Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Le président de la BAD, Akinwumi Adesina, ouvre la séance à la Bourse de Londres

Le président de la BAD, Akinwumi Adesina, ouvre la séance à la Bourse de Londres
  • Date de création: 24 janvier 2020 17:23

(BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT) - « Pour moi, faire sonner la cloche ici, aujourd’hui, marque le début d’un nouvel engagement passionnant, d’une grande valeur stratégique et d’un grand impact » Akinwumi Adesina, président de la Banque africaine de développement.

Le président du London Stock Exchange Group, Don Robert, a invité le président de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina, à procéder à l’ouverture de la séance de cotations du jeudi 23 janvier à la Bourse de Londres.

Cette cérémonie s’est déroulée moins de trois mois après l’Africa Investment Forum (AIF) organisé par la Banque africaine de développement. L’AIF est une plateforme d’échanges innovante destinée à accélérer le rythme des investissements en Afrique. Elle joue un rôle extrêmement utile en rassemblant les investisseurs et les entreprises, en libérant les investissements et en favorisant une libre circulation des capitaux à long terme.

L’édition 2019 du Forum, qui s’est tenue du 11 au 13 novembre à Johannesburg en Afrique du Sud, a généré des transactions évaluées à quelque 40 milliards de dollars américains. Le Mozambique s’y est illustré, la société d’État de pétrole et de carburant Empresa Nacional de Hidrocarbonetos (ENH) enregistrant la plus importante transaction, d’une valeur de 24,6 milliards de dollars.

À l’issue d’une visite de trois jours au Royaume-Uni, au cours de laquelle il a assisté au premier Sommet sur l’investissement Royaume-Uni-Afrique, le président Adesina s’est félicité des perspectives de poursuite de collaboration avec le London Stock Exchange Group (LSEG). 

« Des marchés financiers solides et durables sont indispensables au soutien des entreprises et des infrastructures africaines, lui a répondu Don Robert. Nous nous réjouissons de pouvoir continuer à jouer notre rôle dans le développement de ces marchés et d’attirer les investissements en Afrique. À ce titre, nous sommes ravis de poursuivre notre collaboration avec la Banque africaine de développement qui, désormais, est officiellement membre du Groupe consultatif africain du LSEG. »

« Pour moi, faire sonner la cloche ici, aujourd’hui, marque le début d’un nouvel engagement passionnant, d’une grande valeur stratégique et d’un grand impact entre la Banque africaine de développement et la Bourse de Londres, destiné à développer ensemble la création de richesses en Afrique et au Royaume-Uni », a déclaré le président Adesina.

Akinwumi Adesina a indiqué qu’il travaillerait à l’avenir avec le LAAG, Groupe consultatif africain du LSEG, en vue d’attirer sur les marchés africains une plus grande part des actifs internationaux gérés en bourse, dont la valeur atteint 5000 milliards de dollars. Le LAAG, dont la Banque est devenue membre officiel ce mardi, est un groupe de sensibilisation servant d’intermédiaire pour développer les marchés de capitaux africains, stimuler les échanges commerciaux et les flux d’investissement entre le Royaume-Uni et l’Afrique.

Le président de la Banque a souligné que l’opération de titrisation synthétique d’une valeur d’un milliard de livres sterling émise par la Banque avait poussé les investisseurs institutionnels internationaux à examiner les infrastructures en Afrique. « Nous nous réjouissons de la récente cotation d’Acorn Holdings au Kenya, la première obligation verte du pays émise en janvier 2020 », a-t-il ajouté.

Pour Chinelo Anohu, directrice de l’Africa Investment Forum, la visite à la Bourse de Londres s’inscrit dans le contexte des efforts menés par la Banque pour élargir et renforcer ses relations avec les investisseurs étrangers. « Grâce à une croissance inégalée et à des possibilités uniques d’investissement, la prochaine décennie sera sans aucun doute la décennie de l’Afrique. La cérémonie d’aujourd’hui marque le début d’une nouvelle ère pour l’Afrique, un continent qui s’est engagé sur la voie irréversible d’une transformation économique durable », a-t-elle conclu.

« La City de Londres est le centre financier de choix pour l’Afrique ! », a affirmé, pour sa part, Matthew Rycroft, secrétaire permanent au Département du développement international. « Nous sommes ravis de notre partenariat avec la Banque et, lors du Sommet (sur l’investissement entre le Royaume-Uni et l’Afrique), nous avons fait des annonces extrêmement importantes, a-t-il confirmé. Nous avons fait part de la mise en place d’accords commerciaux d’une valeur de 6,5 milliards de livres sterling et beaucoup d’autres sont en préparation. Mais il ne s’agit pas seulement d’argent : il s’agit également de veiller à ce que nos investissements soient viables et qu’ils favorisent une croissance réelle et durable dans les économies africaines. »

Quelque 112 sociétés africaines sont cotées à la Bourse de Londres, avec une capitalisation boursière d’un montant total de 125 milliards de livres sterling. En 2019, deux sociétés de télécommunications africaines ont levé 800 millions de livres sterling par le biais d’introductions en bourse à Londres.

