Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Libreville - Genève

Cameroun : malgré le prototype d’Innotech Lab, la production en série de voitures y reste incertaine

Cameroun : malgré le prototype d’Innotech Lab, la production en série de voitures y reste incertaine
  • Date de création: 12 octobre 2021 11:22

(Agence Ecofin) - Fin septembre, les ingénieurs d’Innotech Lab avaient annoncé la présentation au public, le mercredi 6 octobre, du premier véhicule « entièrement conçu et monté » au Cameroun.

Le public qui s’attendait à voir un véhicule en bonne et due forme, conçu et monté au Cameroun, tel que promis par le centre technologique Innotech Lab, est rentré, le 6 octobre 2021, quelque peu déçu. Et pour cause, en lieu et place d’un véhicule finalisé, le Centre a plutôt présenté un prototype dénommé « DTA-001 ». Les caractéristiques de ce spécimen, vantées par son concepteur en chef et cofondateur d'Innotech Lab, Sama Mbang, n’ont pas suffi à rassurer une opinion publique rendue incrédule par moult projets dans le domaine, restés dans le pays à l’étape d’annonce.

« Un prototype est le produit zéro d’un cycle de conception. L’idée est de le tester, de vérifier ses fonctionnalités, son ergonomie et la satisfaction client avant de lancer la chaîne de production. Il n’est donc pas exclu que l’apparence finale du véhicule soit différente », explique un expert. A l’en croire, pour passer du prototype à la production en série, il faudra s’assurer que le coût de revient de la voiture et le ratio qualité/prix sont compétitifs, de manière à rendre le projet rentable dans un secteur aussi concurrentiel que l’automobile.

A Innotech Lab, on est peu disert sur ces questions. « Le prix d’un prototype est difficile à quantifier parce qu’il s’agit d’une première fois. On échoue, on recommence, on échoue », esquive Sama MbangEt d’ajouter : « c’est après investissement que l’on pourrait déterminer à combien reviendrait un véhicule à l’achat pour le grand public ».

Recherches des investisseurs

Le centre technologique se montre cependant optimiste sur la suite du processus. « C’est un véhicule qui est prêt. Nous sommes en train de finaliser la modélisation de la gamme de production : quel robot, quelle machine pour produire quelle pièce ? Si aujourd’hui, on nous demandait de produire 100 voitures, je crois qu’en l’espace d’un an, nous pourrions être capables de mettre sur pied une première usine et démarrer avec les premiers véhicules, car la fabrication est en grande partie locale », indique le cofondateur d’Innotech Lab.

A l'entendre, la suite ne dépend pas du centre technologique. D’ailleurs, a-t-on appris, la présentation au public du prototype, le mercredi 6 octobre, visait à intéresser les investisseurs potentiels au projet. « La présentation de ce véhicule, conçu, modélisé et monté ici au Cameroun, va pouvoir motiver la mise en place des industries automobiles ou d’accompagnement », veut croire Sama Mbang.  

Sur le prototype, les logos de quatre structures sont visibles, fait remarquer Investir au Cameroun. Il s’agit de la banque Afriland First Bank du milliardaire camerounais Paul Kammogne Fokam, le constructeur mécanique et métallique Sarmetal de Constance Owona, l’éditeur français de logiciels Dassault Systèmes et le ministère camerounais de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire. Elles auraient contribué à la réalisation du prototype, mais on ignore à quelle hauteur.

Présent à la cérémonie, le ministre de l’Economie, Alamine Ousmane Mey, s’est félicité de la « présentation officielle du premier véhicule DTA-001 ». Pour lui, « c’est une initiative qui mérite d’être soutenue par les pouvoirs publics et les opérateurs économiques afin de réduire la masse des importations ». En 2020, le Cameroun a importé 34 484 véhicules de tourisme pour un coût de plus de 63 milliards FCFA, selon l’Institut national de la statistique.

Sylvain Andzongo

Lire aussi :

28-09-2021-Créé en 2020, le centre technologique camerounais Innotech Lab annonce avoir conçu et monté un véhicule

05-10-2021-Les importations des équipements de transport du Cameroun explosent avec la mise en œuvre de l’APE avec l’UE

08-10-2021-Sotrabus, la première unité de montage des bus au Cameroun, en quête de main d’œuvre locale qualifiée

Sylvain ANDZONGO
Enveloppe
Recevez votre lettre Ecofin personnalisée selon vos centres d’intérêt

sélectionner les jours et heures de réception de vos infolettres.

Top 5 des économies innovantes en Afrique Subsaharienne (2021)

InfographieFormation top5 economies inovantes afrique subsaharienne