Le Kenya annonce l'interdiction de l'importation des véhicules de seconde main pour booster son secteur automobile

Le Kenya annonce l'interdiction de l'importation des véhicules de seconde main pour booster son secteur automobile

(Agence Ecofin) - Le Kenya va bientôt appliquer des mesures restrictives sur l’importation des voitures d’occasion, a-t-on appris, cette semaine, de l’agence de presse Reuters.

D’après les informations relayées par le média, la nouvelle stratégie devrait permettre de limiter les importations de voitures d'occasion aux véhicules plus récents, c’est-à-dire ayant trois ans au plus.

Dans un pays où les véhicules d’occasion importés comptent pour près de 85% des achats de véhicules, cette mesure vise à stimuler le secteur automobile local.

Grâce à cette mesure, les autorités espèrent réduire et remplacer « progressivement, mais systématiquement » la part des véhicules et pièces détachées d’occasion au Kenya, au profit de nouveaux produits fabriqués ou assemblés au Kenya.

La nouvelle stratégie devrait également être accompagnée de plusieurs mesures d’allègement fiscal, afin d’encourager les investisseurs à construire localement des véhicules automobiles.

Notons que la mesure de limitation sur les véhicules d’occasion est prévue pour entrer en vigueur, d’ici 2021.  


Ecofin Gestion Publique