Plusieurs invités de marque étaient présents à cette cérémonie, dont Nikhil Rathi, PDG de London Stock Exchange PLC, et Suneel Bakhshi, président des groupes consultatifs internationaux du LSEG.

12 banque


 
GESTION PUBLIQUE

5 pays africains disposent du potentiel nécessaire pour faire face aux défis de la quatrième révolution industrielle (BAD)

UEMOA : le Mali boucle une levée de 33 milliards FCFA sur le marché des titres publics

Standard Chartered Bank s’engage à investir 75 milliards $ dans l’action climatique d’ici 2024

Niger : 1,6 million d’enfants ont besoin d’une aide humanitaire (Unicef)

 
AGRO

Afrique du Sud : l’expropriation foncière sans compensation serait désastreuse pour l’économie (Mike Pompeo)

Criquets pèlerins : l’USAID débloque 8 millions $ en faveur de l’Afrique de l’Est

Bénin : le prix minimum du kilogramme de noix de cajou fixé à 325 Fcfa en 2019/2020

Kenya : les fabricants d’aliments pour animaux plaident pour une entrée du maïs jaune en franchise de droits

 
ELECTRICITE

Ouganda : China Energy construira une centrale solaire photovoltaïque de 500 MW

Il faudra attendre encore « des mois » avant un accord définitif sur le GERD selon Mike Pompeo

Afrique : ENGIE Africa s’apprête à connecter 4 millions de personnes dans 9 pays grâce à l’off-grid solaire

Algérie : le projet Desertec relancé avec l’appui de l’expertise allemande

 
HYDROCARBURES

Cameroun : le puits NJOM-3 de Tower Resources sera foré au mois de juin

Maroc : Predator va mobiliser une plateforme de forage sur les permis Guercif I, II, III et IV

TGS achève le programme SN-UDO-19 et démarre une nouvelle étude des fonds marins sénégalais

Gabon : un nouveau puits de Vaalco entrecoupe des sables bitumineux de bonne qualité au Sud-Est d’Etame

 
MINES

Zimbabwe : le gouvernement veut retirer les permis miniers de certaines compagnies pour redevances impayées

Angola : Pensana veut transformer en aval le concentré de terres rares produit à Longonjo

Namibie : AfriTin expédie les premières tonnes de concentré d’étain d’Uis vers la Thaïlande

La Côte d’Ivoire ouvre sa quatrième école d’artisans miniers dans le cadre de la lutte contre l’orpaillage clandestin

 
TELECOM

Huawei se veut « partenaire majeur » de la République Démocratique du Congo dans la réalisation de son plan numérique

Orange Tunisie et l’association Shanti lancent la plateforme elmensej.tn de promotion des artisanes de la région de Nefta

Nigeria : la NCC et Nipost sont favorables à une collaboration numérique

Huawei ICT Competition : le Cameroun lance son premier concours national

 
TRANSPORT

Inauguration des nouvelles infrastructures de Congo Terminal à Pointe-Noire

Le Ghana recevra 50 ponts en acier de la République tchèque cette année

Le Zimbabwe débloque 1,5 million de dollars pour la livraison de 100 wagons de fabrication russe

Aéroport d’Abidjan : le gouvernement ivoirien va s'assurer de la destruction des bâtisses illégales sur 200 m

 
ENTREPRENDRE

Au Bénin, Régis Ezin industrialise le Kluiklui, la pâte d’arachide épicée

Une équipe de jeunes nigérians conçoit une bouteille qui filtre l'eau

Au Liberia, la start-up J-Palm réduit la peine des petits transformateurs d’huile de palme

Kenya : Une application traduit le programme scolaire en langues autochtones pour les communautés rurales

 
MULTIMEDIA

Débat : Pour ou contre cette nouvelle périodicité de la CAN ?

"Des présidents font 3, 4, 5 mandats, mais quand c'est le cas de la Guinée, ça devient un scandale" Alpha Condé (Vidéo)

Le coût de la vie dans 19 pays africains (Infographie)

Moussa Faki a dénoncé une marginalisation de l'Afrique sur les questions qui la concernent, lors du dernier Doha Forum (Vidéo)

 
FORMATION

Algérie : le gouvernement annonce une réforme de l’enseignement supérieur qui entrera en vigueur, d’ici septembre 2020

L’Institut africain des sciences mathématiques propose des bourses pour son Master en intelligence artificielle

Rwanda : le gouvernement veut créer un Fonds pour la formation technique et professionnelle financé par les salariés

L’UVED lance un cours en ligne sur les métiers de la transition écologique

 
COMM

Congo : le ministre de la Communication rassure les employés de la chaîne Africanews

Algérie : pour les autorités, il est temps de réglementer la presse audiovisuelle et les médias électroniques

MultiChoice renouvelle son partenariat avec Viacom pour diffuser les chaînes de l’éditeur

Éthiopie : inquiétudes sur l’impact de la nouvelle réglementation de la radiodiffusion sur la liberté d'expression