Ecofin Hydrocarbures

Nigeria : les exportations pétrolières de juillet seront les plus faibles des sept premiers mois de 2018

(Agence Ecofin) - Au Nigeria, les exportations pétrolières du mois de juillet devraient tomber à leur plus bas niveau de l’année, à seulement 1,43 million de bpj, contre 1,796 million de bpj en juin. Une situation consécutive à un cas de force majeure sur le terminal d’exportation de Bonny Light, rapporte Reuters.

Ce volume de pétrole correspond à 48 cargaisons contre 60, pour ce mois de juin.

Shell qui opère le terminal a déclaré que la force majeure sur les exportations de Bonny Light à la mi-mai, causée par la fermeture du pipeline de Nembe Creek, conduit à une accumulation de cargaisons de brut invendu. Les exportations de Bonny Light continueront d'être soumises à un cas de force majeure, car des travaux sont toujours en cours pour une réouverture de la ligne Nembe Creek.

Selon une enquête de S & P Global Platts, rapportée par Oil Price¸ en mai, la production nigériane avait déjà chuté à son plus bas niveau en un an à 1,73 million bpj. Ceci en raison des pannes sur les terminaux d’exportation de Forcados et de Bonny Light.

Olivier de Souza


Ecofin Hydrocarbures     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Hydrocarbures / Oil and Gas