Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Moody's abaisse les perspectives sur la notation du Nigeria à « négatives » en raison de fragilités sur la dette publique

Moody's abaisse les perspectives sur la notation du Nigeria à « négatives » en raison de fragilités sur la dette publique
  • Date de création: 05 décembre 2019 16:18

(Agence Ecofin) - L'agence américaine de notation Moody's a baissé de « stables » à « négatives », ses perspectives sur les capacités du Nigeria en tant qu'émetteur d'obligations à honorer ses engagements, tant sur son marché local qu’à l'international. Cette nouvelle vient rendre complexe l’intention affichée par les autorités de ce pays de mobiliser des ressources financières via de nouveaux emprunts sur le marché international, afin de financer le gap que connaît son budget.

Moody's explique sa décision par deux principales raisons. Au niveau interne, le gouvernement affiche une faible capacité à mobiliser des ressources fiscales nécessaires au financement de son budget. Celles-ci dépassent à peine les 8% du produit intérieur brut (PIB) et les mesures internes prises pour combler le manque, présentent un certain nombre de risques.

En effet, le gouvernement d'Abuja a reçu des avances de la Banque centrale. Directement, ces montants représentaient 2,5% du PIB à la fin du mois de septembre 2019. Rappelons que les avances directes de cash de la Banque centrale se font moyennant un taux d’intérêt de 13,5%. A cela s’ajoute une masse d’obligations représentant 1,4% du PIB, qui correspond aux crédits accordés par des banques commerciales, et ayant fait l'objet de refinancement de la Banque centrale.

D'un autre côté, pour défendre la stabilité de sa monnaie, la Banque centrale du Nigeria a émis des titres d'obligations internationaux, dont l'équivalent de 16 milliards $ est détenu par des investisseurs non nigérians. Ainsi, la confortable stabilité extérieure du naira qui se traduit par un encours de réserves de change de 40 milliards $ représentant 6 mois d'importations, est assez fragile, car un découragement des investisseurs étrangers provoquerait une dégradation rapide des comptes extérieurs.

Face à ces deux situations, les analystes estiment que la dette du Nigeria sera difficilement soutenable sur le moyen terme, et que le montant des dépenses publiques affectées au règlement des intérêts se maintiendra encore autour des 25% du budget dans les prochaines années encore. Les alternatives sont peu nombreuses, car les objectifs de diversification des exportations et les politiques de réduction des importations tardent encore à porter des fruits.

Idriss Linge


 
FINANCE

L’américain Five Elms Capital investit 30 millions $ au sein de la société sud-africaine Skynamo

La société nigériane Paga finalise l’acquisition du développeur de logiciels Apposit

Nigeria : les poussées inflationnistes impactent les rendements des bons du Trésor ayant une durée de 180 jours

Catalyst Fund mobilise 15 millions $ pour soutenir 30 start-up notamment d'Afrique

 
AGRO

« Le Zimbabwe n’est pas menacé de famine » (ministre des Finances)

L’Égypte envisage d’ajouter l’Inde à sa liste de fournisseurs de blé

Mozambique : le Royaume-Uni accorde 40 millions de livres en faveur de l’agriculture

La Côte d’Ivoire accueillera la 6e édition de la Convention mondiale du cajou du 12 au 14 février

 
ELECTRICITE

La BAD a dégagé 600 millions $ pour des investissements dans les énergies renouvelables

Afrique du Sud : le brasseur Anheuser-Busch InBev se dote de minicentrales d’une capacité totale de 8,7 MW

Bénin : une autre centrale de 120 MW bientôt construite à Maria Gléta sous le modèle BOOT

Afrique du Sud : l’Eskom sollicite le trésor pour 1 milliard $ alors que les délestages ont coûté 8 milliards $ en 2019

 
HYDROCARBURES

L’apparition du Coronavirus pourrait affecter la demande pétrolière et réduire de 3 $ le prix du baril

Sénégal : Glencore va commercialiser la part revenant à Far sur le pétrole du champ Sangomar

Angola : l’introduction en bourse de la société publique du pétrole se fera avant 2022

Libye : la production pétrolière est désormais réduite à zéro, des pertes de 77 millions de dollars par jour

 
MINES

Ghana : après une année 2019 solide, Golden Star s’attend à produire près de 210 000 onces d’or en 2020

Zambie : ERG suspend ses activités à la raffinerie de cobalt et cuivre Chambishi Metals

Afrique du Sud : Orion Minerals cherche un partenaire de coentreprise pour le projet Prieska

Namibie : Weatherly veut fermer la mine de cuivre Tschudi, des centaines d'emplois menacés

 
TELECOM

Le secteur algérien des télécommunications intéresse l’Agence américaine du commerce

Les services télécoms demeurent perturbés au Malawi suite à un incendie dans les locaux de MTL à Lilongwe

Mali : le gouvernement met de l’ordre dans la gestion des données personnelles

A Londres, Ursula Owusu-Ekuful appelle les décideurs africains à investir davantage dans les infrastructures et la formation numériques

 
TRANSPORT

Maroc : la construction de la 2e autoroute de 519 millions USD, qui relie Rabat et Casablanca, va démarrer cette année

Nigeria : le port en eau profonde de Lekki, mégaprojet de plus de 1,6 milliard USD, commencera ses opérations en 2022

Air Zimbabwe réceptionne son premier Boeing 777-200, mais l'horizon reste incertain

En 2019, le port marocain de Tanger Med a manutentionné 4,8 millions de conteneurs

 
ENTREPRENDRE

Bénin : Chaldia Agossou produit des semences écologiques pour développer l’agriculture durable locale

Kenya : Eric Muthomi produit et commercialise la farine de banane

Rwanda : Ange Mukagahima commercialise des produits dérivés du potiron

RD Congo : UbizCabs, un service de taxis conduits par des femmes le jour et par des hommes la nuit

 
MULTIMEDIA

Le Nigeria adopte le visa à l’entrée pour les Africains (Vidéo)

#LesEclairagesDEcofin : le Brexit... quelle incidence sur l'Afrique ? (Vidéo)

Le corridor routier Lagos-Abidjan, long de plus de 1 000 km, démarrera d’ici 2 ans (#Lechiffredujour)

Adoyi Essowavana présente le big bang fiscal en cours au Togo (Vidéo)

 
FORMATION

Maroc : accord avec le Royaume-Uni, en marge du Sommet UK-Afrique pour l’ouverture de trois écoles d’ici 2025

Seulement 2% des étudiants africains se spécialisent dans les filières agricoles, alors que le secteur emploie 60% de la population (Banque mondiale)

France université numérique propose un cours en ligne grand public de l’Université de Liège sur les techniques d’irrigation

Algérie: le nouveau ministre de l'Enseignement supérieur veut remettre en cause l'adoption de l'anglais comme langue de formation

 
COMM

L’Union africaine de radiodiffusion veut faire baisser les prix des droits de diffusion des compétitions de la CAF pour les diffuseurs du continent

Afrique subsaharienne : d’après Facebook, DJ Arafat est toujours l’influenceur le plus populaire

Nigeria : les autorités signent un accord de coopération avec l’institution faîtière des professionnels du cinéma français

Bénin : la situation de la presse inquiète Amnesty International

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance