Ecofin Telecom

L’Inde va procéder à l’amélioration et à l’extension du réseau d’e-éducation et d’e-santé partagé avec l’Afrique

L’Inde va procéder à l’amélioration et à l’extension du réseau d’e-éducation et d’e-santé partagé avec l’Afrique

(Agence Ecofin) - L’Inde va procéder à l’amélioration technologique et à l’extension du réseau électronique d’e-éducation et d’e-santé établi dès 2009 entre l'Inde et l'Afrique. Le 10 septembre 2018,  un protocole d’accord a été signé à cet effet entre le ministère des Affaires extérieures et Telecommunications Consultants India Ltd, l’entreprise chargée de ce chantier. Au terme des améliorations, le réseau électronique sera divisé en deux plateformes - « e-VidyaBharati » et « e-ArogyaBharati »- chacune destinée à fournir à l’Afrique, des facilités dans un segment précis.

La ministre indienne des Affaires extérieures, Sushma Swaraj (photo), a expliqué que l’amélioration de connexion numérique entre l'Inde et l'Afrique, qui fonctionne comme un pont de la connaissance et de la santé entre les deux parties, traduit l’importance qu’accorde l’Inde au continent dans sa politique étrangère. Sushma Swaraj a souligné : « nous allons exploiter l’expérience de l’Inde en matière de révolution numérique pour soutenir le développement de l’Afrique ».

C’est en 2004 que le feu président indien Abdul Kalam avait émis l’idée d’un réseau électronique panafricain des services en ligne pour faire de la télé-médecine, le télé-enseignement et éventuellement du commerce électronique. L’objectif était de renforcer la coopération avec le continent, en misant sur les secteurs tels que l’informatique et la médecine qui ont fait la réputation du pays.

Mais ce n’est qu’en 2008, lors du premier Sommet Inde-Afrique qui s’est tenu à New Delhi, que le projet a été ajouté à la liste des projets de coopération entre l’Inde et l’Afrique. Aujourd’hui, le réseau panafricain de services en ligne qui devrait desservir à terme, les 55 pays d’Afrique, couvre déjà 48 pays.


Ecofin Télécom     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom