Ecofin Telecom

Angola, Maroc, Nigeria, Égypte, Mozambique et Libye veulent profiter de l’expérience du Vietnam dans les TIC et télécoms  

Angola, Maroc, Nigeria, Égypte, Mozambique et Libye veulent profiter de l’expérience du Vietnam dans les TIC et télécoms  

(Agence Ecofin) - Les ambassadeurs de l’Angola, du Maroc, du Nigeria, de l’Égypte, du Mozambique et de la Libye au Vietnam ont exprimé au vice-ministre des Affaires étrangères du petit pays d’Asie du Sud-Est, Nguyên Quôc Cuong,  la volonté de leur Etat respectif de voir la nation socialiste partager son expérience en matière de TIC et télécommunications. Ils ont été reçus en audience le 11 janvier 2019 par le vice-ministre qui a tenu à les remercier pour avoir soutenu la candidature du Vietnam au poste de membre non-permanent du Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations Unies pour le mandat 2020-2021.

L’expérience vietnamienne dans les TIC et télécoms, l’Angola, le Maroc, le Nigeria, l’Égypte, le Mozambique et la Libye voudraient s’en inspirer pour faire de ce secteur, un contributeur fort à leur croissance économique et un pilier de la bonne gouvernance. Chacun de ces pays mène d’ailleurs actuellement un plan stratégique numérique duquel dépend grandement l’accès de leurs populations à des conditions de vie améliorée via les TIC et télécoms, la mise en oeuvre effective de la gouvernance numérique, la lutte contre le chômage des jeunes, la création de nouvelles richesses. 

Dans son rapport sur les perspectives du marché TIC et télécoms au Vietnam, Economist Intelligence Unit estimait que le secteur qui pesait pour 12,7 milliards de dollars US en 2017 devrait atteindre 13,4 milliards de dollars US en 2018. Un montant soutenu par les services de téléphonie mobile et Internet, l’e-commerce, la fabrication et la vente  de mobiles et autres produits informatiques, la cybersécurité, le développement des solutions pour villes intelligentes. Autant de segment sur lesquels les pays africains pourraient se lancer avec l'expertise vietnamienne et en tirer parti financièrement.


Ecofin Télécom     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom