Ecofin Mines

Zambie : le développement de l’uranium de Mutanga nécessitera un investissement initial de 123 millions $ (étude)

(Agence Ecofin) - La compagnie cotée à la bourse de Toronto GoviEx Uranium a publié cette semaine les résultats de l’évaluation économique préliminaire (PEA) de sa mine d’uranium Mutanga, en Zambie.

Selon lesdits résultats, le développement du projet nécessiterait un capital initial de 123 millions $.

En outre, la PEA estime à 112 millions $ la valeur actuelle nette (VAN) avant impôt, et à 25% le taux de rentabilité interne. Le projet devrait générer 268 millions $ de flux nets de trésorerie disponible sur toute la durée de vie de 11 ans.

Sur le plan opérationnel, il devrait produire annuellement 2,4 millions de livres d’uranium «Yellow cake» sur les 11 ans. Le taux de récupération est estimé à 88%.

Il faut noter que ces évaluations sont basées sur des ressources minérales indiquées et mesurées de 15 millions de livres d’octaoxyde de triuranium et 45 millions de livres de ressources inférées.

« Nous sommes ravis des résultats encourageants de cette PEA. GoviEx a maintenant deux projets ayant reçu des permis miniers Madaouela au Niger et Mutanga en Zambie et nous pouvons clairement voir leur potentiel économique.», commente Govind Friedland, le président exécutif de GoviEx.

GoviEx Uranium est également présent au Mali sur le projet de cuivre, d’argent et d’uranium de Falea.

Louis-Nino Kansoun


Ecofin Mines     


Player


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Mines