Ecofin Hydrocarbures

Nigeria : les exportations pétrolières de juillet seront les plus faibles des sept premiers mois de 2018

(Agence Ecofin) - Au Nigeria, les exportations pétrolières du mois de juillet devraient tomber à leur plus bas niveau de l’année, à seulement 1,43 million de bpj, contre 1,796 million de bpj en juin. Une situation consécutive à un cas de force majeure sur le terminal d’exportation de Bonny Light, rapporte Reuters.

Ce volume de pétrole correspond à 48 cargaisons contre 60, pour ce mois de juin.

Shell qui opère le terminal a déclaré que la force majeure sur les exportations de Bonny Light à la mi-mai, causée par la fermeture du pipeline de Nembe Creek, conduit à une accumulation de cargaisons de brut invendu. Les exportations de Bonny Light continueront d'être soumises à un cas de force majeure, car des travaux sont toujours en cours pour une réouverture de la ligne Nembe Creek.

Selon une enquête de S & P Global Platts, rapportée par Oil Price¸ en mai, la production nigériane avait déjà chuté à son plus bas niveau en un an à 1,73 million bpj. Ceci en raison des pannes sur les terminaux d’exportation de Forcados et de Bonny Light.

Olivier de Souza


Ecofin Hydrocarbures     


Player


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Hydrocarbures / Oil and Gas