L'Egypte prévoit de finaliser son plan de réduction de la dette à moyen terme d'ici mars 2019

L'Egypte prévoit de finaliser son plan de réduction de la dette à moyen terme d'ici mars 2019

(Agence Ecofin) - Le ministre égyptien des finances, Mohammed Maait a annoncé que le plan final de réduction de la dette à moyen terme pourrait être disponible d’ici à la fin du mois de mars 2019.

Elaborée et présentée au chef de l’Etat depuis le mois de novembre 2018, la stratégie a été jusqu’à présent soumise à plusieurs mises à jour, afin de permettre au pays d’améliorer la viabilité de sa dette et de réduire sa proportion par rapport au produit intérieur brut (PIB) du pays.

D’après les chiffres du ministère des finances relayés par le site d’information Egypt Independant, le ratio de la dette publique par rapport au PIB est descendu à 97% à la fin de l’exercice fiscal 2017-2018, contre un taux de 108% au cours de l’année budgétaire ayant pris fin en juin 2017.

Cette performance a été soutenue entre autres, par l’excédent budgétaire de près de 223 millions $ enregistré au cours de l’année budgétaire 2017-2018, (la première depuis 15 ans), associée à une croissance de 5,2% de son économie. Ce qui a permis une baisse à 36,8% du poids de sa dette extérieure sur le PIB à la fin juin 2018. Un niveau qui est dans la fourchette de 30% à 50% préconisée par le Fonds monétaire international.

Cependant, on note que le remboursement en 2017 de près de 30 milliards $ de dette par les autorités égyptiennes, n’a pas empêché l’encours des emprunts extérieurs du pays de progresser de 17,2% pour atteindre 92,6 milliards $ en 2018.

Aussi, le pays a annoncé qu’il retournerait sur le marché de la dette en 2019, pour collecter entre 3 et 7 milliards $ au premier trimestre 2019. D’un autre côté, les besoins pour le remboursement de sa dette extérieure, s’élèvent à 10,51 milliards $ pour l’exercice fiscal en cours.

Moutiou Adjibi Nourou


Ecofin Gestion Publique