union européenne (UE) fait-elle preuve de mauvaise foi dans sa gestion de la crise des migrants africains ? A en croire l’EUNPACK, (organisme de surveillance des actions de l’UE dans le cadre de la gestion des crises NDLR), la réponse à cette question serait « oui ».

Selon un rapport de l’institution relayé par le quotidien d’information britannique The Guardian, il existerait un réel décalage entre les déclarations émises par les responsables de l’UE et les actions réellement mises en place sur le terrain pour endiguer le phénomène de la crise migratoire.

En effet, selon les récents engagements pris par les dirigeants européens, l’institution vise à augmenter ses dépenses sur le continent africain de plus de 20% au cours des sept prochaines années. Ceci devait induire un décaissement d’au moins 36 milliards d’euros (41,5 milliards $) afin de régler le problème à la base, dans les pays africains les plus concernés par cette situation.

Cependant l’EUNPACK indique que cet objectif pourrait se transformer en un échec total, si l’UE continue sur la lancée qui est la sienne actuellement. En effet, une analyse des politiques mises en place par l’institution, indiquait un « manque inquiétant de systèmes de suivi et d'évaluation d'impact dans la plupart des initiatives de réponse de l’UE à la crise en Libye ». De plus, près de 144 millions d’euros (166,2 millions $) investis par l’institution au Niger et au Mali qui représentent des pays de départs massifs de migrants, se sont révélés inefficaces.

Ainsi, les fonds investis jusque-là par l’institution européenne seraient mal dirigés, peu responsabilisés et violeraient même les droits humains fondamentaux en finançant de façon indirecte la traite des humains en Libye, via les financements accordés aux gardes-côtes libyens dont la complicité avec plusieurs bandes armées locales aurait été démontrée.

Pour éviter une dégradation de la situation, William Swing, directeur général de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), préconise une meilleure implication de l’institution européenne en collaboration avec l’ONU, afin de mettre en place des systèmes efficaces et d’assurer leur suivi. Des centres de traitements des demandes d’asile dans les principaux corridors migratoires limitrophes de la Libye (Niger et Tchad entre autres) pourraient également être mis en place. Cela devrait permettre de réduire l’afflux des réfugiés clandestins en Europe et d’endiguer le nombre de morts enregistrés lors des traversées périlleuses de la Méditerranée.

Pour rappel, en 2017, 17 millions de migrants auraient quitté l’Afrique selon un rapport de la CNUCED publié en mai dernier.

Moutiou Adjibi Nourou



Banner LNG Gestion et Economie

 
FINANCE

Maroc : Crédit immobilier et hôtelier dégage 25 millions d’euros pour financer des projets verts

BluePeak annonce la clôture initiale à 115 millions $ de son fonds centré sur les PME en Afrique

Nigeria : la fintech InfiBranches lève 2 millions $ pour accroître son offre de services financiers

Favoriser les envois de fonds numériques aux migrants via les canaux formels (MSC)

 
AGRO

Bénin : un projet agricole financé par la BAD renforce la résilience des populations dans le nord-est du pays

Les minoteries brésiliennes font de la résistance face au blé transgénique argentin

Côte d’Ivoire : « Le différentiel de revenu décent sur le cacao est parti pour durer » (CCC)

Tanzanie : Serengeti Breweries lance sa première usine de production de spiritueux

 
ELECTRICITE

DFC investit 10 millions $ dans la plateforme d’énergie solaire de Nithio

Malawi : le gouvernement prévoit le raccordement gratuit de 126 000 ménages ruraux à l’électricité

Burundi : la BAD finance un projet d’accès à l’énergie à hauteur de 29 millions $

Nigeria : le Parlement approuve un projet de loi sur la réforme du secteur électrique

 
HYDROCARBURES

Le Nigéria entend améliorer sa production de brut pour atteindre 1,88 million b/j en 2022

Shell vend ses actifs du désert occidental égyptien à Cheiron Petroleum et Cairn Energy

Sénégal : TMC choisi pour fournir le système d’air comprimé marin du FPSO de Sangomar

Angola : démarrage de la production pétrolière sur le projet Cabaça North, dans le bloc 15/06

 
MINES

AngloGold Ashanti : Graham Ehm, l’homme derrière le succès des mines d’or Obuasi et Geita, sur le départ

Angola : Pensana lance une nouvelle phase d’exploration au projet de terres rares Coola

Mali : la durée de vie de la future mine d’or Kobada passe de 9,5 à 16 ans

En Ethiopie, il faut seulement 8 millions $ pour lancer la production d’or à Segele

 
TELECOM

Egypte : le régulateur télécom et l’Autorité de la concurrence ligués contre les velléités anti-concurrentielles

La société LPTIC s’offre l'expertise stratégique et technologique de Retelit Med pour numériser la Libye

Ouverture de la 3ème édition de la Huawei ICT Competition Sénégal 2021 avec le MESRI, le MENT, l’ADIE, la Sonatel et Expresso

Dès le 1er octobre, le Ghana identifiera à nouveau ses abonnés télécoms

 
TRANSPORT

Kenya Airways inaugure des vols cargo directs entre l’Afrique du Sud et la RDC

Kenya : le port de Mombasa passe à la digitalisation du dédouanement des cargaisons à l’import et à l’export

Air Seychelles Cargo et Mahe Shipping Company réalisent avec succès le premier transbordement mer-air de l’archipel

Bolloré Transport & Logistics élue « meilleur fournisseur régional de services logistiques » aux East Africa Maritime Awards

 
ENTREPRENDRE

Un vélo pour produire de l’électricité, l’idée de Bongajum Lesley Ndzi

De l’oxygène à prix abordable, le pari réussi de l’entreprise Hewatele au Kenya

Rated 18 Shoes, marque zimbabwéenne de chaussures écologiques et socialement engagée

Gounou, la marque de chocolat fabriqué au Bénin

 
ECHO

A la rencontre de Léonie ANDJAYI, présidente de la coopérative Mas & Famille

Classement des banques togolaises les plus performantes en 2020 (infographie)

Transparence budgétaire des Etats africains (Department of State)

Emerson Sery, dit Commissaire Coco, étudiant et entrepreneur leader de la vente de noix de coco à Abidjan

 
FORMATION

Côte d’Ivoire : le gouvernement annonce des formations pour les acteurs des marchés publics

Maroc: des internautes lancent une campagne pour remplacer le français par l’anglais dans l’enseignement

L’Université du Rwanda va abriter le master en géologie du musée de l'Afrique en Belgique

L’UA lance son programme de bourse de formation pour les innovateurs technologiques africains

 
COMM

Brooksrock Media veut lancer Gisthouse, une plateforme panafricaine révolutionnaire de réseautage social audio

Nigeria : finalement MultiChoice a versé 19,4 millions USD de caution au fisc en attendant la décision du tribunal

Les groupes CANAL+ et Editis lancent Nathan TV: en route pour l'école !

Kenya : le régulateur interdit un documentaire gay, le qualifiant « d'affront à la Constitution »

Enveloppe
Recevez votre lettre Ecofin personnalisée selon vos centres d’intérêt

sélectionner les jours et heures de réception de vos infolettres.

Le taux de couverture du Togo en eau potable

InfographieTF togo taux couverture eau potable