Ecofin Mines

Namibie : Paladin Energy maintient ses prévisions de production à Langer Heinrich

(Agence Ecofin) - Malgré ses mauvais résultats financiers du semestre terminé en décembre 2016, la compagnie minière Paladin Energy est confiante quant à l’atteinte de ses objectifs de production à la mine d’uranium Langer Heinrich, en Namibie.

En effet, pour le premier trimestre 2017, elle prévoit d’y produire entre 900 000 Ib et 1 million d’Ib d’octaoxyde de triuranium (U3O8). Dans le même temps, les volumes de vente pour le trimestre devraient se situer entre 700 000 Ib et 800 000 Ib d’U3O8.

Mieux, la compagnie s’attend à ce que sa production d’uranium pour le compte de l’année dépasse 4 millions d’Ib, une légère hausse, comparativement à une prévision antérieure qui la situait entre 3,8 millions et 4 millions d’Ib.

Pour les six mois terminés en décembre dernier, la compagnie a rapporté une baisse de 46% à 55,2 millions $ de ses revenus de vente. Elle a indiqué avoir vendu au total 2,12 millions d’Ib d’U3O8, comparativement aux 2,49 millions d’Ib vendus au second semestre 2015, avec une baisse de 30% des prix de vente. Entre autres indicateurs de sa mauvaise performance financière, elle est passée d’un bénéfice brut de 23,7 millions $ au second semestre 2015 à une perte brute de 17,7 millions $, à la même période, en 2016.

Paladin Energy possède en Afrique, en plus de la mine Langer Heinrich en Namibie, celle de Kayelekera au Malawi. Avant de voir sa production suspendue en février 2015, la mine de Kayelekera produisait 2% de l’exploitation mondiale d’uranium.

Louis-Nino Kansoun


Ecofin Mines     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Mines