Ecofin Mines
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Cameroun : selon Canyon Resources, Minim Martap pourrait devenir « l’un des gisements de bauxite les plus importants au monde »

Cameroun : selon Canyon Resources, Minim Martap pourrait devenir « l’un des gisements de bauxite les plus importants au monde »
  • Date de création: 13 avril 2019 17:32

(Agence Ecofin) - Selon Phillip Gallagher, directeur général de la junior minière australienne Canyon Resources, détentrice de trois licences d’exploration sur les gisements de bauxite de Minim Martap et de Ngaoundal, dans la région de l’Adamaoua, dans la partie septentrionale du Cameroun, « le projet Minim Martap pourrait devenir l’un des gisements de bauxite les plus importants et les plus riches au monde, et il se situe à proximité d’infrastructures ferroviaires opérationnelles et accessibles ».

Phillip Gallagher a fait cette déclaration, ce 12 avril 2019, sur la plateforme britannique Proactiv Investors, au terme de nouvelles analyses ayant permis d’« identifier plus de 70 autres plateaux de bauxite répartis sur trois permis dans le projet Minim Martap au Cameroun, à l'aide d'un système d'imagerie, de détection et de télémétrie (LiDAR), et d'un sondage orthophotographique à haute résolution », apprend-on du site Investir au Cameroun.

 33985 in Mines Cameroun selon Canyon Resources Minim Martap pourrait devenir lun des gisements de bauxite les plus importants au monde

« La société [Canyon Resources, NDLR] a traité les données de l'enquête dans un modèle d'altitude (DEM) extrêmement précis et détaillé. Cela a permis d'identifier la taille, l'emplacement et l'altitude des autres plateaux sur les permis Minim Martap, Makan et Ngaoundal, qui ne sont pas déjà inclus dans l'estimation des ressources minérales existantes du projet », révèle Proactiv Investors, avant de préciser : « aucun des nouveaux plateaux ne fait partie des 550 millions de tonnes de ressources, avec une teneur moyenne en oxyde d’aluminium totale de 45,5% et un total de 2,06% en oxyde de silicium. Moins de 35% des plateaux cibles de Minim Martap ont été testés ».

Le 12 mars 2019, cette junior minière avait déjà publié les premiers résultats de ses activités d’exploration sur le gisement de bauxite de Minim-Martap, lesquelles activités avaient permis d’«identifier une ressource de bauxite à très haute teneur, de près de 251 millions de tonnes sur les 550 millions de tonnes existantes du projet Minim Martap ». « Un examen détaillé de l'exploration effectuée par SRK Consulting [avait alors] confirmé que plus de la moitié de la zone forée pour les ressources en vrac, contient plus de 50% d'oxyde d'aluminium (Al2O3), avec une très faible quantité de contaminants ».

Toutes choses qui font dire à l’explorateur australien que Minim Martap est un gisement de « classe mondiale », très « riche » par ailleurs.

Pour rappel, c’est le 11 juillet 2018 que le gouvernement camerounais a délivré à la société Camalco, filiale camerounaise de la junior minière australienne Canyon Resources, trois licences d’exploration des gisements de bauxite de Minim Martap et de Ngaoundal, consacrant ainsi le retrait de ces licences à la société Cameroon Alumina (CAL). Cette entreprise, fruit d’une joint-venture entre l’américain Hydromine, l’émirati Dubal Alumina et l’indien Hindalco, n’a pas pu conclure une convention minière avec l’Etat camerounais, après plusieurs années de négociations.

Le 17 septembre 2018, dans la localité de Minim Martap, la filiale locale de Canyon Resources a procédé au lancement de « la dernière phase de recherche », avant le développement des gisements de bauxite de Minim Martap et de Ngaoundal, en présence du ministre camerounais des Mines de l’époque.

En reprenant ainsi les permis sur les gisements de bauxite de Ngaoundal et de Minim Martap, après un peu plus de 2 années de négociations avec les autorités camerounaises, l’australien Canyon Resources s’est officiellement engagé à mobiliser plus de 6 milliards de francs CFA, afin de remplir un cahier des charges qui s’étend sur une période de 3 ans, non renouvelable.

Brice R. Mbodiam


Ecofin Mines     




 
GESTION PUBLIQUE

Mali recevra 300 millions $ de la Société Internationale Islamique de Financement du Commerce

Les Nations unies accompagneront la mobilisation de 50 milliards $ au profit du lac Tchad

L'ITFC annonce de nouveaux accords et des financements de plus de 880 millions $ en faveur de plusieurs pays africains

Côte d’Ivoire : le français EIFFAGE et l’indien INFRA INTERNATIONAL retenus pour des projets d’adduction d’eau potable estimés à 300 millions d’euros

 
FINANCE

Marché financier régional : l’emprunt obligataire du Mali souscrit près de 4 fois

Tunisie: baisse de 20,2% du bénéfice de la banque islamique Zitouna en 2018, à 5,3 millions $

Maroc: l’équipementier automobile canadien Magna International entame la construction d’une usine à Kénitra

La BRVM lance officiellement la diffusion de ses informations boursières sur la plateforme Refinitiv de Thomson Reuters

 
AGRO

Kenya Breweries pourrait accroître le prix de la bière Tusker si la pression fiscale augmente

Maroc : trois barrages seront édifiés dans le Nord afin d'améliorer l’approvisionnement en eau

Afrique du Sud : l’industrie bovine retrouve l’accès à 10 marchés d’exportation

Afrique du Sud : la perspective d’augmentation des droits de douane sur la volaille inquiète

 
ELECTRICITE

Egypte : une centrale solaire de 600 MW sera construite à l’Ouest du Nil selon le système des enchères

Nigeria : un tarif électrique reflétant les coûts est nécessaire pour plus d’investissements privés

Namibie : la libéralisation du secteur électrique sera effective dès septembre 2019  

Tanzanie : la puissance électrique sera multipliée par six, passant de 1 602 MW à 10 000 MW, d’ici à 2025

 
HYDROCARBURES

Sénégal / Mauritanie : Black & Veatch reçoit le top pour doter le FLNG Gimi de la technologie de liquéfaction PRICO

Algérie : le président par intérim limoge le patron de la société publique du pétrole et du gaz

Les perspectives de croissance du marché global du raffinage pétrolier s’appuient énormément sur la raffinerie de Dangote

L’ALSF accompagne le Rwanda dans la construction d’une centrale de 56 MW avec le méthane du lac Kivu

 
TELECOM

Botswana : Econet Group veut introduire Mascom sur la bourse cette année  

Tunisie: le régulateur télécoms a initié une étude pour déterminer si le pays est prêt pour la 5G

Egypte: LG Electronics a discuté avec le ministre des Télécoms d’une éventuelle contribution à la fabrication locale de tablettes numériques

Nigeria : 7000 tours télécoms menacées de destruction par la NCAA pour défaut de licence

 
COMM

Afrobytes IV : le 15 mai à la Station F, à Paris, 6 marchés africains seront présentés à l’écosystème mondial de la tech

Côte d’Ivoire : les autorités prévoient d'arrêter l’émission du signal analogique le 17 juin 2020

Contenu local africain : vers la naissance d’un modèle ougandais ?

Afrique subsaharienne : la CAF attribue les droits de diffusion en clair de la CAN 2019 à l’Union africaine de radiodiffusion


Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Mines