Ecofin Hydrocarbures

Le Nigeria attribue les droits d’exportation de son brut jusqu’en 2020 à 50 sociétés locales et internationales

Le Nigeria attribue les droits d’exportation de son brut jusqu’en 2020 à 50 sociétés locales et internationales

(Agence Ecofin) - Au Nigeria, la société publique nigériane du pétrole, NNPC a signé avec 50 sociétés locales et internationales, des contrats d’exportation du brut extrait sur le territoire. Cela, pour la période allant de juillet 2018 à juin 2020. 

Selon le directeur général du Département du marketing du pétrole brut de la NNPC, M. Mele Kyari (photo), ces sociétés exporteront au total, 950 000 barils par jour sur cette période.

Si le volume attribué à chacune d’elle est de 32 000 barils par jour, notre source a découvert que l’entité de la NNPC en charge de la commercialisation du brut, Duke Oil, a obtenu 90 000 barils par jour à exporter par jour, mieux que l’année dernière. Cela devrait sensiblement gonfler les recettes de la société, surtout que les prix du baril approchent désormais de la barre des 80 dollars.

Parmi les entreprises sélectionnées, on compte les mastodontes du secteur qui sont Vitol, Trafigura et Glencore, rapporte le quotidien This Day. Par ailleurs, 20 sociétés indigènes ont été choisies, contre 18 l’année dernière. 

Il faut souligner que c’est la première fois que le Nigeria attribue des contrats d’exportation valables pendant deux ans. Les contrats antérieurs ne l’étaient que pour un an. 

Olivier de Souza


Ecofin Hydrocarbures     


Player


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Hydrocarbures / Oil and Gas